Valorant

Riot s’attaque au smurfing dans le patch 1.13

Riot s’attaquera au smurfing dans le patch 1.13 de Valorant. Plutôt que de traquer les comptes en double et les tricheurs, ils vont faciliter l’accès aux parties classées.

C’est sur Reddit que l’on apprend la nouvelle. Jusqu’ici, il fallait jouer 20 parties non classées avant de pouvoir jouer au mode classé de Valorant. Un utilisateur suggère de changer cette règle en ouvrant le mode classé aux joueurs qui ont remporté 10 parties. Un Rioter lui a alors répondu que ce changement serait effectif dès le prochain patch.

Pour ceux qui ne le saurait pas : le smurfing consiste à créer un compte secondaire et de jouer des parties à un niveau inférieur au sien. Il y a plusieurs raisons d’agir ainsi. Certains le font pour pouvoir jouer avec leurs amis moins bien classés qu’eux, d’autres le font pour le simple plaisir d’écraser facilement d’autres joueurs moins expérimentés. Quoi qu’il en soit, le smurfing va à l’encontre du matchmaking et crée une expérience de jeu négative pour les joueurs qui tombent contre un smurfer.

Changer la règle qui permet d’accéder aux parties classées est une solution très intelligente et qui va au final améliorer le matchmaking, tout en réduisant l’impact du smurfing. Entre faire 20 matchs et faire 10 victoires, il n’y a pas grande différence pour un joueur avec un ratio de victoire de 50%. Mais un smurfer aura (normalement) un ratio de victoire bien plus élevé, ce qui l’éjectera rapidement des parties non-classées pensées pour les nouveaux joueurs.

Avec un tel ratio de victoire, il serait également possible de faire arriver le smurfer à un rang élevé, du moins supérieur à celui qu’atteignent généralement les nouveaux joueurs. À l’inverse, pour les nouveaux joueurs qui auraient du mal à gagner leurs dix parties, ils seraient classés plus bas que la moyenne. Les joueurs expérimentées pourront alors joués entre eux et les novices aussi.

Tout cela devrait donc arriver lors du patch 1.13. Pour rappel, Riot Games a décidé de retarder le déploiement du patch et d’attendre la fin du Valorant First Strike, afin d’éviter que des bugs ne viennent gâcher la compétition.