Valorant

Keiko et nAts font des étincelles pour Team Liquid

Pour son match d’ouverture du tounoi KICKOFF EMEA, Team Liquid affrontait KOI. Keiko et nAts, se sont tout particulièrement illustrés durant cette rencontre, contribuant par la même occasion à la victoire parfaite de Team Liquid. On vous propose un petit récap de leur performance respective.


Keiko impose son style

Si le pseudo de Keiko ne vous est pas inconnu, c’est probablement parce qu’il a évolué dans le circuit français avant d’atteindre le VCT. A l’époque, il jouait pour le compte de WYLDE, avant de rejoindre Bonk lors de la Coupe de France 2022. Et plus récemment, Keiko a dominé la VCL Northern Polaris lorsqu’il officiait chez Apeks. Après avoir manqué de peu la victoire en finale de l’Ascension EMEA, il a été signé par Team Liquid, avec Enzo et Mistic, deux de ses mates.

Keiko est un Duelliste dans l’âme. Il n’y avait donc rien d’étonnant à le voir joué Jett, lorsque l’affrontement sur Icebox a commencé. Toutefois, ce dont personne ne se doutait encore, c’est qu’il allait bouleverser le cours de la partie à lui seul.

Dès le premier round en défense, il clique fort, obtient deux kills et Team Liquid gagne son premier point. Cependant, la team se laisse surprendre à la manche suivante et peine ensuite à s’imposer de nouveau. Heureusement, Keiko est là pour limiter la casse : à la manche 4, il déploie tout son talent pour abattre quatre adversaires. Qu’on se le dise, il est effrayant de précision…

S’il n’a pas pu remporter le round par manque de temps pour désamorcer le Spike, il est ensuite couronné de succès à la manche 6. Non seulement il survit à une situation de 1v3 improbable – éliminant kamo, sheydos et ShadoW un à un – mais en plus il réussit à désamorcer le Spike à 0.15s de l’explosion. Malgré ses efforts incessants pour prendre le dessus, KOI prend une avance confortable et mène 7-3 à la fin du dixième round.

Déterminé à réduire l’écart au score, Keiko parvient de nouveau à faire la différence, décrochant un autre quadrekill dans cette première période. Au changement, il est définitivement le joueur le plus performant de la partie. Il cumule pas moins de 19 éliminations, dont 3 First Kill et obtient un rating proche de 2 et 413 d’ACS.

Une fois en défense, KOI gagne deux points supplémentaires, mais à la manche 15, Keiko fait encore des étincelles avec un troisième quadrakill, supprimant starxo, grubinho, kamo puis sheydos. A partir de là, Team Liquid snowball et enchaîne les victoires, notamment grâce à un quatrième et dernier quadra du rookie star, à la manche 17. KOI ne parvient à remporter qu’un unique point supplémentaire et s’incline finalement 10 à 13.

S’il n’est pas rare de voir un joueur briller au cours d’un side et moins pendant le second, il est plus rare qu’un joueur trouve du succès durant les deux périodes. Pourtant, c’est bel et bien ce qu’a fait Keiko. Encore excellent en attaque, il termine avec 18 kills au compteur et 444 d’ACS.

Il n’y a pas à dire, le rookie était le roi sur cette première carte !


nAts fait mouche avec sa Viper

A l’époque où il portait les couleurs de Gambit Esport en 2021, nAts se révèle être l’un des meilleurs joueurs du VCT. Avec son ancienne équipe, il a notamment remporté le Masters 3 de Berlin et était finaliste du Valorant Champions. Contrairement à Keiko, ce n’est pas du tout un duelliste, mais un main-Sentinelle adepte de Viper. A cette période, il est tellement innovant dans son gameplay qu’il commence même à redéfinir la manière de jouer cet Agent.

Par la suite, Gambit Esports a été contraint de libérer son roster, qui a ensuite joué sous le tag M3 Champions. Après une saison 2022 difficile, nAts revient au top l’an passé aux côtés de Team Liquid, structure avec laquelle il gagne la finale de la Ligue EMEA.

Toujours en contrat chez Team Liquid cette saison, il occupe de nouveau le poste de Sentinelle. Sans grande surprise, il a sorti Viper lors de ce match face à KOI. Et c’est bien lui qui a brillé sur Bind. Déjà performant en défense, il se montre encore plus déterminant en attaque. Surtout qu’au terme du quatorzième round, Team Liquid accuse un retard de quatre points.

Tout bascule à la seizième manche, lorsque nAts abat quatre adversaires, avant que Mistic ne sorte victorieux d’un clutch difficile au round 17. Team Liquid rentre alors dans un cercle vertueux, tandis que KOI se retrouve en difficulté financière. nAts multiple les éliminations pour le bonheur de fans. Malgré tout, les KOI parviennent à remonter un peu au score, mais cela ne suffit pas. Enzo et ses mates ont fini par l’emporter 13 à 11.

Avec un rating de 1.83, 17 kills plus 4 assits pour 6 morts, et 380 d’ACS, nAts sort définitivement en tête du classement sur ce side ; et c’est d’ailleurs lui aussi le meilleur joueur au global sur cette seconde carte.


Grâce à cette belle victoire, Team Liquid se maintient dans le winner’s bracket du groupe B. Keiko, Mistic, Enzo, Jamppi et nAts affronteront donc Natus Vincere pour tenter de décrocher une place aux playoffs. Cette nouvelle rencontre est prévue pour le 23 février, à 14h. Vous pourrez d’ailleurs suivre le match en direct, sur la chaîne Twitch de Valorant EMEA.


fr_FRFR