Valorant

Du changement pour les joueuses des Game Changers

Riot Games ne cache pas son souhait de faire de Valorant un jeu accessible à tous et inclusif, en amateur comme au niveau professionnel. C’est d’ailleurs pour cela que les Game Changers ont été mis en place initialement. Aujourd’hui, la firme réaffirme cette envie en proposant de nouvelles solutions pour que les joueuses puissent accéder aux Challengers et aux Ligues Internationales.


Actuellement, les équipes des Ligues du VCT ne sont constituées que de joueurs et il en est de même pour la majorité des teams des Challengers Leagues. Pour autant, ce n’est pas une condition imposée par le règlement. Ce constat s’explique en partie par la manière dont s’est construite la scène Valorant.

Or, selon Riot Games, l’intérêt principal du jeu, et de l’esport, réside dans le fait « qu’il fait tomber les barrières physiques pour mettre réellement tout le monde sur un pied d’égalité ». C’est pourquoi le studio a choisi de mettre en place une nouvelle règlementation pour soutenir les meilleurs talents des Game Changers et leur offrir plus d’opportunités d’accéder aux autres circuits.

Si on a déjà vu G2 Gozen participer au tournoi promotionnel de la VCL DACH cette année, et d’autres équipes prendre part aux qualifiers du VCT par le passé, il y a fort à parier que l’on verra davantage de joueuses dans le VCT et les Challengers à l’avenir. A terme, l’objectif de Riot est bien de créer « un environnement uni et égalitaire pour notre sport » et de favoriser la compétition mixte. Et les nouvelles règles, en vigueur dès à présent, devraient effectivement aider à atteindre ce but.

Premier, une nouvelle porte d’entrée

Grâce à la Carrière Pro et au nouveau palier Invitation du mode Premier, les joueuses auront la possibilité de montrer leur savoir-faire de manière régulière et pourront même tenter de se qualifier pour les Challengers Leagues de leur région. Et de sorte qu’elles n’aient pas à choisir entre leur carrière en Game Changers et les possibles opportunités en Challengers, Riot apporte deux changements importants :

  • Accès à Premier : les équipes éligibles pour les Game Changers peuvent être admises dans la division Invitation sous certaines conditions de rang. Cette règle est faite pour les équipes qui ne peuvent pas participer simultanément aux Game Changers et à Premier pendant l’année.
  • Passe-droits Premier : les joueuses des Game Changers bénéficieront de passe-droits pour certains matchs Premier (hors play-offs) quand le calendrier empiète sur celui des Game Changers et qu’il n’est pas possible de le contourner. Cela ne concerne que les équipes éligibles aux Game Changers.

En outre, les meilleures équipes du circuit Game Changers, celles qui se qualifient au Championnat du monde, recevront automatiquement une invitation aux phases qualificatives des Challengers de leur région.

Favoriser les rosters mixtes

Le studio fait aussi en sorte que les joueuses soient plus libres dans leurs mouvements pour intégrer des clubs qui évoluent en Challengers, en leur offrant la possibilité de jouer dans deux équipes différentes, mais aussi en facilitant la création de rosters mixtes par les structures.

  • Exception à la règle d’équipe unique : sous condition d’éligibilité, les joueuses Game Changers pourront jouer à la fois dans une équipe Game Changers et Challengers.
  • Exception à la concurrence interne : les organisations présentes aux niveaux des ligues Challengers et internationales auront le droit de présenter une équipe supplémentaire à l’autre palier de compétition tant que cette seconde équipe est majoritairement composée de joueuses Game Changers. Tous les détails à ce sujet sont disponibles sur le site officiel.

A la conquête des ligues internationales

Les Challengers constituent une belle porte d’entrée vers le VCT, mais certaines joueuses, à l’instar de mimi ou de Fluorescente, ont d’ores et déjà le potentiel pour prendre part aux matchs des Ligues internationales.

Pour favoriser l’ajout de joueuses à ce niveau la compétition, les joueuses Game Changers auront la possibilité de signer à n’importe quel moment avec un club d’une ligue, même en dehors des périodes de transfert.

Plus encore, celles qui seront éligibles obtiendront le statut « Versatile ». C’est d’ailleurs un statut qui existe déjà pour les équipes des Challengers. Ainsi, elles pourront jouer à la fois dans une Ligue et dans leur équipe associée secondaire.

Enfin, Riot Games adoucit sa politique de restriction d’import. Désormais, « la catégorie des joueuses Game Changers sera toujours universelle vis-à-vis des conditions d’entrée aux ligues régionales (Challengers) et territoriales (internationales) ». Ainsi, elles ne compteront pas comme joueuses importées. 

fr_FRFR