Valorant

L’Outlaw, quand et comment l’utiliser ?

La mise à jour 8.00 de Valorant a apporté un nouveau fusil de sniper, baptisé l’Outlaw. Cette arme, conçue comme un juste milieu entre le Marshal et l’Operator bouscule déjà la meta. Pour devenir un bon joueur, il est impératif de rester à la page, c’est pourquoi dans ce guide on vous explique quand et comment utiliser l’Outlaw. Et qui de mieux que Goaster, l’as du sniper, pour vous apporter des réponses !


Un sniper intermédiaire

Valorant propose aux joueurs de se battre à l’aide d’une multitude d’armes, dont les snipers. Jusqu’à présent, vous pouviez vous procurer le Marshal, une arme légère et peu coûteuse, mais dont les dégâts laissaient parfois à désirer ou à l’inverse, l’Operator, un fusil lourd et cher, capable de tuer à coup sûr.

Marshal

Marshal dans Valorant
  • Tête : 202 / Corps : 101 / Jambes : 85
  • 850 crédits

Outlaw

Outlaw dans Valorant
  • Tête : 238 / Corps : 140 / Jambes : 119
  • 2400 crédits

Operator

Operator dans Valorant
  • Tête : 255 / Corps : 150 / Jambes : 120
  • 4700 crédits

Désormais, il en existe un troisième, le fameux Outlaw. Comme nous l’avons mentionné précédemment, il a été créé pour offrir un intermédiaire entre l’Operator et le Marshall, aussi bien au niveau des dégâts qu’il inflige, qu’au niveau de son prix. En somme, c’est une arme particulièrement intéressante.

Avant de comprendre comment bien l’utiliser, nous vous invitons à découvrir toutes ses caractéristiques dans notre article de comparaison.


L’Outlaw, l’arme parfaite pour contrer les petits boucliers

L’Outlaw est intéressant sur le papier, oui, mais qu’en est-il en jeu ? Selon Goaster, l’arme est très forte et elle a même déjà trouvé sa place. En fait, l’Outlaw devient presque un indispensable pour contrer la meta petit bouclier.

Pour rappel, il s’agit d’une stratégie employée lorsque les réserves de crédits sont basses, notamment en début de side. Au lieu de prendre un gros bouclier, les joueurs privilégient le petit pour s’acheter de bonnes armes, Phantom et Vandal notamment. Ce faisant, ils disposent d’une protection suffisante pour survivre à un éventuel tir de Marshal, et de quoi se défendre ou attaquer efficacement.

Sauf qu’avec l’Outlaw dans l’équation, cette méthode tombe à l’eau. Le sniper inflige 140 de dommages pour chaque tir dans le corps – et peut tirer deux balles successives – de quoi abattre aisément un ennemi avec un petit bouclier (100 points de vie de base et 25 points de protection). En plus de cela, ce fusil a une très bonne pénétration, et fait pas moins de 125 de dégâts, même à travers une caisse ou un mur. Par conséquent, tout adversaire qui n’a qu’un petit bouclier est vulnérable.

La technique du petit shield est employée aussi bien par les défenseurs, que les attaquants. Ce n’est pas un mal d’employer l’Outlaw lorsque vous êtes en Attaque pour contrer cette méthode. Néanmoins, c’est tout de même plus difficile qu’en Défense, puisque lorsque vous défendez, il vous « suffit » de tenir votre ligne. Comme pour les autres snipers du jeu, nous vous recommandons de prendre l’Outlaw en Attaque qu’à condition d’être vraiment à l’aise ou bien lorsque vous le récupérez sur un cadavre et qu’il est plus performant que votre arme actuelle, ou bien si vous êtes

Omen avec l'outlaw de Valorant

Pour autant, l’Outlaw ne remplace pas l’Operator, ni même le Marshal. Pour savoir quand recourir à l’un plutôt qu’à l’autre, vous devez prêter attention aux réserves de crédits de vos adversaires. Goaster préconise d’acheter l’Operator « quand les adversaires ont l’économie pour prendre toutes leurs compétences et un gros bouclier », tandis que le Marshal reste suffisant « tant qu’ils n’ont pas assez pour force buy ».


Quelques tips

  • Il n’est pas nécessaire d’acheter une arme secondaire avec l’Outlaw, le Classic suffit.
  • Répartissez bien les rôles dans votre équipe. Un joueur avec l’Outlaw c’est très suffisant.
fr_FRFR