Age of Empires 4 Mandatory Notre équipe Toute l'actu Trackmania Valorant
Valorant

La méta du Valorant Champions

Le Valorant Champions, ultime compétition de la saison, vient de s’achever sur la victoire d’Acend, qui sont donc les premiers champions du monde. Il est désormais l’heure de s’intéresser à la méta qui a rythmé la compétition et de regarder les pick rates des différents Agents, leur winrate, ainsi que les pick et bans des maps.

Pick rates des Agents

La méta du Valorant Champions - valorant statistiques pickrate agents valorantchampions - Mandatory.gg

Nous vous avions déjà proposé un article sur la méta du Masters 3. Globalement, celle-ci n’a pas vraiment évolué depuis, et l’on constate rapidement que ce sont toujours les mêmes Agents qui sont au top, et les mêmes qui font un flop.


Les Agents les plus prisés

La méta du Valorant Champions - Jett Portrait - Mandatory.gg

Jett reste indétrônable et est, sans surprise, l’Agent qui a été le plus sélectionné durant ce Valorant Champions. On pensait que le nerf qu’elle a subi lors du patch 3.06 permettrait à d’autres Agents de se faire leur place en haut du classement, mais cela n’a clairement pas suffit. Déjà en tête lors du Masters de Reykjavik, puis celui de Berlin, elle termine d’asseoir sa supériorité lors du dernier événement de l’année. Son pick rate s’élève à 82,4%, contre 85% lors du Masters de Berlin. Bien que cela soit légèrement inférieur, cela n’enlève en rien le fait que Jett reste l’Agent indispensable à avoir dans son équipe pour espérer remporter la partie.

Sélectionnée sur absolument toutes les cartes du jeu, la Duelliste a tout de même du mal à s’imposer sur Fracture, map sur laquelle les joueurs ont plutôt eu une légère préférence pour Breach.

La méta du Valorant Champions - Sova Portrait - Mandatory.gg

Tout comme au Masters de Berlin, c’est Sova qui prend la seconde place du classement, avec un pick rate de 68,3%. Il a été un peu plus sélectionné que lors du précédent événement international, où il avait obtenu 64% de winrate. Ses compétences se révèlent être toujours aussi importantes pour une équipe, puisqu’elles lui permettent de révéler des ennemis tout en infligeant des dégâts.

Sova lui aussi joué sur toutes les cartes, à l’exception de Fracture, où aucune équipe ne s’est aventurée à le sélectionner. En effet, la map est composée de grands espaces et de nombreuses cachettes, ses compétences ont donc tout de suite moins d’impact sur la partie. Sur Split, seuls les Crazy Raccoon ont fait le choix de sélectionner l’Initiateur, toujours pour une question de compétences moins efficaces.

La méta du Valorant Champions - Astra Portrait - Mandatory.gg

Enfin, Astra monte une nouvelle fois sur la troisième marche du podium des Agents les plus joués. Elle s’était révélée lors du Masters 3, atteignant 60% de pick rate contre seulement 43% durant le Masters 2. Quelques mois plus tard, elle plait toujours autant aux joueurs professionnels, puisqu’elle atteint cette fois-ci 59,2% de pick rate. Ses compétences ont un fort impact durant les parties, car elles permettent de faire des dégâts tout en limitant la vision des adversaires, ce qui se révèle être un atout de taille sur de nombreuses cartes. Son rôle est néanmoins restreint sur Icebox et Breeze et cela se ressent lorsqu’on regarde les statistiques, puisqu’elle n’a pas été pick une seule fois de tout l’événement sur ces cartes.


Les Agents les moins populaires

La méta du Valorant Champions - Yoru Portrait - Mandatory.gg

On pensait que le pick rate de Yoru ne pourrait pas être plus bas que lors du Masters de Berlin, où il n’avait été joué qu’une seule fois. Eh bien il s’avère que si, puisque cette fois-ci l’Agent n’a pas du tout été sélectionné par les équipes au cours de la compétition. C’est une chose que l’on sait déjà, son kit de compétences est loin de faire l’unanimité et beaucoup de joueurs ne trouvent pas d’intérêt à le jouer quand ils peuvent plutôt sélectionner une Jett ou une Raze. Ses capacités, normalement pensées pour berner les adversaires, ne trompent finalement personne, si ce n’est les joueurs qui ont très peu d’expérience. Duelliste et même Agent le moins populaire de Valorant, Yoru va cependant bientôt recevoir un rework et on espère qu’il connaîtra un plus grand succès lors de la saison 2022.

Portrait de Phoenix

Phoenix a connu exactement le même sort que Yoru, et termine ce Valorant Champions avec un pick rate de 0%. S’il n’était déjà pas bien populaire au cours des précédents événements internationaux, il a cette fois-ci été totalement mis au placard. Le problème est le même que pour Yoru, les joueurs professionnels préfèrent se tourner vers Jett ou Raze, ces deux Agents ayant de meilleures capacités au combat.

La méta du Valorant Champions - Omen Portrait - Mandatory.gg

Coup dur pour Omen, qui tombe à 2,1% de pick rate. Déjà peu joué au cours du Masters 3 (8%), son aspect « Agent solitaire » a dissuadé les joueurs de le sélectionner pour un événement aussi important que le Valorant Champions. Astra, et notamment Jett, ont eu raison du Contrôleur, car elles ont des capacités similaires aux siennes et qui s’avèrent être plus efficaces.


La méta du Valorant Champions - Breach Portrait - Mandatory.gg

Les plus grosses évolutions

Si Breach avait été délaissé au Masters de Berlin, avec un taux de pick rate de seulement 6%, il a su se faire sa place au cours du Valorant Champions et obtient cette fois-ci un taux de sélection de 23,2% ! Il a été particulièrement prisé sur des cartes comme Split et Fracture, ce qui peut s’expliquer par l’inefficacité de son compère Initiateur Sova sur celles-ci.

