Age of Empires 4 Mandatory Monster Hunter Rise Notre équipe Trackmania Asset 2 Twitch Game Valorant Vampire Survivors ZLAN
ZLAN

Présentation de Worms et les spécificités de W.M.D.

Après de multiples tentatives de modernisation de sa recette et des sorties annuelles, Team 17 a finalement trouvé l’équilibre qu’ils recherchaient dans Worms en 2016 avec Worms W.M.D.. Cet épisode concilie tous les points qui ont fait le succès de ce jeu multijoueur culte, tout en apportant de nouveaux éléments qui viennent enrichir l’expérience et une fluidité de l’action accrue.


Mais, c’est quoi Worms, en fait ?

Worms est une série de jeux d’un genre assez populaire dans les années 80, le Artillery Simulator. Le plus connu d’entre eux est probablement GORILLAS, un jeu de 1991 où deux gorilles, juchés sur des buildings de hauteurs aléatoires, devaient se jeter des bananes tour à tour. Ces bananes explosaient au moindre contact, creusant des trous dans les bâtiments. Le premier gorille qui touchait l’autre remportait la partie.

Présentation de Worms et les spécificités de W.M.D. - mandatory worms wmd gorillas - Mandatory.gg
GORILLAS – 1991

Le principe n’a pas véritablement changé depuis, puisque Worms met 1 à 6 joueurs en compétition dans des environnements 2D générés aléatoirement, à topographie variable et où le but est toujours de lancer des projectiles sur les adversaires. Ce qui a évolué, c’est qu’on n’incarne plus un unique primate, mais une équipe de vers de terre. Ceux-ci sont capables de se déplacer (péniblement) dans les arènes de combat et peuvent utiliser bien d’autres armes que les bananes, tout comme des outils.

Une partie se déroule alors simplement : les joueurs vont jouer tour à tour un de leur ver et utiliser une de leurs armes pour essayer de toucher un ver adverse. Le dernier joueur à avoir des vers en vie remporte la partie.

Toute la complexité du jeu vient de la maîtrise de ses très nombreux paramètres. Toutes les armes ont des propriétés différentes. Un lance-roquettes peut effectuer des tirs rapides et relativement précis, tandis que la pose d’un bâton de dynamite provoque une explosion spectaculaire. S’ajoute à ça le fait qu’il faille composer avec des vents dont la direction et la puissance change à chaque tour, ce qui change dramatiquement les trajectoires de vos projectiles si bien qu’ils pourraient vous retomber dessus. Enfin, chaque tour est limité en temps, ce qui force à prendre des décisions rapides et à jouer vite… au risque de faire de lourdes erreurs.

Présentation de Worms et les spécificités de W.M.D. - mandatory worms wmd original - Mandatory.gg
Worms – 1995

Sous ses aspects de jeu rigolo, Worms cache donc une véritable complexité. Si certains paramètres sont aléatoires, le joueur a le contrôle complet sur ses personnages et ses attaques. Dans une partie de Worms et c’est bien le skill des joueurs qui fait la différence.


Et Worms W.M.D. dans tout ça ?

Worms W.M.D. (pour Worms : Weapons of Mass Destruction) est la dernière itération de Worms en date. Elle reprend les principes de base de la licence, mais aussi les meilleures idées des épisodes qui l’ont précédé. On retrouve par exemple 37 des armes les plus populaires de la licence, des environnements intérieurs en plus des extérieurs, ou encore le mode Fort qui place chaque équipe sur une sorte de château.

Mais Worms W.M.D. n’oublie pas pour autant d’innover, puisqu’il propose 55 nouvelles armes à utiliser. Ces nouvelles armes mettent d’ailleurs à profit une nouvelle mécanique : le crafting. Là où les épisodes précédents ravitaillaient les joueurs en armes prédéfinies, des avions larguent désormais des caisses de matériaux qui laissent le soin au joueur de fabriquer les armes de leur choix. Cette simple différence ajoute une dimension stratégique supplémentaire à Worms, tout en diminuant ses aspects aléatoires.

Présentation de Worms et les spécificités de W.M.D. - mandatory worms wmd screenshot - Mandatory.gg
Worms W.M.D. – 2016

Cet épisode de Worms marque également l’apparition de véhicules. Les vers peuvent désormais conduire des véhicules. Si les chars permettent de se protéger tout en occasionnant de gros dégâts, les hélicoptères permettent de se déplacer bien plus efficacement.

Il reste enfin une dernière nouveauté notable. Il est désormais possible d’utiliser des armes lourdes fixées au sol, telle que des mitrailleuses, générées aléatoirement au début de la partie. Leur présence crée des points chauds sur la map qu’il devient stratégiquement intéressant de contrôler.


fr_FRFR