Valorant

VALOTF – Megastitut remporte le Tournoi de Printemps

Le premier tournoi du Valorant Open Tour France (VALOTF) s’est achevé ce dimanche sur la victoire de Megastitut ! L’équipe l’a emporté au terme d’un tournoi maîtrisé qui s’est achevé sur une victoire contre EXCEL dans un BO5 expéditif.


Un parcours sans faute

La fusion de Mégakich et de l’Institut a défié tous les pronostics en se hissant à la première place du podium, malgré une concurrence très rude. Par le hasard des rondes suisses, du seeding et des résultats des autres matchs, Megastitut remporte le tournoi en ayant vaincu trois fois EXCEL, ainsi que deux fois Vitality et Yendez. L’équipe aura réalisé un sans faute à l’exception d’une défaite dans les rondes suisses contre Entropiq.

Excel, finaliste malheureux du tournoi, n’aura pas démérité. Tout comme Vitality qui s’est élevé à un niveau de jeu qu’on ne soupçonnait pas jusqu’à ce tournoi. Au final, même si EXCEL et Vitality n’ont pas remporté le tournoi, les deux équipes sont tout de même qualifiées pour le Championnat de France qui se déroulera à la fin de l’année, au même titre que Megastitut.


Une finale avant l’heure

Ce dernier weekend de compétition a débuté par la finale du winner bracket, avec ce qui s’est révélé être une grande finale avant l’heure puisque Megastitut affrontait Excel. Tout démarrait plutôt bien sur Icebox pour l’équipe de Davidp. Après un premier side solide, l’équipe réussit à confirmer la map malgré un sursaut de leurs adversaires. Mais les choses sont renversées à partir de la deuxième map sans jamais vraiment revenir du côté Excel.

Quand bien même l’équipe a été menée en grande partie par keloqz tout au long de ce BO5, chacun des joueurs de Megastitut s’est révélé déterminant aux moments clés sur les maps suivantes. Que ce soit le contrôle de iDex, la brutalité de Goaster, la précision de Newzera ou les clutchs à répétitions de Shin, toute l’équipe a contribué à remporter assez facilement les 3 maps qui ont suivi. Elles se sont toutes terminées sur un score de 13-6 en faveur de Megastitut.


Les come-backs impossibles du Lower Bracket

Côté loser bracket, c’était à Entropiq et Vitality de déterminer qui affronterait Excel pour une place en finale. Quand bien même Entropiq a dû affronter et battre la plupart des grosses équipes pour se maintenir dans la course, l’équipe ne s’est pas montrée à la hauteur de Vitality qui a remporté le match avec un 13-7 sur Split et un 13 – 4 sur Bind.

La journée de dimanche a donc commencé sur la rencontre entre Excel et Vitality. On imaginait les Vitality grands favoris de ce match et on y aura cru tout du long. Sur Ascent, l’équipe menait 12 à 7 et disposait d’une avance confortable à l’économie. Mais tout s’est effondré. De multiples erreurs de placements chez Vitality alors que Ale et Davidp accomplissaient des exploits, et voilà que les deux équipes se disputaient dans les prolongations. Finalement, c’est Excel qui a remporté la première map.

Bien décidé à laver cet affront, les Vitality ont été sans pitié sur Split. Bramz et ceNder, parfaitement bien épaulés par vakk et LoWkii, ont réalisé un véritable carnage en Attaque. L’équipe menait déjà 10-2 au changement de côté et a simplement remporté les 3 rounds restants, profitant des faiblesses d’Excel sur les pistols rounds.

La correction a continué sur Bind, plus sévère encore. Cette fois, Vitality menait 10 à 0 peu avant la mi-temps. Et puis soudain, rien n’allait plus. Les abeilles n’ont plus réussi à confirmer de rounds. Même lorsque Vitality semblait en bonne voix de remporter un round, ils se faisaient surprendre par les placements originaux de B1GGY et les clutchs à répétition de Honeybee. Excel a alors effectué une remontée comme on en voit rarement en faisant revenir le score à 12-11, avant de laisser Vitality atteindre les prolongations. Après quelques rounds chaotiques supplémentaires, Excel a finalement réussi à décrocher sa place en Grande Finale.


La Grande Finale : le retour de Megastitut vs EXCEL

Le weekend s’est donc achevé comme il avait commencé, avec la rencontre Megastitut vs Excel. Pour avoir réussi à se maintenir dans l’upper bracket, Megastitut commençait ce BO5 avec un point d’avance. La rencontre aura finalement été très courte. Quand bien même Excel était suffisamment en forme pour prendre des rounds à Megastitut, ils n’étaient pas à la hauteur pour les inquiéter véritablement. La fatigue d’avoir disputé un long tournoi et enchaîné deux come-backs extrêmement éprouvants y était probablement pour quelque chose.

Sur Bind, les équipes faisaient à peu près jeu égal au commencement. Elles rivalisaient de dynamisme, profitant des téléporteurs pour faire leurs rotations et attaquant de tous les côtés. C’était un véritable feu d’artifice où il était impossible de départager l’une ou l’autre. Cependant, alors que le score était à 6-6 et que Megastitut passait en Attaque, tout a changé.

La stratégie post-plant d’Excel n’a jamais réellement fonctionné et les joueurs ont enchaîné les tirs manqués. Alors que côté Megastitut, on se chauffait seulement. Les murs cosmiques de Shin sur Astra divisaient le champ de bataille efficacement et privaient Excel de leurs positions défensives. Keloqz, iDex et Goaster se tenaient prêts à réceptionner tous les joueurs assez téméraires pour traverser cet obstacle. Finalement, Megastitut a remporté son deuxième point sur un score de 13-7.

Une fois sur Ascent, on sentait Excel lessivé. Quand bien même ils ont remporté le pistol round, ils ont concédé 10 rounds en Défense. Les Megastitut ont fait preuve une fois de plus d’une cohésion d’équipe exemplaire. L’équipe se divise en plusieurs binômes en fonction des situations et se protègent les uns les autres à travers les purées de pois générées par les différentes Astra, Jett et Cypher. Keloqz et Newzera paraissaient particulièrement omniprésents.

Cette fois, Excel n’a pas réussi à effectuer une nouvelle remontée fantastique, malgré 6 rounds remportés au total, pour l’honneur. Quand bien même ils n’ont pas remporté le tournoi, les joueurs d’Excel ont démontré un fort potentiel. Il ne leur reste plus qu’à corriger certains de leurs travers, que ce soit les pistol rounds ou les manœuvres groupées qui ont trop souvent permis à Megastitut de les transformer en brochettes.

Pour ce qui est de Megastitut, l’équipe se révèle finalement la meilleure équipe de France. C’est la première fois que ce mix, devenu équipe à part entière, participait à une compétition. Ils font donc leur entrée avec fracas, dominant une scène française pourtant déjà riche en talent et déjà bien représentée au VCT.


Pour conclure, nous tenons à remercier et à féliciter toutes les équipes qui ont participé à ce premier tournoi du Valorant Open Tour France. Merci également aux spectateurs qui ont été tous les jours plus nombreux à suivre les matchs sur notre chaîne Twitch. Nous ne nous attendions pas à une telle effervescence, mais elle est extrêmement encourageante pour un lancement.

Car le Valorant Open Tour France ne fait en revanche que commencer ! Vous retrouverez très prochainement les modalités d’inscription au Tournoi d’Été qui se déroulera cette fois dans le cadre de la Lyon e-Sport 2021. On vous en reparle très vite !