Age of Empires 4 Mandatory Mario Strikers Monster Hunter Rise Notre équipe Trackmania Asset 2 Twitch Game Valorant Vampire Survivors ZLAN
Trackmania

Le air-control dans Trackmania

Contrairement à des jeux de simulations de course tels que Forza ou F1 2021, dans Trackmania votre véhicule se retrouve souvent dans les airs. Pour effectuer les meilleurs temps possibles, en ligne comme en solo, savoir gérer son véhicule lors de ces phases de vol est primordiale. On appelle ça, le air-control.


Qu’est-ce que le air-control ?

Après un saut ou un drop, votre véhicule reste dans les airs pendant une durée plus ou moins variable, et plus ou moins imposée. Le air-control correspond au fait de gérer le temps en l’air, aussi appelé « air-time ». Ainsi, le air-control couvre toutes les techniques utiles pour maitriser le vol de votre voiture, mais aussi et surtout pour limiter votre temps passé en l’air. L’essence même de Trackmania étant de toujours accélérer, du moins le plus possible.


À partir de quand parle-t-on de air-control ?

Vous serez amené à gérer le air-time dès lors que 2 roues de votre véhicule perdent le contact avec le sol. Cela parait peut-être intriguant aux premiers abords dans un jeu de courses de voitures, mais vous vous rendrez rapidement compte, si ce n’est pas déjà le cas, que cette situation est (très) fréquente dans Trackmania.

trackmania-saut-normal
trackmania-reactor-boost
trackmania-saut-eau

Comment gérer le air-time ?

La gestion du air-time est possible grâce à différentes méthodes. Certaines des techniques qui suivent sont des must-have à maitriser rapidement en tant que débutant, d’autres sont à garder en mémoire et à retravailler lorsque vous aurez déjà une bonne maitrise des bases de Trackmania.

Eviter les sauts et les drops

La meilleure façon de limiter le air-time, c’est simplement d’éviter les phases de temps en l’air. En effet, lorsque le circuit le permet et que ce n’est pas nécessaire, vous devriez toujours éviter les sauts et les drops et donc privilégier le contact avec le sol. Comme vous l’avez lu précédemment, si vous parvenez à conserver votre adhérence, vous serez en capacité d’accélérer.

Lorsque vous êtes situés en haut d’une pente, il est très probable que vous vous engagiez dans un saut, même minime, à cause de la vitesse. Pour contrer ce air-time, il faut embrasser au mieux la pente. Pour ce-faire, dirigez-vous en diagonale au départ de la pente, puis revenez dans la position adéquate pour la suite de la course. Cela peut sembler moins efficace que le saut, puisqu’il s’agit vraisemblablement d’un trajet plus long, mais c’est en réalité plus bénéfique. Pourquoi ? Parce que vous restez au sol, donc vous pouvez accélérer, donc vous gagnez davantage de vitesse.

Roulez en diagonale pour limiter le air-time !

Dans le cas des boudins, il vous faudra rester le plus possible collé au sol. Pour éviter les petits envols, essayez de maintenir au maximum votre voiture dans la zone centrale. Attention, dans certains virages vous devrez vous déportez hors de cette zone pour ne pas vous envoler.

Vue en jeu – Les boudins

Le saut ou le drop est inévitable

Parfois, voire très souvent, les sauts comme les drops sont inévitables, soit parce que la carte vous les impose soit parce que vous n’avez peut-être pas pensé à suivre la pente. Dans ces conditions, il est nécessaire de pouvoir gérer le temps passé en l’air, et mieux encore de l’optimiser.

Plusieurs cas de figures se présentent à vous :

  • Vous devez sauter et l’objectif est d’aller le plus loin possible. Pour ce genre de situation, il est préférable de maintenir le bouton d’accélération enfoncé et de limiter les mouvements. Dans le cas contraire, vous risqueriez de perdre de la vitesse et de ne pas atteindre la zone cible ou d’être en retard sur le timing si vous atterrissez trop tôt. Aussi, et toujours dans l’optique d’aller plus loin, il est intéressant de ne pas freiner avant le saut pour conserver toute votre vitesse.
  • Vous devez sauter/tomber et l’objectif n’est pas d’aller le plus loin possible. Dans ce cas, vous allez chercher à reprendre contact avec le sol le plus rapidement possible.

