Twitch

Format et règles de la Kings World Cup

Le coup d’envoi de la Kings World Cup a été donné. Et pour le plus grand bonheur des supporters français, la team Foot2Rue a remporté son premier match. Si vous avez suivi la rencontre, il est possible que vous n’ayez pas tout compris, tant les règles sont nombreuses et parfois complexes. Afin de vous permettre de mieux suivre les affrontements à venir, on vous propose une explication du format, un résumé du fonctionnement d’un match et un récap des jokers disponibles.


C’est quoi la Kings World Cup ?

La Kings World Cup n’est autre qu’une compétition de football internationale, dérivée de la Kings League de Gérard Piqué. Elle réunit pas moins de 32 équipes pour des matchs atypiques, en 7 contre 7. Dix teams sont issues de la Kings League espagnole, dix autres de la Kings League américaine et les douze dernières proviennent du reste du monde. L’enjeu est colossal, puisque l’équipe victorieuse recevra 1 millions de dollars.

Le tournoi se déroule du 26 mai au 8 juin prochain, date à laquelle aura lieu la finale à l’Estadio BBVA, au Mexique. Tout l’évènement est retransmis en direct sur la chaîne Twitch officielle et celles des créateurs de contenu impliqués. En effet, les équipes sont gérées par des personnalités du Web et du monde du sport. Cette première édition est parrainée par Zlatan Ibrahimović lui-même.

Ce qui rend la Kings World Cup unique réside dans le fait que les équipes ne sont pas des équipes professionnelles. En faite, les teams sont composées de personnes lambdas, sélectionnées par les présidents, ainsi que de deux ou trois joueurs pros. Pour la France, c’est le streamer AmineMaTue qui endosse ce rôle.


Format de la Kings World Cup

La Kings World Cup est divisée en deux temps : la Phase 1 et la phase de Knockout. La première étape est un peu particulière, nous allons donc rentrer dans les détails avec le paragraphe suivant.

Format et Bracket de la Kings World Cup
Le format global de la Kings World Cup 2024
  • Fonctionnement de la phase 1 – Phase à système suisse

Round 1
32 équipes
Pas d’éliminations

Round 2
16 équipes dans le bracket Winner
16 équipes dans le bracket Loser
8 équipes éliminées
8 équipes qualifiées pour la suite

Last Chance
16 équipes
8 équipes éliminées
8 équipes qualifiées pour la suite

La première phase de la Kings World Cup comporte un total de 40 matchs, répartis en trois grandes étapes : le Round 1, le Round 2 et le Last Chance. L’objectif est on ne peut plus simple : obtenir deux victoires avant d’accumuler 2 défaites.

Lors du Round 1, les 32 équipes jouent 1 seul match. Si elles gagnent, elle montent dans le bracket Winner au Round 2, sinon elles tombent dans le bracket Loser.

Lors du Round 2, les huit gagnantes dans le Bracket Winner se qualifient directement pour la phase de Knockout. Les perdantes du Bracket Winner et les gagnantes du Bracket Loser sont regroupées pour la dernière étape. Celles qui perdent dans le Bracket Loser sont définitivement éliminées du tournoi.

Lors du Last Chance, il n’y a plus que 16 équipes. Comme son nom l’indique, il offre aux équipes une dernière chance de se qualifier pour la suite de la compétition. Les équipes qui perdent leur match sont éliminées du tournoi.

  • Fonctionnement de la phase de Knockout

Cette étape est la plus intense de la compétition, puisqu’elle vise à déterminer les deux finalistes. Elle est divisée en quatre étapes : les huitièmes de finale, les quarts, les demies et la Finale. Chaque match est éliminatoire.

Les huitièmes de finale regroupent les seize meilleures équipes de la phase précédente : les huit équipes qualifiées via le Round 2 et les huit qualifiées grâce au Last Chance. Le nombre d’équipes en lice est réduit à chaque étape.

