Valorant

Disguised Toast lance son équipe Valorant

Le célèbre créateur de contenu connu sous le pseudo Disguised Toast, a récemment dévoilé sa propre équipe Valorant. Jeremy Wang se lance dans la compétition avec des joueurs bien connus de la scène compétitive. Il a signé Steel, Exalt, XXiF, Genghsta, d’anciens de chez Knights et 100Thieves, en plus de clear, qui jouait pour l’équipe sqn 2.0.


De plus en plus de streameurs ou youtubeurs créent leur propre club esportif. En janvier 2022, Zerator et Meteora ont lancé la Team Mandatory, peu de temps après Shaunz, DFG et MisterMV se sont lancés sur TFT avec la Team Aegis, plus récemment encore, Tomy de Joblife a monté son équipe Valorant. Cette pratique n’est évidemment pas restreinte à l’hegaxone : l’organisation espagnole KOI est le fruit d’une collaboration entre le streameur Ibai et l’ancien joueur de football Gerard Piqué.

Aujourd’hui, c’est un créateur de contenu américain qui se lance dans cette aventure folle. Jeremy Wang, alias Disguised Toast, est connu pour son contenu Hearthstone. Pour autant, c’est bel et bien le FPS de Riot Games qu’il a choisi de rejoindre avec sa propre équipe Valorant. Récemment, il a révélé sur Twitter l’acquisition de cinq joueurs pour participer à l’Open Qualifier des Challengers League : North America.

Le Youtubeur Disguised Toast lance sa propre équipe Valorant.

Disguised Toast profite de l’expertise et du talent de joueurs rodés. Steel a longtemps combattu pour 100Thieves. Durant le VCT 2021, il a participé à diverses étapes importantes, remportant par exemple le Challengers 1 Stage 2 et décrochant même la 3/4ème place au Masters 3 de Berlin.

Exalt, XXiF, Genghsta, eux, évoluaient chez Knights, l’illustre structure basée à Pittsburg. Entre les tournois Nerd Street Gamers et plusieurs étapes de VCT pour Genghsta, ces trois joueurs ont l’expérience de la compétition de haut niveau. La team est complétée par Clear, un choix stratégique pour l’équipe, qui manquait encore d’un duelliste.

Contrairement aux Challengers France, qui existaient déjà l’an passé sous le nom VRL, une étape de sélection était effectivement nécessaire outre-atlantique. Les DSG ont débuté le Qualifier nord-américain le 10 janvier, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont performants : 5 matchs, 5 victoires.

fr_FRFR