Valorant

Riot Games revient sur la création de Lotus, cité perdue de Valorant

Choix graphiques, lore, végétation luxuriante… Riot Games dévoile des détails concernant la création de Lotus, neuvième carte de Valorant. Après une semaine d’accès dans une file d’attente spécifique, cette map est désormais disponible dans les autres modes de jeu. Les fleurs de lotus n’ont pas encore dévoilé tous leurs secrets, mais les développeurs indiquent que de nouveaux éléments interactifs seront ajoutés à l’avenir.


Une carte importante pour le Lore

En juin 2021, Riot Games postait une vidéo intitulée Dualité. Dès lors, nous comprenions que les Agents de Valorant existent sous deux versions. Davantage de détails concernant le Lore du FPS sont apparus avec Fracture, une carte qui donnait notamment des noms aux mondes présentés plus tôt dans l’année. L’équipe Valorant Legion provient d’Omega-Earth, l’autre, Valorant Protocol, d’Alpha-Earth.

Jusqu’à ce que Pearl apparaisse, toutes les cartes étaient situées sur Alpha. Avec cette huitième map, le studio intégrait pleinement au jeu les voyages entre les deux mondes. Les confrontations entre les univers devenaient encore plus légitimes.

Grâce au patch 5.08, nous apprenions l’existence d’une cité antique, détruite sur Alpha, mais potentiellement toujours debout en Terre Omega. Les indices, laissés ici et là, ont révélé que les Agents du Valorant Protocol souhaitaient à tout prix se rendre sur Omega, avant que leurs homologues de Legion ne mettent la main sur ce territoire perdu.

Brimstone. Astra, Killjoy et moi avons terminé notre analyse. On l’a regardé d’une douzaine de façons différentes et ça revient toujours au même. La Cité des Fleurs sur Oméga est un nœud multivers. Si Légion alimente ce nexus avec la version Alpha de la cité en ruine… il n’y a plus rien pour absorber le choc. Le résultat… Le résultat serait catastrophique, des millions de vies dans mon pays natal, perdues. Ce n’est pas un scénario que je suis prêt à envisager. Personne d’autre ne peut empêcher Légion d’appuyer sur la gâchette, c’est notre responsabilité. Alors prépare une équipe, et assure-toi que je sois en haut de la liste !

Comme indiqué dans la publication de Riot Games, Lotus a attisé la curiosité des Agents à cause de la puissante technologie qu’elle semble renfermer et des dégâts que celle-ci pourrait causer à Alpha.

Joe Lansford, responsable du level design, précise que « Lotus a été bâtie par une civilisation qui semble consciente de l’existence d’une puissance supérieure dans l’univers-miroir ». Plus encore, les développeurs indiquent que les ruines sont alimentées par des fleurs de lotus modifiées par la radianite, et que ces plantes avaient un objectif bien plus large que la simple décoration.

Pour le moment, aucune information n’a été dévoilée concernant la fameuse technologie cachée et l’utilité réelle des fleurs. Pourtant, une vidéo publiée peu de temps après l’ajout de la carte pourrait contenir des éléments de réponses. L’énorme faisceau coloré qui provient des entrailles de Lotus servirait-il à ouvrir des portails entre les univers ? On peut aussi envisager une utilisation plus obscure, et imaginer qu’il s’agit d’une arme pour anéantir d’autres mondes.

Davantage d’éléments de Lore verront le jour sur la carte dans le futur. Nous aurons donc probablement réponse à ces interrogations prochainement. En attendant, nous vous proposons de revenir sur les choix graphiques et artistiques de Lotus.


Une inspiration dravidienne

Lorsque le squelette global de Lotus fut achevé, ce qu’on appelle la greybox, il fallait choisir comment habiller cet environnement neutre. Initialement, les illustrateurs se sont penchés sur l’architecture jordanienne, prenant les ruines de Pétra, en Jordanie, pour exemple. Cette première idée a été mise de côté, pour se concentrer sur une architecture indienne ; un choix qui concordait davantage avec la venue d’Harbor, lui-même originaire de ce territoire.

Lotus s’inspire donc des quelque 1500 ruines dravidiennes, disséminées en terres d’Inde. Afin de rendre compte de ce style architectural de la meilleure des manières, Riot Games a fait appel aux services de Fiza Vasudeva, une Docteur spécialisée dans la culture indienne. Cette dernière a aussi apporté son aide lors de la création d’Harbor.

Exemple d'architecture dravidienne.
Le temple Rajarajesvara, un exemple d’architecture dravidienne
Test de décorations sur Lotus
La décoration du site C sur Lotus

Par ailleurs, Joe Lansfard précise qu’au moment de créer une nouvelle carte, l’esthétisme guide souvent la main des équipes. En plus du très beau panorama global et de la très belle architecture générale qu’offre Lotus, vous pouvez aussi admirer de nombreuses fresques et autres gravures. Là encore, il était important pour les illustrateurs de faire référence aux animaux présents dans les Ghats occidentaux, une chaîne de montagnes indienne. Cobras, paons ou éléphants, elles font le charme de cette dernière carte !

Exemple de fresque sur la carte Lotus de Valorant

Lotus renferme des easter eggs !

Attention SPOILER. Dans l’ensemble des cartes de Valorant, vous pouvez découvrir des easter eggs dissimulés par les développeurs. Les Stratégours en sont le parfait exemple. Lotus ne fait pas exception à cette règle et dispose de son lot de mystères.

En fouillant la carte, vous pouvez tomber sur une réunion secrète de Stratégours ou encore une troupe de peluches, qui s’apprête à ouvrir une porte vers on ne sait quel trésor fabuleux. Saurez-vous les débusquer ?

Réunion de Stratégours sur Lotus - Valorant
Troupe de peluches sur Lotus - Valorant
fr_FRFR