Valorant

KOI dévoile son roster pour la Ligue EMEA du VCT 2023

En 2023, la structure espagnole KOI participera au VCT au sein de la Ligue EMEA. Pour tenter de dominer la région et s’imposer à l’international, elle pourra compter sur le talent de koldamenta, trexx, sheydos et Wolfen. Comme l’exige Valorant, le roster doit comporter un total de cinq joueurs. A l’heure actuelle, l’organisation est toujours en recherche du dernier membre de sa nouvelle équipe.


KOI s’est lancée sur la scène compétitive Valorant en signant une partie des joueurs et du staff de l’UCAM Esports Club. A la suite d’une tentative de qualification infructueuse au VCT 2022, l’équipe a été invitée pour la VRL Spain : Rising. Elle a fini 3/4ème du premier Split, puis s’est placée 9ème au second.

Tout comme la Karmine Corp a quitté le circuit francophone, KOI sort de la VRL espagnole pour rejoindre le niveau supérieur de la compétition. En septembre dernier, elle a obtenu sa place pour le VCT 2023, devant l’une des dix structures franchisées pour la Ligue EMEA. Afin de mettre toutes les chances de victoire de son côté, KOI a décidé de reconstruire son roster : koldamenta, trexx, sheydos et Wolfen en sont les nouveaux représentants. Ces joueurs sont tous des habitués de la compétition et ont pour la plupart déjà participé au Valorant Champions Tour.

Sheydos apportera son savoir-faire en tant qu’Initiateur. Ex-Gambit Esports, ce joueur a dominé le circuit CIS en 2021. Avec son ancienne équipe, il est sorti vainqueur de plusieurs Challengers, mais aussi et surtout du Masters 3 de Berlin. Durant cette première édition du VCT, il a même participé aux Valorant Champions, atteignant la Grande Finale face à Acend.

Grâce à l’acquisition de koldamenta, la structure dispose aussi d’un in-game leader expérimenté. Par le passé, il a joué pour Acend et G2 Esports, avec lesquelles il a successivement remporté le premier Masters d’Europe, puis décroché la 3/4ème place du Masters de Berlin. Dernièrement il évoluait chez Guild Esports, aux côtés de trexx. Accompagnés de leurs anciens coéquipiers, ils se sont hissés parmi les meilleures équipes de la région EMEA, finissant par exemple troisième du Challengers 2 et 7/8ème du Masters de Copenhague.

Quant à lui, Wolfen n’a pas encore eu l’occasion d’expérimenter la compétition dans le VCT. Toutefois, il n’en reste pas moins un très bon joueur. Il s’est fait remarquer au sein de la VRL espagnole, avec la structure Case Esports. Celle-ci a écrasé UCAM Tokiers en finale du Split 2 pour s’emparer du trophée.


Spécialisé sur Chamber, ce dernier joueur changera peut-être de rôle l’année prochaine suite aux nerfs de l’Agent. Nous aurons plus d’informations à ce sujet, lorsque l’équipe entamera son premier match dans le LOCK IN Brazil.

fr_FRFR