Valorant

VCT Challengers EU 2 – Jour 4 : Play-off

Le Valorant Champions Tour continue avec les derniers matchs des play-off du Challengers EU 2. Les gagnants du Challengers 1 et du Challengers 2 s’affrontent et les quatre vainqueurs se qualifient immédiatement pour le Valorant Masters du mois de mars.

Ce sont probablement les matchs les plus importants, puisque ce sont ceux qui détermineront quelles équipes recevront des points ou non dans la course au Valorant Champions, en fin d’année.


Le Challengers EU 2


Les matchs du Jour 4

FunPlus Phoenix2 – 1Fnatic
OG Esports0 – 2Team Heretics

Voici notre récap des matchs du Jour 4 et des stratégies appliquées par les différentes équipes


FunPlus Phoenix vs Fnatic

6 – Bind – 13

En voyant que la rencontre démarrait sur Bind, on avait forcément envie de miser une pièce sur la victoire de Fnatic. Il faut dire que c’est la map où les anciens SUMN FC disposent des plus beaux setups de tout Valorant.

Pourtant, la rencontre a très mal commencé pour eux. Les FunPlus Phoenix avaient à l’évidence étudié leurs adversaires. Les stratégies de Fnatic sur Bind sont impressionnantes, mais un brin rigîde. Si bien que les Phoenix ont retourné les nuages toxiques de Mistic contre lui, en profitant du camouflage pour effectuer des rotations inattendues ou en posant le Spike à des endroits où Fnatic n’a pas l’habitude de les récupérer. Ils ont pu gagner 6 rounds en n’en perdant que 2, dès le début de la rencontre.

Mais la particularité de Fnatic, c’est son génie tactique. Une fois le plan B enclenché, l’équipe est parvenue à renverser la vapeur. Les Fnatics ont alors remporté 11 rounds consécutifs. Tsack nous a proposé une superbe démonstration du potentiel de Skye, traquant sans relâche ses adversaires. En Attaque et une fois le Spike posé, il est absolument impossible pour les Phoenix de le désamorcer. Que ce soit avec l’ultime de Brimstone lancé par Boaster (bien caché au spawn), les flèches explosives de Moe sur Sova, le poison de Mistic sur Viper ou les explosifs de Doma sur Raze; les Fnatic connaissent tous les placements pour tuer de très loin quiconque approcherait trop près du Spike.

Fnatic remporte la map sur un score de 13-6.

13 – Split – 3

Malheureusement, on ne peut pas dire que les Fnatic aient été aussi impressionnants une fois sur Split. C’est bien simple, on aurait dit que l’équipe était totalement absente. Elle a répété de nombreuses erreurs, dont certaines de débutants.

Initialement en Attaque, les FunPlus Phoenix ont déroulé un jeu minutieux, grappillant du terrain compétence après compétence, jusqu’à poser le Spike. Leur style de jeu très lent a eu tendance à rendre les Fnatic plutôt impatients. A plusieurs reprises, ils sont sortis de leurs rangs et sont alors fait punir d’une mort ou deux. Mention spéciale à Dimasick et Ange1, qui contrôlaient parfaitement bien les chemins d’accès aux sites.

13 – Haven – 7

Il n’y a pas eu plus de miracles sur Haven. Malgré quelques rounds arrachés au FunPlus Phoenix, les Fnatic n’ont jamais réussi à réellement s’imposer. On sent que le jeu tout en retenue des FunPlus Phoenix les mettait à bout, tant ils ont continué à commettre des erreurs, que ce soit en termes de technique comme de timing.

Les FunPlus Phoenix étaient une fois de plus en Attaque au début de la manche. Ils utilisaient à merveille les cages du Cypher de Dimasick pour couper la vision à l’entrée des sites. De là, ils pouvaient soit avancer et se séparer pour couvrir tous les angles des défenseurs, soit tout simplement feinter une attaque.

Le style de jeu très méthodique et précis des FunPlus Phoenix est impressionnant. Les Fnatic n’ont jamais trouvé de réelle solution pour contrer les compétences adverses, si ce n’est quelques rounds très avancés au Bucky. FunPlus Phoenix a donc remporté ce match, sans avoir subi de réelle opposition. Ils se sont donc qualifiés pour le Valorant Masters.


OG Esports vs Team Heretics

6 – Split – 13

Difficile pour les OG Esports de soutenir la comparaison face à la Team Heretics. Leur manque d’expérience est flagrant et ils ne font pas le poids face aux champions d’Europe.

En Attaque, Heretics impose un rythme infernal que les OG Esports n’ont pas réussi à soutenir. Avova et Rubino sur Omen et Sova s’assurent de trouver le site le moins défendu pour que toute l’équipe débarque et se l’approprie. Le temps de réaction des OG est bien trop lent pour punir efficacement ces assauts. Ils perdent trop de temps à inspecter tous les recoins sur leur route, ce qui permet à Heretics de se repositionner après la pose du Spike.

La défense des Heretics est impénétrable et les OG n’ont jamais réussi à créer une brèche, malgré quelques belles tentatives de la part d’aKm et Oniby. La Team Heretics a remporté Split sur un score de 13-5.

7 – Bind – 13

Le constat n’as pas été bien différent sur Bind. La Team Heretics laisse pAura sur son Cypher s’occuper du point B, tandis que les autres joueurs verrouillent le point A. Au moindre signe d’un assaut de la part des OG Esports, le bataillon Heretics se déploie et encercle l’ennemi en passant par le spawn ou les téléporteurs. OG Esports n’a jamais réussi à entrer sur le site A, et quand bien même ils posaient le Spike sur le site B, Heretics parvenait systématiquement à le récupérer.

Avec un score de 10-2 au changement de site, il ne faisait plus aucun doute que Heretics allait l’emporter. On a tout de même assisté à un sursaut des OG, poussés par Unkoe et Tviq, mais qui n’a fait que retarder l’inévitable.

La Team Heretics est donc la quatrième et dernière équipe à se qualifier pour le Valorant Masters.


VCT Challengers EU 2 - Jour 4 : Play-off - valorant champions tour esports meta - Mandatory.gg

Tout savoir sur le Valorant Champions Tour 2021