Valorant

Gambit Esports remporte la finale du Valorant Masters 3 à Berlin

Après 10 jours de compétitions acharnés, l’équipe Gambit Esports a remporté la finale du Valorant Masters 3 à Berlin. L’équipe russe, qui avait raté sa qualification au Masters 2, a battu les américains de Team Envy en seulement trois maps.

En remportant le Masters 3, Gambit Esports se qualifie directement pour le Valorant Champions, le championnat du monde qui aura lieu au mois de décembre. Ils empochent également les 225 000$ promis aux vainqueurs. Malgré leur défaite, la Team Envy a tout de même su remporter assez de points VCT pour également se qualifier au Champions.


Deux équipes étonnantes

La scène Valorant était assez figée depuis de très longs mois. Championne des deux Masters précédents, Sentinels dominait le monde et était naturellement la grande favorite de la compétition. Mais tout au long de cette Phase 3, les autres équipes préparaient lentement, mais sûrement leurs ascensions. Dans le Groupe D, on a vu les premières fêlures de Sentinels quand la nouvelle génération de G2 Esports a été capable de les vaincre 2 maps à 0.

Mais si Sentinels et G2 cristallisaient respectivement les espoirs américains et européens, les véritables champions de ces deux régions n’avaient pas encore dévoilé leurs jeux. Côté américain, la Team Envy a su prendre de vitesse tous ses compatriotes en battant Sentinels puis 100 Thieves au cours des playoffs grâce à un style de jeu ultra agressif, voire chaotique. En Europe, ce sont les Gambit Esports qui ont battu tous leurs adversaires un à un, à l’exception des 100 Thieves. L’équipe avait raté de justesse la qualification au Masters 2, et était bien décidé à ne plus laisser passer sa chance.

Finalement, les deux équipes se sont hissées en finale en faisant preuve d’une constance inattendue, quelque soit le niveau de leurs adversaires.


Une finale plus serrée qu’il n’y paraît

Quand bien même le tableau des scores retiendra que Gambit a remporté la finale 3 maps à 0, Envy n’a absolument pas démérité, au contraire. La Team Envy était celle qui imposait son rythme au début de chaque map, prenant parfois plus de 6 rounds d’avance aux Gambits, grâce à leur agressivité et leur précision hors du commun. Mais les joueurs Gambits, qui ont habituellement un style de jeu plus lent et méthodique, ont très bien compris qu’ils devaient rivaliser en vitesse et en rotation pour l’emporter.

Mais si ces deux équipes ont été capable de se hisser jusqu’ici, c’est aussi bien pour leur précision que pour leur originalité. Leur vivacité d’esprit leur a permis de créer des scénarios que l’on voit rarement, de prendre des lignes particulières ou d’établir des lignes de défenses qui forcent à repenser l’attaque. A ce petit jeu, les Gambits pouvaient compter sur Chronicle pour enchaîner les kills sur des lignes peu orthodoxes, tandis que Yay et Crashies ont effectués plus d’un clutch en campant sur place à des moments où la montre aurait du les pousser à avancer.

Les Gambit Esports ont finalement su remporter toutes les maps, mais le scénario aurait pu être bien différent. Ce qui a réellement fait la différence, c’est les quelques moments de panique de la Team Envy. Ils ont parfois semblé dépassés par l’événement, vidant leurs chargeurs dans le vent malgré une position très avantageuse et l’avantage de la surprise.


Gambit Esports remporte la finale du Valorant Masters 3 à Berlin - valorant champions tour esports meta - Mandatory.gg

Tout savoir sur le Valorant Champions Tour 2021