Valorant

LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific

Les trois ligues régionales : EMEA, Americas et Pacific seront représentées au LOCK IN Brazil, premier événement international de l’année. Ce tournoi va accueillir 32 équipes pendant le mois de février, l’occasion pour nous de faire un récapitulatif des participants. Après avoir présenté les équipes européennes, nous allons exposer les 12 équipes de la ligue Pacific.

Grâce à l’ouverture du circuit aux régions d’Asie-Pacifique, de nombreuses structures ont fait leur apparition dans le paysage international. Très suivies par leur communauté, elles ont aussi étonné de par leurs performances en défiant les meilleures équipes américaines et européennes.

Ces 12 équipes ne se ressemblent pas et offrent une diversité dans leur façon d’aborder le jeu. Ayant évoluées en local et en régional, ce tournoi va pouvoir les confronter à de nouveaux adversaires. Tantôt agressives, tantôt défensives, les équipes asiatiques vont pouvoir se mesurer aux autres équipes du monde et permettre d’évaluer leur niveau pendant le LOCK IN Brazil.


Les équipes Pacific

DetonatioN FMDRXEDward GamingFunPlus PhoenixGen.GGlobal Esports
Paper RexRex Regum QeonT1Talon EsportsTeam SecretZETA DIVISION


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Detonation FocusMe 1 -

DetonatioN FM

DetonatioN FM s’est lancé sur Valorant dès 2020 en participant à plusieurs tournois régionaux. Les débuts ce cette équipe japonaise furent compliqués en VCT et l’équipe a rencontré un passage à vide d’un an suite aux nombreux départs des joueurs.

C’est en 2022 qu’elle reprend son activité en lançant un tout nouveau roster. D’anciens joueurs de ZETA DIVISION, considérée comme la meilleure structure japonaise, ont rejoint l’équipe : Reita et takej. Seoldam s’ajoute à ce roster et fait office de second duelliste à la composition. L’équipe qui se veut désormais plus agressive, mais elle reste très peu polyvalente sur ses agents.

Premier adversaire : Giants Gaming – 13 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - DRX -

DRX

Cette jeune structure coréenne s’est engagée dans le VCT l’année dernière et est aujourd’hui considérée comme la meilleure équipe de la région Pacific. Après de nombreuses victoires en Challengers et des résultats plus qu’honorables aux Masters, DRX a remporté la 3ème place au Valorant Champions 2022, une entrée remarquable et remarquée.

Depuis cette performance impressionnante, l’équipe 100% coréenne a renforcé son roster en recrutant Foxy9, un autre duelliste pour accompagner Rb. Son palmares et ses récentes victoires en font l’une des favorites de sa ligue pour le LOCK//IN.

Premier adversaire : BBL Esports – 14 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - EDG -

EDward Gaming

Après s’être forgée pendant 2 ans en participant aux tournois locaux, EDward Gaming a intégré le VCT 2022 en tant que quasi unique représentante de la Chine. En effet, la Chine ne s’est officiellement ouverte à Valorant qu’à la fin de l’année 2022. C’est pourquoi les équipes chinoises ont pu participé à la dernière phase du VCT. Malheureusement, EDward Gaming n’était peut-être pas suffisamment préparé et son parcours s’est arrêté très tôt pendant le Valorant Champions 2022.

L’invitation au LOCK//IN São Paulo donne l’occasion à EDward Gaming de participer à nouveau à un tournoi de cet envergure et corriger le tir.

Premier adversaire : 100 Thieves – 24 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - FunPlus Phoenix 1 -

FunPlus Phoenix

Tout comme EDward Gaming, FunPlus Phoenix est une structure chinoise qui n’a pas pu se développer dans sa région au lancement de Valorant. Mais elle n’a pas voulu attendre pour se placer dans le paysage esportif et a recruté une équipe européenne. Après un échec en VCT 2021, l’équipe s’est faite remarquée l’année suivante en remportant le Masters de Copenhague ainsi qu’en atteignant la 4ème place du Valorant Champions.

