Valorant

DetonatioN FocusMe et Crazy Raccoon s’associent pour le VCT2024

Récemment, la structure japonaise DetonatioN FocusMe a dévoilé son nouveau roster pour la prochaine saison du Valorant Champions Tour. Parmi les sept joueurs sélectionnés, on trouve trois anciens membres de la team Crazy Raccoon, notamment Miey. En réalité, les deux groupes opèrent plus qu’un simple transfert, puisqu’il y a derrière cette annonce un véritable partenariat visant à développer la scène esportive japonaise.


Valorant à la côte au Japon

Depuis le lancement de Valorant en 2020, la scène esportive japonaise sur le FPS de Riot Games ne cesse de croître et de gagner en intérêt. Le Japon regorge même d’équipes désormais connues mondialement, à l’instar de ZETA Division, Fennel, Crazy Raccoon ou encore DetonatioN FocusMe. Et qui dit équipes reconnues, dit supporters !

En 2022, le public japonais était vraisemblablement le plus attiré par la compétition sur Valorant, en comparaison avec les autres pays. Selon les données d’Esport Charts, le pic d’audience pour un match officiel a été atteint au Japon, avec 291 787 spectateurs, contre 216 858 dans la région NA et seulement 159 693 en EMEA.

Cette année encore, le jeu de tir semble toujours très populaire au pays du soleil levant. Le premier Split des Challengers Japan a réuni plus de 160 700 viewers au maximum, avec une moyenne avoisinant les 73 000 spectateurs. Si les chiffres ont un peu diminué au second Split, ils restent toujours bien plus élevés que ceux des Challengers France. Et dans la Ligue Pacifique, les cinq rencontres qui ont été les plus suivies – classement basé le peak de viewers – opposaient ZETA Division à une autre équipe, ZETA Division étant la deuxième meilleure team japonaise à l’heure actuelle,

L’engouement des Japonais n’a d’ailleurs pas échappé à Riot Games. En 2023, le Japon a été mis à l’honneur plus d’une fois, notamment avec la tenue de l’unique Masters du VCT à Tokyo. Dans le même registre, le Red Bull Home Ground s’est déroulé sur le territoire japonais lui aussi, et pour la première fois dans l’Histoire du tournoi, des teams japonaises y participaient.


Un partenariat entre DetonatioN FocusMe et Crazy Raccoon

Et la scène japonaise Valorant pourrait bien connaître une croissance encore plus importante dans le futur. DetonatioN FocusMe et Crazy Raccoon sont deux organisations particulièrement investies dans l’esport de manière générale au Japon. Pour information, Crazy Raccoon dispose de joueurs sur Valorant, Apex Legends ou encore Brawl Stars et DNF d’une équipe sur League of Legends, Fortnite et Splatoon, pour ne citer que quelques-unes de leurs divisions.

Et c’est parce qu’elles désirent toutes les deux que l’esport se développe encore davantage au Japon, qu’elles ont décidé de s’associer. C’est en tout cas ce qui est annoncé dans un communiqué officiel émis par Crazy Raccoon « Nous avons conclu cet accord de partenariat commercial dans le but de poursuivre le développement de l’industrie esportive japonaise en collaborant avec les équipes professionnelles de haut niveau du Japon ».

Le partenariat concerne en fait principalement la branche Valorant des deux groupes, qui ont récemment mis en commun leurs joueurs pour constituer une équipe expérimentée, mais nous y reviendrons dans la prochaine section. Il apparaît que DNF et Crazy Raccoon souhaitent développer l’activité des influenceurs dans cette nouvelle team.

Un objectif qui ne semble pas impossible, sachant que Meiy fait partie de la team. Pour mémoire, le streameur et Youtubeur, qui est joueur pro de surcroit, cumule plus de 115 000 abonnés sur YouTube et environ 152 000 followers sur Twitch. En profitant du rayonnement de ce joueur, et possiblement d’autres créateurs de contenu, DetonatioN FocusMe et Crazy Raccoon pourraient bien réussir à placer la scène Valorant sous les projecteurs, et, in fine, développer l’industrie encore davantage.


Le nouveau roster de DetonatioN FocusMe

Pour s’imposer dans le Valorant Champions Tour ou dans les Challengers, il est important – et quasi nécessaire – d’avoir des joueurs talentueux et habitués de la compétition. Il y a quelques semaines, Shopify Revellion et Moist Esports ont ainsi joint leurs forces pour les Challengers NA 2024.

Si le développement de la scène esportive semble effectivement au cœur de l’accord susmentionné, DetonatioN FocusMe et Crazy Raccoon visent aussi la performance dans la Ligue Pacific l’an prochain. Comme dit précédemment, les deux structures ont regroupé leurs joueurs en une seule et même team, sous la bannière DetonatioN FocusMe. Le choix de l’une ou l’autre n’est pas un hasard – et n’est d’ailleurs pas vraiment un choix – sachant que DNF est franchisée depuis septembre 2022, alors que CR ne l’est pas.

L’équipe a été reconstruite autour de Suggest et Anthem, deux joueurs du précédent roster de DNF. Ils seront accompagnés par Meiy, neth et popogachi, trois ex-Crazy Raccoon. Afin d’être prêts pour toutes les situations, les dirigeants ont choisi d’agrandir le roster principal à un total de sept joueurs ; viennent donc compléter la team JoxJo, ex-Fennel, et SSeeS, passé par la team secondaire de DNF.

Tous ces joueurs disposent d’une bonne expérience de la compétition de haut niveau et ont tous déjà pris part au VCT par le passé. Ensemble, ils pourraient bien créer la surprise dans le Pacifique en 2024. En tout cas, l’ambition est là ! Dans une interview publiée sur YouTube, Nobuyuki Umezaki, à la tête de DNF, a déclaré « Nous sommes tous unis pour remporter la Ligue Pacifique et obtenir des résultats dans les Masters et le Valorant Champions à la hauteur des attentes de chacun ».

D’ici là, le nouveau line-up de DetonatioN FocusMe aura l’occasion de dévoiler son savoir-faire lors du ONE Pro Invitational, prévu en décembre. Pour assister aux matchs en direct, rendez-vous sur la chaîne Twitch de Valorant.

fr_FRFR