L’une des difficultés majeurs post-saut apparait au moment de l’atterrissage. Il est impératif de retomber correctement pour pouvoir accélérer de nouveau.


Comment stabiliser votre voiture ?

Les deux techniques principales permettant de stabiliser la voiture en plein vol sont essentielles si vous souhaitez affronter les meilleurs temps et devenir, à votre tour, un as du volant !

Technique 1 – Le air-brake

Vous avez déjà fait quelques sauts mais sans réussir à atterrir comme il le faudrait ? Vous avez pensé à décélérer avant le saut, mais votre voiture pique du nez ? Pas de panique, il existe une solution pour la stabiliser.

Qu’est-ce que le air-brake ?

Utile sur quasiment tous les circuits, le air-brake est une action qui vous permet de maintenir votre voiture immobile lorsqu’elle est en l’air, en supprimant la rotation avant/arrière. Ce faisant, vous pourrez repositionner les 4 roues sur le sol en même temps. Il vous sera ainsi possible de repartir de plus belle.

Comment fonctionne le air-brake ?

Ce skill est simple à comprendre. Tout en restant appuyé sur l’accélérateur, appuyez la touche de freinage au moment adéquat. Pour trouver le bon moment, il faut étudier la suite du trajet. Si vous sautez et que la route se poursuit en ligne droite, attendez d’être à l’horizontal et appuyez sur le frein pour immobiliser la voiture.

Tutoriel – Comment effectuer un air-brake ?

Cette technique n’est à utiliser que si elle vous permet un atterrissage en douceur. Si la configuration du circuit vous offre déjà la possibilité de retomber correctement, ne vous forcez pas à utiliser le air-brake. Souvenez-vous : moins vous freinez, plus vous pouvez accélérer.

Dans certains cas précis, ce trick peut aussi vous aider à obtenir l’angle parfait pour votre véhicule après un flip imposé par le circuit. Cette situation ne devrait apparaitre que si vous jouez sur des circuits RPG.

Technique 2 – Le countersteer

Vous savez maintenant comment éviter l’effet piquet après un saut ou un drop. Cependant, vous rencontrez peut-être un autre problème : la voiture part en vrille. Effectivement, lorsqu’un virage précède un saut, votre voiture peut être entrainée par la vitesse ; l’air-brake seul n’est alors pas suffisant.

Qu’est-ce que le countersteer ?

Le countersteer, ou contre-braquage, est une action qui vous permet de stopper la rotation de côté du véhicule après un virage. Cette technique est à utiliser en parallèle de l’air-brake. Le contre-braquage vous permet de repositionner la voiture avec le bon angle de trajectoire.

Comment fonctionne le countersteer ?

Après avoir effectué votre air-brake, braquez simplement dans la direction opposée à celle de la rotation de la voiture. Pensez à vérifier la suite de la trajectoire afin de prendre le meilleur angle possible.

Tutoriel – Comment effectuer un countersteer ?

Bonus – Rentabiliser le temps en l’air grâce au bugslide

Après un saut, il existe une multitudes de cas différents : virage, eau, glace ou terre par exemple. Vous devrez apprendre à vous adapter et à penser en amont à l’action la plus rentable pour vous faire gagner de la vitesse à l’atterissage. Voici une petite astuce intéressante !

Qu’est-ce que le bugslide ?

Le bugslide est une autre façon d’optimiser votre temps en l’air et de préparer sa voiture pour la suite de la course. Ce skill est particulièrement situationnel et n’est donc pas un must-have pour les débutants. Néanmoins, il vous sera utile dans les virages en épingle quand vous chercher à vous améliorez encore davantage.

Comment fonctionne le bugslide ?

Lorsque vous atteignez la fin du saut, préparez vous. Il faut placer votre voiture à 90° par rapport à la route. Lorsque vous touchez le sol, la voiture « drift », maintenez alors le frein et braquez dans le sens du virage. Pour choisir la direction du nez, droite ou gauche, vous devez connaitre la suite du parcours.