Depuis cette superbe performance, le roster est parti chez Natus Vincere, une importante structure européenne. A la suite de cette acquisition, FunPlus Phoenix a récupéré l’entièreté du roster de ZHUQUE. Ce mercato a changé toute la donne pour l’avenir de FunPlus Phoenix et désormais, ses futures résultats sont entre les mains de cette nouvelle formation. FunPlus Phoenix arrivera-t-il à faire grandir cette équipe régionale pendant ces VCT 2023 ?

Premier adversaire : Karmine Corp – 14 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - GenG 1 -

Gen.G

Présente depuis le début de la scène compétitive Valorant, Gen.G a réussi à se maintenir au VCT 2021, mais a fini par être éliminé avant d’atteindre le Valorant Champions. Après cet échec, Gen.G a fait face à de nombreux départs et changements dans son roster. Une instabilité qui a eu raison de cette équipe en 2022.

Depuis, Gen.G a repris en main ses recrutement et a totalement remanié son roster actif. Cette nouvelle équipe s’est constituée autour de son capitaine, TS, mais aussi Meteor, un main Chamber populaire en Corée du Sud. Espérons que l’équipe soit désormais opérationnelle pour affronter les Champions du monde de l’année dernière.

Premier adversaire : LOUD – 14 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Global Esports 1 -

Global Esports

Structure indienne présente depuis août 2020, Global Esports a commencé en participant à de nombreux tournois tiers. L’équipe s’est rapidement faite remarquer en 2021 en remportant plus de 20 compétitions, dont le Valorant Conquerors Championship. Cependant, l’équipe n’a pas réussi à se maintenir au niveau des autre équipe une fois qu’elle a intégrée le circuit officiel, aussi bien en 2021 qu’en 2022.

Depuis sa dernière disqualification en VCT, Global Esports a décidé de doubler ses effectifs et a recruté 5 nouveaux joueurs provenant de la région Asie. L’équipe est désormais composée de 10 joueurs actifs, un choix assumé par la structure qui souhaite mettre en avant les talents indiens et indonésiens. Selon les matchs à venir, le roster pourrait être modifié en fonction. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante, ou à l’inverse, défavorable face à des équipes bien mieux définies.

Premier adversaire : Team Vitality – 23 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Paper Rex 1 -

Paper Rex

Basé à Singapour, Paper Rex a lancé son équipe en 2020. Après de bonnes performances pendant les Challengers 2021, l’équipe s’est retrouvée rapidement éliminée au Masters de Berlin et s’est vu retiré du circuit.

Depuis, l’équipe a travaillé sur son roster en y intégrant Jinggg. Un nouveau joueur qui a apporté une nouvelle dynamique et a permis à Paper Rex d’enchaîner de très bons résultats aux Challengers et Masters pendant le VCT 2022. L’équipe a finit par atteindre le Valorant Champions, une première pour eux. Néanmoins elle n’a remporté les matchs contre les autres équipes de sa poule et fini éliminé avant d’atteindre les playoffs .

En réaction à ces échecs et pour compléter son pool d’agents, Paper Rex opte de nouveau pour un recrutement : CigaretteS. Cela pourra-t-il la différence avec ses derniers résultats ? Affaire à suivre.

Premier adversaire : Cloud9 – 15 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Rex Regum Qeon 1 -

Rex Regum Qeon

Véritable ovni esportif, Rex Regum Qeon a lancé son équipe en 2022 après deux ans d’instabilité au sein de son roster.

Dès son arrivée en VCT 2022, Rex Regum Qeon est rapidement éliminé du circuit officiel. De nouveau, la structure a recruté 5 nouveaux joueurs, Emman, EJAY, Tehbotol, fl1pzjder et Lmemore. Une toute nouvelle line-up qui a dû se contenter des tournois intersaison pour s’entraîner.

La manie de Rex Regum Qeon à changer régulièrement son roster indique l’instabilité de l’équipe. Une habitude qui pourrait bien lui faire défaut lors du VCT 2023. Par ailleurs, n’oublions pas que la structure a été sélectionnée aux VCT 2023 grâce à sa fan-base très importante dans le Pacifique et non pour ses performances en tournois.

