Valorant

Fnatic met Tsack et Moe sur le banc

Les Valorant Challengers se suivent et commencent à se rassembler. Les qualifiés aux phases finales du Challenger 1 de la Phase 2 sont (à une exception prête) les mêmes que ceux qualifiés au Masters de la Phase 1. On ne peut alors que constater les contre performances des grandes écuries européennes de l’esport, comme G2 Esports, Team Liquid ou encore Fnatic.

Alors que G2 Esports opte pour un changement d’organisation et un remplacement temporaire, on a aussi vu Fnatic annoncer des changements. On appris ces derniers jours la mise sur le banc de Tsack et Moe.

Avant de porter la bannière Fnatic, l’équipe jouait sous le nom SUMN FC. L’équipe avait réussi à surprendre en battant les ténors d’Europe et en terminant deuxième du Valorant First Strike. Des résultats qui ont probablement convaincu la structure Fnatic de les recruter.

Pourtant, l’équipe ne brille plus depuis quelques mois et il semble évident que des choses doivent changer. Visiblement, les managers de Fnatic ont décidé que c’était à Tsack et Moe de subir les conséquences de ces échecs répétés. Les deux joueurs sont libres de chercher de nouvelles équipes, comme ils l’ont annoncé sur Twitter.

C’est une nouvelle course contre la montre qui s’engage alors. La pause entre la Phase 1 et la Phase 2 était très courte (pour ne pas dire inexistante) et il en est de même entre le Challengers 1 et le Challengers 2. L’équipe n’a que quelques jours pour réussir à trouver deux joueurs capables de s’adapter au style extrêmement singulier de Mistic, Boaster et Doma.

Ce qui a fait la force de Fnatic, c’était les stratégies bien huilées et la coordination de ses joueurs. Avec du sang aussi neuf dans une compétition imminente, on ne s’attend malheureusement pas à des miracles.