Zoom sur des cas particuliers

Gérer les rampes

Les rampes sont des structures spécifiques que vous rencontrer sur certains circuits. Il est donc intéressant de comprendre, un minimum, comment les appréhender. Le maitre mot « analysez !« . Chaque rampe vous demandera de vous intéresser à la suite de la route. Posez-vous les bonnes questions : Quelle taille fait cette rampe ? Faut-il utiliser la rampe pour sauter d’un point à un autre ? Est-ce que la rampe peut vous permettre de prendre davantage de vitesse ? Est-ce qu’il est préférable d’éviter un maximum de s’engager dans la rampe ? Est-ce que la rampe est divisée en deux parties ou est-elle continue ?

Tout est donc une question de situation ! Dans certains cas, cela peut être utile de limiter la vitesse à l’entrée d’une rampe pour favoriser le retour au sol le plus rapidement et limiter le air-time, voire même de rester en contact avec la rampe tout du long. Dans d’autres cas, au contraire, il sera plus intéressant de prendre de l’élan pour passer le vide entre deux rampes.

Aussi, si vous êtes obligés d’effectuer un saut via une rampe, pensez à vérifier l’angle à la retombée ainsi que la distance disponible après la rampe pour reprendre contact avec le sol. En connaissant ces éléments, vous pourrez mieux apprécier l’angle à prendre pour vous en engager dans la rampe et la vitesse qui vous sera nécessaire.

Vue en jeu – Les rampes

Pour tester votre compréhension des rampes, référez-vous au circuit 12 de l’entrainement.


Gérer les propulseurs vers le haut

Le propulseur peut soit permettre un envol plus ou moins haut, soit plaquer la voiture au sol. Dans le cas d’une propulsion vers le haut, le jeu vous impose des réacteurs pendant environ 6 secondes, avec un propulseur normal ou un super-propulseur. Notez tout de même que la gestion du véhicule est beaucoup plus chaotique avec le super-propulseur puisqu’il donne davantage de puissance à la voiture.

Vue en jeu – Propulseur vers le haut

Si les réacteurs s’accompagnent d’un saut, vous allez planer sur une partie du trajet ; il peut être intéressant de relâcher l’accélérateur rapidement pour éviter un « mode avion » sur une trop longue durée. Aussi, vous serez parfois confrontés à des combos « eau + propulseurs vers le haut ». Dans ce cas là, la voiture va ricocher sur l’eau pendant toute la période d’activation des réacteurs. Il est alors important de connaitre la ligne à viser ou bien de ralentir pour mieux maitriser le véhicule.

trackmania-boost-eau

Si vous voulez vous entraîner à ce type de situation, référez-vous à la carte 18 de la campagne automne 2021.

  • L’effet Zoop et ses limites

En cherchant à améliorer vos temps et votre air-time, vous entendrez peut-être parler de l’effet « zoop » associé aux propulseurs. Pour faire simple, il s’agit d’un bug présent sur certaines cartes. Ce bug vous octroie une accélération instantanée, supplémentaire et de courte durée lorsque vous êtes en vol. Notez tout de suite que les zones de zoop sont propres à chaque carte, et qu’il n’en existe pas forcément dans toutes.

Aussi, ce bug est particulièrement inconstant sur une même carte. C’est d’ailleurs un point de discorde au sein de la communauté compétitive, puisque certains joueurs ne peuvent obtenir les meilleurs scores s’ils ne parviennent pas à utiliser le zoop. Dans une optique de fair-play, Nadéo invalide même les temps officiels liés à l’utilisation des zoops. Toutefois, rien ne vous empêche de les utiliser en mode solo pour mettre une râclée à votre fantôme !


La gestion du air-time est essentielle dans Trackmania, jeu dans lequel l’accélération est la clef. Vous êtes maintenant capable de maitriser votre véhicule dans les airs grâce au air-brake, au countersteer ou encore au bugslide ! Les meilleurs temps sont à portée de volant. N’hésitez pas à faire un tour sur nos autres guides pour apprendre à drifter ou pour devenir un as de la glace.

Tous les guides Trackmania 2020
fr_FRFR