La méta du Valorant Champions - KAYO portrait 1 - Mandatory.gg

KAY/O a lui aussi connu un plus grand succès en passant de 2% à 18,3% de pick rate. Le buff que le patch 3.06 lui a apporté n’y est sûrement pas pour rien. Cet intérêt pour l’Initiateur montre aussi que les joueurs ont réussi à le prendre en main et appris à composer avec lui. Sa sortie était encore récente lors du Masters de Berlin, et les équipes professionnelles n’avaient pas eu l’occasion de jauger de son efficacité. C’est désormais chose faite et on espère qu’il sera sélectionné encore un peu plus durant la saison 2022.

La méta du Valorant Champions - Skye Portrait - Mandatory.gg

On vous en parlait dans notre article sur la méta du Masters de Berlin, Skye a connu un certain succès en passant de 34% à 58% de pick rate entre le Masters 2 et le Masters 3. Très polyvalente et dotée de capacités efficaces pour obtenir des informations sur la position des ennemis, on comprend l’engouement autour d’elle. Malheureusement, cette popularité a été légèrement ébranlée au cours du Valorant Champions, et le nerf qu’elle a reçu lors du patch 3.06 en est certainement la principale cause.. Malgré tout elle conserve un pick rate de 43%, ce qui reste acceptable.

La méta du Valorant Champions - Sage Portrait - Mandatory.gg

Tout comme Skye, Sage a elle aussi connu une baisse de popularité. Son taux de sélection était de 44% au cours du Masters 3, contre seulement 28,2% durant le Valorant Champions. La hausse du pick rate de KAY/O y est probablement pour quelque chose, l’Initiateur étant un support bien plus agressif et impactant que la Sentinelle, bien qu’il soit intéressant pour une équipe de disposer d’un healer.


Win rates des Agents

En ce qui concerne le taux de victoire en attaque et en défense, il est assez équilibré pour la majorité des Agents. Si on regarde du côté de Jett, celle-ci gagne autant en attaque qu’en défense, avec respectivement 49,5% et 49,4%, sur un total de 117 cartes jouées. Cette tendance se répète pour Astra et Sova, mais ce n’est guère étonnant puisque ce sont les trois Agents les plus prisés de ce Valorant Champions et ils sont donc régulièrement joués dans les deux camps.

Cypher lui, se démarque en étant bien plus efficace lorsqu’il est dans le camp des attaquants, avec 51% de victoires contre seulement 44,7% en défense. Durant le Masters 3, il s’était cependant beaucoup plus fait remarquer chez les défenseurs.

Même cas de figure pour Brimstone, qui avait brillé en défense au Masters de Berlin avec un win rate de 64,2%, et qui passe à 56,1% au Valorant Champions. Son taux de victoire en attaque lui, est de 68,1%. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il a été joué par des équipes assez agressives. Cependant, il faut retenir que l’Agent n’a un pick rate que de 4,2% et n’a joué que 6 cartes, ces statistiques ne sont donc pas très représentatives.

KAY/O, qui a considérablement augmenté son taux de sélection, performe plus du côté des défenseurs que des attaquants, avec respectivement 53,3% et 43,7% de taux de victoire. Rien d’étonnant à cela, puisque ses capacités qui permettent de neutraliser les autres Agents se révèlent très efficaces pour empêcher les attaquants de s’approcher d’une zone pour venir planter le Spike.


Les cartes de la méta

Au total les équipes se sont affrontées au cours de 28 matchs et 71 cartes durant le Valorant Champions.

Parmi les sept cartes disponibles, ce sont Icebox, Breeze et Haven qui ont le plus été jouées par les équipes, douze fois chacune. Split et Ascent se retrouvent juste derrière elles avec respectivement onze et dix parties jouées dessus. Les deux cartes les moins populaires sont Bind, qui n’a accueillie que huit affrontements, et Fracture avec seulement six. Cette dernière, qui est la plus récente à avoir été ajoutée au jeu, n’a pas fait l’unanimité chez les joueurs professionnels.

Haven et Icebox étaient déjà en haut du classement à la fin du Masters 3, ayant été jouées treize fois chacune. La surprise ici vient du côté de Breeze, qui avait été la carte la moins sélectionnée et jouée au cours ce Masters, avec un total de six sélections. Elle passe de la dernière place du classement à la première, preuve que les équipes sont désormais plutôt à l’aise dessus, ce qui n’était pas encore trop le cas durant le dernier événement international.

Les win rates sont identiques à peu de choses près pour l’attaque et la défense sur Icebox, Breeze, Haven et Bind. Une très légère différence s’opère sur Split, puisque les défenseurs ont remporté 52,38% des parties, contre 47,62% pour les attaquants.

Mais la carte qui sort du lot, c’est Fracture, la petite dernière. Déjà en bas du classement des maps les plus jouées, elle est aussi celle avec la plus grosse différence de win rate entre l’attaque et la défense. Les équipes qui se sont affrontées dessus ont remporté 60% des parties en tant qu’attaquants, et seulement 40% en tant que défenseurs. La carte étant dotée d’un double spawn, il devient plus compliqué pour la défense de voir arriver les ennemis et des attaquants agressifs peuvent rapidement submerger leurs adversaires.


Le Valorant Champions était la dernière étape de la saison VCT 2021. La méta a le temps de considérablement évoluer avant le début de la prochaine saison, qui débutera en février 2022. Nous avons cependant déjà hâte de voir quels Agents et quelles cartes auront le plus de succès auprès des équipes professionnelles.