Valorant

LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA

Le LOCK IN Brazil réunira toutes les équipes des régions EMEA, Americas et Pacific qui participeront au VCT 2023. C’est pourquoi nous voulions faire un point sur chacunes d’entre elles puisque ce tournoi sera l’occasion de se faire une première idée des forces en présence. Dans un premier temps intéressons-nous aux équipes de la région EMEA.

Si on se fie aux résultats du Valorant Champions 2023, l’Europe est la petite dernière des trois régions. Bien qu’elle regorge de joueurs talentueux et soit la précurseur de nombreuses stratégies, elle n’a pas sû faire la différence lors des dernières rencontres internationales.

La région est connue pour son travail d’équipe supérieure, plutôt qu’à ses fortes individualités. Elle privilégie généralement un style de jeu plus construit, basé sur les retakes et le contrôle de map, alors que la méta redevient plus agressive avec le retour de Jett. La région EMEA pourra-t-elle s’adapter et se montrer à la hauteur de cette nouvelle saison ?


Les équipes EMEA

BBL EsportsFnaticFUT EsportsGiantsHeretics
Karmine CorpKOILiquidNaViVitality


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - BBL Esports 1 -

BBL Esports

Deuxième équipe turque franchisée, BBL Esports n’avait au départ pas à rougir de ses performances comparée à sa rivale FUT Esports. BBL Esports a terminé deuxième au premier Masters 2021 en jouant à domicile. Malgré un parcours honorable, l’équipe n’a pas cumulé suffisamment de points VCT pour pouvoir aller jusqu’aux Champions.

L’équipe a subit une nouvelle déception en échouant une fois de plus à une qualification aux Champions face à Team Liquid lors du Last Chance Qualifier.

Suite à ces échecs, BBL Esports a progressivement changé son roster. Des modifications en partie dues au départ de son capitaine, pAura, pour Team Heretics. La nouvelle tête d’affiche est donc SouhcNi, fraîchement recrutée au début de l’année 2023. Il faudra voir comment ce changement de direction va jouer sur le style de l’équipe lors du LOCK//IN.

Premier adversaire : DRX – 14 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Fnatic 1 -

Fnatic

Structure emblématique, Fnatic s’est montrée aussi redoutable sur Valorant qu’attendu. Dès 2021, elle remporte les premiers Challengers Europe ainsi que le Masters Reykjavik. L’équipe se hisse même jusqu’en quart de finale du Valorant Champions 2021 avant de s’incliner contre KRÜ Esports. L’équipe a été toute aussi performante en 2022, jusqu’à une nouvelle défaite en quart de finale lors du Champions de cette année.

Pour préparer le VCT 2023, Fnatic a reconstruit son équipe autour de son joueur phare : Boaster. Avec le recrutement de Leo et Chronicles, deux étoiles montantes européennes, Fnatic forme une équipe solide pour le circuit. La nouvelle formation semble tenir toutes ses promesses, puisqu’elle a remporté le Superdome face à Acend, tout comme le Riot Games ONE PRO INVITATIONAL. Reste à voir si elle pourra enfin confirmer l’essai lors du VCT 2023.

Premier adversaire : Sentinels – 24 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - FUT Esports 1 -

FUT Esports

FUT Esports a une revanche à prendre en 2023. L’équipe s’est imposée dès le VCT 2021 en remportant les Challengers et le premier Masters de l’année, mais des circonstances malheureuses ont fait qu’elle n’a pas pu participer aux Champions. FUT Esports a ensuite échoué aux qualifications du VCT 2022 en perdant face à leurs rivaux BBL Esports. Suite à cela, FUT Esports s’est rabattue sur la VRL Turque ou elle a survolé toute la compétition, jusqu’à remporter les VRL Finals face à Team Vitality.

L’équipe peine néanmoins à redorer son blason sur la scène internationale et enchaîne les défaites malgré les nouveaux recrutements. Leur style de jeu défensif n’est pas encore assez au point. Nous verrons donc s’il s’agissait d’une période de rodage ou d’un vrai problème structurel.

Premier adversaire : Rex Regum Qeon – 23 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Giants 1 -

Giants

Très active au début du jeu, Giants a participé à de nombreux tournois avant la mise en place du circuit officiel. Une fois au VCT 2021, l’équipe n’était pas au niveau pour continuer aux Challengers et a fini reléguée à la VRL Spain.

Depuis novembre 2022, l’équipe a créé un nouveau roster pour pallier ses échecs. Le joueur espagnol Fit1nho reste toujours dans l’équipe et est accompagné de coéquipiers fraîchement recrutés en novembre dernier. Anciens joueurs chez G2 Esports, nukkye et hoody sont des atouts importants pour cette nouvelle équipe. Malgré ces changements, Giants n’a pas réussi à s’imposer lors du dernier tournoi de l’intersaison. Un résultat inquiétant avant le début du VCT 2023.

Premier adversaire : DetonatioN FM – 13 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Heretics 1 -

Team Heretics

La Team Heretics est une autre équipe qui a démarré sur les chapeaux de roues avant de connaître une véritable traversée du désert. L’équipe a en effet enchaîné les victoires tout au de l’année 2020 et était même parvenue à finir deuxième du tout premier Masters de Valorant en 2021. Mais depuis, l’équipe enchaîne les défaites. Relégué en VRL Espagne, les anciens cadors frôlent de justesse la disqualification.

