Valorant

Ninjas in Pyjamas abandonne l’Europe pour le Brésil

L’organisation Ninjas in Pyjamas a annoncé lancer une équipe Valorant au Brésil. Une annonce qui en masquerait presque une autre : NiP abandonne l’Europe.

Dans un communiqué officiel, Ninjas in Pyjamas explique avoir rencontré un très grand succès au Brésil grâce à son équipe Rainbow Six Siege. Un succès assez conséquent pour prendre la décision d’ouvrir des locaux en Amérique du Sud et explorer de nouvelles opportunités vis-à-vis des équipes professionnelles sur des FPS.

Jonas Gundersen, COO de Ninjas in Pyjamas explique que la décision a été prise après de nombreuses discussions avec Riot Games et la communauté LATAM. Il estime que le talent des brésiliens pour les FPS est impossible à ignorer et qu’il compte bien y forger de nouveaux champions du monde, notamment sur Valorant.

Cela fait un moment que le Brésil obtient d’excellents résultats dans les FPS, notamment sur Valorant. S’ils n’ont pas encore brillé sur la scène internationale du jeu de Riot Games, ils sont en revanche champions du monde sur Rainbow Six Siege.

Mais la conséquence directe de cette délocalisation, c’est le retrait de Ninjas in Pyjamas de la scène européenne de Valorant. Les joueurs de l’équipe sont invités à explorer de nouvelles opportunités.

Ninjas in Pyjamas a été l’une des premières organisations à lancer une équipe Valorant en Europe, quand beaucoup d’autres étaient encore frileuses. Cependant, l’équipe a vécu de nombreuses situations complexes. Elle est celle qui a subit le plus de modifications de roster (pour ne pas dire de turn-over complets) et elle n’a jamais vraiment réussi à atteindre le sommet. Pendant longtemps, Ninjas in Pyjamas a été la structure plus forte que tous les amateurs, mais pas assez forte pour remporter le moindre tournoi.

Les ninjas européens opéreront leur baroud d’honneur lors du Red Bull Home Ground 2 qui se tient du 4 au 8 novembre.