L’équipe qui remporte la Finale sera sacrée Championne de cette première édition et recevra la récompense de 1 million de dollars.


Comprendre les règles de la Kings World Cup

La Kings World CupPas n’est pas une compétition de football comme les autres, non seulement parce que les matchs sont joués à 7 contre 7, mais aussi et surtout parce qu’il y a des règles bien particulières pour pimenter la partie et apporter un peu de fun. Avec toutes les subtilités, ce n’est pas simple de tout comprendre, alors on a préparé un petit récap de ce qui peut se passer au cours du match.

A propos du déroulé d’un match

Les matchs de la Kings World Cup sont tous divisés en deux périodes de 20 minutes, avec du temps additionnel si nécessaire. S’il y a égalité après 38 minutes de jeu, le match se poursuit avec l’effet But compte Double. Et s’il faut encore départager les deux teams à la fin du temps règlementaire, la rencontre se poursuit par une séance de pénaltys tout à fait classique.

A propos des cinq premières minutes

Les cinq premières minutes de jeu sont tout à fait singulières, puisqu’elles permettent la mise en place du match. Au départ, il n’y a qu’un seul joueur de chaque équipe, en plus du gardien, sur le terrain. Puis, de minute en minute, l’équipe s’agrandit. Comprenez par là que la rencontre passe par un 3vs3 après une minute de jeu – il n’y a pas de 2v2 -, puis par un 4v4 à deux minutes de jeu, jusqu’à un 7v7 à la cinquième minute de jeu. Par la suite, s’il n’y a aucune restriction en cours, les joueurs peuvent être remplacés n’importe quand, et de façon illimitée.

A propos du dé en fin de première période

Deux minutes avant la fin de la première période, un dé est lancé. Le chiffre qui s’affiche correspond au nombre de joueurs qui resteront sur le terrain dans chaque équipe. Par exemple, si c’est le chiffre 3 qui tombe, le match se poursuit en 3v3 et si c’est 6, c’est du 6v6.

A propos des sanctions

Comme dans un match de football classique, les joueurs peuvent être sanctionnés par un carton jaune ou bien un carton rouge.

  • Carton jaune : exclusion temporaire de 2min. S’il ne reste pas assez de temps dans la période, le reste du temps est reporté sur la période suivante. Si un joueur reçoit un deuxième carton jaune, il écope d’un rouge par la même occasion.
  • Carton rouge : expulsion définitive du joueur sanctionné, mais il peut être remplacé 5min plus tard.

Tous les Jokers des matchs de la Kings World Cup

Les Jokers sont ce qui fait des matchs de Kings League des rencontres palpitantes. Un joker est une arme secrète qui donne un avantage à l’équipe qui l’utilise. Chaque team ne possède qu’un seul joker par partie, qui est tiré au hasard par le coach, quelques minutes avant le coup d’envoi. Un joker peut être utilisé à n’importe quel moment du match, sauf durant les deux dernières minutes de jeu.

Voici la liste de tous les jokers disponibles et leurs effets :

  • Double but : chaque but compte double pendant 4 minutes.
  • Suspension : l’équipe choisit un adversaire (sauf le gardien) ; il doit sortir pendant 4 minutes.
  • Shootout : l’équipe obtient une séance de pénalty, qui fonctionne comme celle de fin de fin match.
  • Tir de pénalty : l’équipe obtient un pénalty standard.
  • Joueur star : l’entraineur choisit un joueur dans l’équipe. Son premier but compte double.
  • Joker : l’équipe peut choisir le bonus qu’elle souhaite utiliser ou décider d’annuler celui de l’adversaire.
  • Tir du président : en amont du match, les présidents des équipes peuvent choisir de tirer un penalty au cours de la rencontre.

Pour suivre les matchs de l’équipe française, baptisée Foot2Rue, rendez-vous sur la chaîne Twitch d’AmineMaTue.

fr_FRFR