L’équipe est cependant invitée à participer au VCT 2023. Bien décidée à renouer avec le succès, la structure a alors recruté 3 anciens joueurs de G2 Esports très connus des débuts de Valorant : mixwell, AvovA et keloqz, petit prodige français.

Cette nouvelle formation n’a cependant pas vraiment impressionné lors du Red Bull Home Ground en décembre 2022. Espérons pour eux qu’il ne s’agissait que d’un échauffement.

Premier adversaire : Evil Genuises – 15 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Karmine Corp 1 -

Karmine Corp

Après être devenue une structure incontournable de League of Legends, la Karmine Corp s’est lancée sur Valorant en milieu d’année 2022. Un départ canon dans la VRL France, mais qui s’est relativement vite essoufflé au long de la compétition. L’équipe termine finalement troisième, ex aequo avec Mandatory lors du Split 2 et quatrième de la Lyon Esports, mais se voit tout de même invitée au VCT en 2023.

Face à ce nouvel enjeu d’envergure, la structure se devait de hausser le niveau de son équipe. C’est pourquoi elle a recruté ScreaM et son frère Nivera, deux monstres de skills, ainsi que xms. Il faudra donc voir ce que vaut cette nouvelle formation lors du LOCK//IN.

Premier adversaire : FunPlus Phoenix – 14 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - KOI 1 -

KOI

KOI est à l’Espagne ce que la Karmine Corp est à la France. Cette structure dirigée par le streamer Ibai et le footballeur Gérard Piqué, est encore toute nouvelle sur Valorant et ses résultats laissent encore à désirer. Après avoir frôlé l’élimination des VRL Spain, l’équipe se maintient et se voit même invitée au VCT 2023.

La structure a changé l’intégralité de son roster pour se montrer à la hauteur des défis à venir. C’est ainsi qu’elle a recruté notamment starxo, premier champions du monde de Valorant ainsi que Wolfen, champions d’Espagne en VRL Spain. Elle peut également compter sur koldamenta, ancien joueur ayant officié chez Acend, G2 Esports et Guild Esports. Bref, KOI se donne les moyens de réussir au VCT et de faire oublier ses défaites passées.

Premier adversaire : NRG – 13 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Liquid 1 -

Team Liquid

Dès 2020, Team Liquid a rapidement participé aux événements compétitifs de Valorant. Faisant partie des meilleures équipes d’Europe, la structure a continué de se développer pendant le VCT 2021 et réussit à atteindre la 4ème place au Masters de Reykjavik. Après quoi, l’équipe est parvenue jusqu’en demi-finale des VCT 2021.

L’équipe Team Liquid a continué dans sa lancée en participant au VCT 2022. Malgré le départ de Dreamas et L1NK au cours de l’année, l’équipe réussit tout de même à se qualifier au Valorant Champions en passant par le Last Chance Qualifier. Ils ne dépasseront cependant pas les playoffs.

Au cours de l’intersaison, Team Liquid a perdu ses deux têtes d’affiches, puisque ScreaM et Nivera sont partis pour rejoindre la Karmine Corp. L’équipe n’a pas rejoué depuis le Champions 2022, si ce n’est au Red Bull Home Ground où elle a perdu à la 6ème place. L’équipe saura-t-elle remonter la barre ?

Premier adversaire : Team Secret –  22 février


Natus Vincere

Jusqu’à il y quelques mois, Natus Vincere, Na’Vi pour les intimes, ne brillait pas particulièrement sur la scène Valorant. La structure a enchaîné les déconvenues, que ce soit au VCT comme dans les tournois plus mineurs.

Ceci étant, avec le départ de FunPlus Phoenix de la région EMEA, Na’Vi a pu mettre le grappin sur les meilleurs joueurs du continent. C’est ainsi que l’équipe est désormais composée de 4 monstres, ANGE1, Shao, Zyppan et SUYGETSU, rejoints par nul autre que cNed, le prodige Turque champions du monde de Valorant en 2021.

C’est à une toute autre Na’Vi que nous avons désormais à faire. L’équipe a déjà prouvé sa valeur lors du G-Loot Valorant Clash et il y a fort à parier qu’elle fera des étincelles au LOCK//IN.

Premier adversaire : KRÜ Esports – 22 février


LOCK IN São Paulo : le point sur les équipes EMEA - Vitality 1 -

Team Vitality

Après des performances décevantes au VCT 2021, la Team Vitality a dû se rabattre sur la ligue nationale francophone, la Valorant Regional League. Malgré cette régression apparente, l’équipe en a profité pour se reconstruire et repartir sur de bonnes bases. Elle a dominé à ce niveau de la compétition jusqu’à remporter la VRL France. Forte de cette victoire à l’échelle francophone, l’équipe a pu s’illustrer lors des VRL Finals en arrivant jusqu’en finale, face à FUT Esports, autre équipe du LOCK//IN Brazil. Elle est donc prête à réintégrer le VCT en 2023.

Toujours avec BONECOLD et ceNder en guise de socle, la structure cherche à consolider l’équipe en vu du retour au VCT en recrutant 3 nouveaux joueurs; MOLSI, Destrian et Twisten, ainsi que l’ancien coach de Fnatic, marcus_askildsen.

Cette nouvelle formation a pu faire ses armes lors du G-Loot Valorant Clash mais a dû s’incliner face à Na’Vi, les favoris européens.

Premier adversaire : Global Esports – 23 février


Suivez les résultats des matchs du LOCK//IN.


fr_FRFR