Valorant

Les origines de Phoenix

Aujourd’hui, le premier Duelliste de Valorant fête ses cinq ans. Eh oui, il s’agit bien de Phoenix. A cette occasion, les développeurs du FPS lui ont dédié tout un article dans lequel ils reviennent sur les origines de cet Agent qui fait des étincelles.


La (re)naissance de Phoenix

Phoenix est né il y a maintenant plusieurs années, avant même que les rôles soient créés. A l’époque, il n’était donc pas encore considéré comme un Duelliste ou parfois Initiateur, il était simplement perçu comme l’Agent parfait pour être le dernier espoir d’une équipe afin de la mener à la victoire.

L’origine de Phoenix, c’est ce concept de personnage capable de retourner une situation quand il est dos au mur et le dernier survivant de son équipe. On essayait de saisir cette sensation qu’on appelle aujourd’hui un moment Valorant. La compétence qui devait incarner cela était son ultime. On se le représentait comme une sorte de seconde chance.

Bobby « excal » Prochnow – Game Designer

En effet, lors de la création de l’Agent, son ultime lui permettait d’obtenir une sorte d’invincibilité pendant quelques secondes lorsque ses points de vie tombaient à zéro. Il jouait en quelques sortes le rôle du martyr qu’on envoie se sacrifier pour son équipe, mais qui peut finalement en être le héros.

Cette conception de Phoenix collait parfaitement avec son thème, puisqu’il était le phénix renaissant de ses cendres pour mener un ultime combat.

Version finale de Revanche, l'ultime de Phoenix
Version finale de Revanche, l’ultime de Phoenix

Finalement, après avoir effectué des tests, les développeurs ont décidé de revoir cet ultime. Désormais, il lançait sa compétence en sachant que sa mort lui permettrait de revenir au point où il l’avait lancé.

Les premiers tests ont montré qu’il était en fait un personnage agressif, du genre à mettre le pied au plancher et à vouloir entrer en premier. Et je me suis dit, « Franchement ? Ça marche plutôt bien ! » On est donc partis là-dessus, et sa mécanique s’est mise en place autour de cette idée.

Bobby « excal » Prochnow – Game Designer

L’idée de faire de Phoenix une machine à tuer capable d’évoluer seule s’est rapidement imposée à l’esprit de l’équipe de développement. Il fallait donc lui donner des compétences qui pouvaient à la fois blesser les ennemis et le protéger lui. C’est pourquoi ses créateurs l’ont doté des capacités Brasier et Mains Brûlantes qui lui permettent de se soigner lorsqu’il passe à travers, mais qui peuvent également infliger des dégâts aux adversaires.

Il restait donc une compétence à lui trouver. Si aujourd’hui on sait qu’il s’agit de Balle Courbe, cela n’a pas toujours été le cas. Tout comme les autres Duellistes, Phoenix avait une ruée. Plus elle était chargée et plus l’Agent allait loin sur la carte, mais toujours en ligne droite et le laissant vulnérable pendant tout ce temps. Elle n’était donc pas à utiliser à la légère et ne correspondait pas vraiment à ce que les développeurs recherchaient pour ce personnage. Pour lui donner plus de flexibilité et une meilleure capacité à entrer sur les sites, ses créateurs ont modifié sa compétence pour qu’elle devienne ce qu’on connaît aujourd’hui : Balle Courbe.

A l’origine, Phoenix se ruait vers l’avant. Mais les gens avaient du mal à l’utiliser dans les coins ou hors de leur ligne de mire. Avec tous les angles que comptent Valorant et dans lesquels on arrête pas de se battre, il est naturel de souhaiter une trajectoire courbe. La compétence a émergé des besoins en jeu avant tout.

Bobby « exal » Prochnow – Game Designer

Et voilà qu’il était doté de toutes ses compétences. Il fallait maintenant lui trouver une identité visuelle, tâche qui a été confiée à l’équipe artistique qui travaillait sur le jeu.

Les origines de Phoenix - story board thematique qui represente phoenix utilisant ses competences - Mandatory.gg
Enchaînement de compétences de Phoenix

S’éloigner de l’archétype incendiaire

L’objectif n’était pas de rapprocher Phoenix de tous les personnages qu’on l’on voit dans les films, séries ou jeux vidéo, qui manipulent le feu et s’en servent pour tout réduire en cendres. Il fallait qu’il se démarque par sa capacité à le contrôler, à faire de nombreux dégâts sans tout détruire sur son passage. C’est pour cela que l’équipe artistique a décidé de l’aborder sous un angle plus solaire, qui aveugle ses adversaires tout en blessant.

D’un point de vue artistique, le thème du soleil n’était pas sans difficulté. Le feu, je trouve que c’est facile à comprendre et à reproduire. Mais le soleil, on est un peu là : « Mince, c’est du feu ? C’est de la lumière ? Des champs magnétiques ? A quoi ça ressemble, exactement ? » Ça n’a pas été facile, mais on a avancé à partir du moment où on a pu le réduire à un thème simple et unique.

Minoh « SS_Minnow_2017 » Kim – Responsable senior du design 3D des personnages

Il fallait enfin que la personnalité et le caractère de l’Agent collent avec ce thème du feu. Tous ces petits détails ont longtemps fait débat chez les développeurs, jusqu’à ce qu’ils décident de jeter toutes leurs premières idées de personnages pour tout recommencer. Phoenix n’y a pas échappé et son aspect physique ainsi que ses origines ont été entièrement revus.

Pour recréer le Duelliste, les équipes de développement et artistique se sont appuyées sur son doubleur, Afolabi Alli. Ils se sont renseignés sur sa région d’origine pour que l’histoire et le physique de l’Agent puissent coller à cette zone géographique.

Les origines de Phoenix - identite visuelle finale de phoenix - Mandatory.gg
Version finale de l’identité visuelle de Phoenix

Voilà, tous les détails étaient réglés et Phoenix était désormais prêt à être présenté au monde.


Deux ans plus tard

Maintenant que le jeu est bien installé dans l’univers des FPS, notre Agent n’a plus autant la cote qu’à sa sortie. A ses débuts, ses compétences s’avéraient redoutables, notamment parce que les joueurs n’étaient pas encore très aguerris sur le jeu. Mais désormais, la communauté a appris à éviter certaines de ses capacités et notamment Balle Courbe, qui est assez bruyante. Phoenix a donc été délaissé au profit de personnages comme KAY/O, Skye et Yoru, qui disposent de compétences d’aveuglement plus efficaces.

C’est pourquoi le Duelliste a subi un buff sur le patch 5.01. Le temps de chargement de Balle Courbe a été réduit et la durée de l’aveuglement a été augmenté pour permettre à l’Agent de se refaire une place parmi les favoris.

Selon les données de la file Compétition, Phoenix est plutôt fort depuis son buff. Son aveuglement est toujours un peu limité par sa portée en comparaison à quelqu’un comme Skye, par exemple, mais tant mieux. Pour un Duelliste, il dispose maintenant d’un contrôle très difficile à éviter. Peut-être trop.

Dan « penguin » Hardison – Game Designer

Si Phoenix est de nouveau apprécié du grand public, ce n’est toujours pas le cas des joueurs professionnels. En effet, il fait régulièrement partie des personnages les moins joués lors des événements internationaux. Ça a par exemple été le cas lors des Masters de Reykjavik et de Copenhague, ou plus récemment lors des Valorant Champions d’Istanbul. Il faudra donc faire plus que ça pour que notre phénix renaisse de ses cendres sur la scène compétitive.

fr_FRFR