Premier adversaire : FUT Esports – 23 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - T1 1 -

T1

Dès 2021, l’équipe a rencontré des difficultés à se maintenir au niveau et a fini par être disqualifié du VCT. Après le scandale aux Challengers du VCT 2022, l’équipe a dû se rabattre sur les tournois intersaison pour s’entraîner avant la prochaine édition. Au fur et à mesure de l’année, l’équipe a vu son roster évoluer jusqu’à se stabiliser en octobre 2022.

Avec un niveau plus faible que la plupart des équipes présentes au LOCK//IN, T1 va devoir se dépasser pour espérer tenir tête à ses adversaires et redorer son image.

Premier adversaire : FURIA Esports 25 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Talon Esports 1 -

Talon Esports

Dès son arrivée, Talon Esports a directement participé au Challengers de Philippines des VCT 2022. Seulement, sans expérience au préalable, l’équipe n’a pas réussi à se maintenir dans le circuit officiel.

Après leur défaite, Talon Esports a remporté deux tournois intersaison et annonce son nouveau roster complet en octobre. Cette nouvelle formation a pu s’illustrer lors d’un tournoi opposant 3 autres équipes de la région : DRX, Gen.G et ZETA DIVISION. Après une victoire contre ZETA DIVISION, l’équipe n’a malheureusement pas réussi à s’imposer face à DRX, l’une des meilleures équipes actuelle. L’équipe a terminé 2ème du tournoi, un résultat encourageant pour la saison 2023.

Le LOCK//IN sera l’occasion pour elle d’affronter des styles de jeu différents qu’habituellement rencontré dans sa région. Si Talon Esports souhaite un jour dépasser DRX, elle va devoir s’imposer face aux équipes des autres ligues. L’occasion pour elle de se jauger et d’apprendre de ses erreurs pour la suite du VCT 2023.

Premier adversaire : MIBR – 15 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Secret 1 -

Team Secret

Avec seulement deux participations en tournoi, Team Secret a été intégré au Valorant Champions 2021, une aubaine pour cette jeune équipe. Toutefois, elle a finit par s’incliner devant d’Acend, futur tenant du titre de Champions, en quart de finale. Une défaite certes, mais qui reste une performance exceptionnelle pour cette jeune équipe.

Depuis cette élimination, Team Secret a recruté Jremy, ancien joueur de DR Esports. Un recrutement qui n’a pas suffit à faire la différence lors des Challengers 2022. Après le départ de witz, deux nouveaux joueurs ont intégré le roster : invy et lenne. En espérant que ces acquisitions vont permettre à Team Secret de performer à nouveau.

Premier adversaire : Team Liquid – 22 février


LOCK IN São Paulo : Le point sur les équipes Pacific - Zeta Division -

ZETA DIVISION

Célèbre équipe japonaise, ZETA DIVISION a roulé sur la concurrence en 2020. Néanmoins, son résultat au Masters de Berlin ne lui a pas permis de se qualifier pour les Valorant Champions, une déception après un tel parcours. Par la suite, grâce à ses efforts, ZETA DIVISION est arrivé jusqu’au Valorant Champions 2022. L’équipe s’est retrouvé face à LOUD en phase de poules et malheureusement ZETA DIVISION est éliminé avant d’atteindre les playoffs.

Après cette seconde déception, l’équipe a décidé de travailler sur son roster actuel et d’intégrer barce, un nouveau joueur en tant que remplaçant. Un travail qui n’a pour l’instant pas payé lors de ses récentes rencontres face à Fnatic et DRX. Le LOCK//IN pourrait donner l’opportunité à ZETA DIVISION de prendre sa revanche sur ces anciens adversaires, en imaginant qu’elle arrive à vaincre son premier opposant.

Premier adversaire : Leviatán – 23 février


Suivez les résultats des matchs du LOCK//IN.


fr_FRFR