Valorant

FUT Esports remporte les VRL Finals

Après la qualification de Vitality, ce sont les joueurs de FUT Esports qui ont décroché leur place pour la Grande Finale des VRL Finals. Lorsque les deux rosters ont fait face au premier tour des playoffs, les français l’avaient emporté sur les champions turques. La finale était donc l’occasion rêvée pour FUT de prendre sa revanche. Au terme d’une rencontre intense et électrique, les Turques sortent vainqueurs et deviennent les premiers Champions de la VRL.


Une belle revanche pour FUT Esports

Au cours des demi-finales du bracket supérieur des playoffs, FUT Esports a affronté la Team Vitality. Ce premier match a été particulièrement rude pour l’équipe de Turquie, qui s’est inclinée 13-4 sur Haven, puis 13-11 sur Ascent après avoir mené 11-1. L’équipe ne s’est pas démontée pour autant. En éliminant successivement Angry Titans et Case Esports, le roster est parvenu en finale. C’était donc dans une ambiance électrique et de revanche que la partie s’est lancée !


Les Français ont choisi de commencer ce match sur Breeze, une carte sur laquelle les statistiques étaient en leur faveur (73% de victoires contre seulement 52%). Malgré cela, les deux équipes n’ont pu se départager au cours de la première période et se sont échangées les séries de victoires et de défaites. Tout a basculé après le changement. Les abeilles n’ont pas fait mentir les statistiques. En Défense, la Team Vitality se montre extrêmement solide, même en situation de retake. L’équipe remporte sept manches de suite et s’impose donc 13 à 6. On salue la performance de ceNder et BONECOLD qui terminent avec un KDA de 24/12/2 et 20/7/8 respectivement.


La suite du match s’est tenue sur Bind. Cette fois-ci pas d’avantage au niveau des stats, et ça s’est ressenti en jeu, puisqu’il aura fallu 28 rounds pour départager les deux équipes. FUT a initialement pris la tête, notamment grâce à un 4K de qRaxs lors du pistole-round. Vitality est rapidement revenue dans la course, après un round monstrueux de ceNder et une terrible erreur des FUT. Durant cette série de victoires, baddyG a profité pour rentrer son premier 4K de la partie. C’est d’ailleurs l’homme du match côté Vitality. Grâce à son Omen il a réalisé de nombreux multikills, et a terminé la partie au-dessus de tout le monde avec un KDA de 37/17/7.

Au changement, Vitality et FUT Esports sont encore à égalité. Les Turques s’imposent durant leurs quatre premiers rounds de Défense. Ils mènent 11-7 à la fin de la dix-huitième manche. Malheureusement pour eux, les abeilles n’avaient pas encore jeté l’éponge et sont revenues au score. Les prolongations ont finalement été de rigueur. Malgré un 4K de Muj au round 25, Vitality l’emporte. Après une dernière victoire, FUT Esports s’est inclinée 13 à 15.


Avec deux victoires au compteur, Vitality se rapprochait doucement du titre de Championne d’Europe. Néanmoins, les joueurs de FUT Esports n’avaient pas encore dit leur dernier mot ! Bien décidés à prendre le point sur Ascent, ils se sont montrés intransigeants en Défense. Au changement, Vitality est menée 9 à 3. Deux triple kills d’H1ber ont rompu le Momentum adverse pour un temps, mais à la fin de la dix-huitième manche, FUT Esports mène 12-6. Les joueurs turques peinent à trouver le point manquant et commencent à se faire remonter. Les abeilles étaient déjà parvenues à l’emporter, malgré un retard considérable, au cours du premier match des playoffs. Malgré une très belle remontée de l’équipe française, cette fois-ci, les FUT Esports sont sortis victorieux. Score final : 13-10.


Les deux équipes sont ensuite passées sur Icebox. Vitality s’est emparée du pistole-round, puis du round d’éco grâce à un ace de nataNk. L’équipe mène rapidement 5-1 grâce aux multiples 3K de ceNder. Toutefois, la deuxième moitié de cette première période n’est pas aussi rose pour les Français. FUT Esports n’a ainsi concédé qu’un seul autre round. Les rosters se retrouvent une nouvelle fois à égalité au changement. MOJJ et son équipe se montrent plus qu’efficaces en Attaque. Malgré deux défaites après le changement, la team turque plie la carte sur le score de 13 à 9.


A ce stade de la Grande Finale, les deux teams ont gagné deux maps. Le titre s’est donc joué sur Split, dernière carte du tournoi. qRaxs a brillé tout au long de la partie, mais s’est particulièrement illustré sur les deux premières manches. Avec deux 4K successifs, il a offert l’avantage à son équipe. Vitality s’est emparé du round 3, grâce à un 4K de ceNder, avant de s’incliner à nouveau. Malgré leurs efforts, les Français ne parviennent pas à concrétiser. La défense adverse est belle et bien présente, et qRaxs continue de sévir. Dans la fin de période, FUT Esports a creusé l’écart au score avec une série de 5 victoires. Au changement, Vitality n’a remporté que 3 manches et s’est retrouvée dans une mauvaise posture. Les quatre autres manches gagnées n’ont pas suffi. Après 38 minutes de jeu, les champions turques mettent fin à cette finale, et ont remporté la carte 13 à 7.


Cette Grande Finale restera dans les mémoires, puisqu’elle a couronné les premiers Champions de la VRL. L’histoire est belle. La revanche est superbe. Les FUT Esports sont devenus les meilleurs joueurs de Turquie, mais aussi la meilleure équipe d’Europe 2022. On a hâte de voir ce que nous réserve la prochaine édition !

fr_FRFR