Notre équipe

Les meilleurs moves de la Team Mandatory avec AMD et FNAC

[Cet article est sponsorisé par AMD et Fnac.]

L’équipe Mandatory a joué ses cinq premiers matchs officiels en VRL France. On s’est donc dit que ce serait l’occasion pour nous de revenir sur 5 actions de nos 5 joueurs au cours de ces 5 matchs !

Nous sommes très satisfaits du niveau de jeu de notre jeune équipe, qui ne démérite absolument pas face aux autres structures bien plus en place sur la scène Valorant, et depuis plus longtemps. Si nous avons pu nous lancer dans cette aventure, c’est en partie grâce à notre partenaire AMD et son distributeur, FNAC.

Revoyons donc les moves les plus impressionnants de nos joueurs :


Match 1 : Jbzz fait le premier Ace de l’équipe Mandatory

La Team Mandatory a affronté OG Esports pour son tout premier match. Et s’il y avait un joueur plus stressé que les autres, c’est bien Jbzz dont le manque d’expérience compétitive avait soulevé de nombreuses questions. Pourtant, il a pu prouvé dès la première rencontre que l’on pouvait compter sur lui, en mettant le premier Ace de notre équipe.

Match 2 : La lucidité et la précision de HyP

Lors du match contre BDS, la team Mandatory s’est montrée bien plus à l’aise dans son jeu. Alors que nous avions déjà remporté le round, HyP décide de poursuivre les quelques adversaires encore en vie pour forcer un avantage économique. On le voit alors remporter ses duels grâce à trois points : HyP prédit la position de l’adversaire, l’éliminer alors même qu’il préparait une embuscade, le tout en profitant du perspective advantage. Et il le fait, deux fois de suite !

Match 3 : Le clutch-Ace de CREA^

C’est contre VMS que CREA^ a probablement réalisé l’action la plus incroyable de l’équipe jusqu’ici. Il commence par éliminer la Jett adverse qui rentre sur le point A, mais réalise bien vite que le reste des adversaires ne doit pas être bien loin. Il abandonne alors temporairement le site tandis que les 4 joueurs VMS investissent le site et éliminent tous les autres joueurs Mandatory. C’est alors que CREA^ revient et, seul face à ses quatre adversaires, réussit à tous les éliminer de tirs dans la tête grâce à des flicks d’une rapidité et d’une précision hallucinante.

Match 4 : APO reprend la zone

Alors que nous étions largement dominés par Sector One, APO a su reprendre plusieurs rounds qui semblaient perdu d’avance. Dans l’extrait ci-dessous, APO a réalisé une série de prises de décisions, d’informations et d’actions et les a exécuté avec brio. Il n’hésite pas à surprendre la Viper adverse en osant se battre directement sur sa flaque de poison. Prise au dépourvue, elle est la première à tomber. APO fonce alors sur le site B et cherche à intercepter la pose du Spike en lançant à son tour sa flaque de poison. Un jet maîtrisé, mais une fraction de temps trop tard. Il a cependant le temps d’apercevoir la position du Breach ennemi pendant sa chute, qu’il élimine d’un pas chassé juste après.

Match 5 : hoppY prend ses adversaires en tenaille

Dans le match qui a opposé Mandatory à BeGenius, nos joueurs ont su parfaitement se synchroniser pour déloger leurs adversaires d’un site où le Spike était posé. Tandis que Jbzz passe par derrière et tire au lance-roquette, hoppY, sur Breach, arrive par devant l’instant d’après. Il se jette dans la brume empoisonnée de Viper, repère et élimine immédiatement les deux derniers adversaires encore debout.


Pour obtenir les meilleures performances de la part de nos joueurs, on se doit de leur prodiguer le meilleur matériel. C’est pourquoi nous sommes ravis d’avoir pour premiers partenaires AMD, et leur distributeur FNAC.

Ce choix fait particulièrement sens pour un jeu comme Valorant. Comme la plupart des jeux esports, Valorant demande un matériel d’une réactivité optimale, sans input-lag. Ce dynamisme et cette instantanéité est indispensable à des athlètes de haut niveau. Or, pour obtenir ces résultats, Valorant a en priorité besoin que votre processeur soit très performant, plutôt que sur celles de votre carte graphique. Et c’est justement le point fort des processeurs Ryzen™ de AMD.

Contrairement à leurs concurrents qui se concentrent uniquement sur la bureautique, les processeurs AMD Ryzen sont également pensés pour le gaming, ainsi que pour les applications lourdes et multi-tâches comme le streaming ou l’édition vidéo.

ZeratoR utilise lui-même du matériel AMD pour jouer à Valorant, mais aussi pour streamer au quotidien.

Aujourd’hui AMD est leader en performance sur les processeurs. Je joue à beaucoup de jeux qui ont besoin d’un bon CPU au-delà des GPU (Valorant, WoW par exemple mais il y en a d’autres). Avec un très bon processeur, on peut aussi passer en encodage processeur ce qui permet d’affiner l’encodage avec les réglages de nos logiciels et de réduire l’impact sur la carte graphique qui a tendance à chauffer et à se surcharger plus facilement. Donc quand j’ai fait ma dernière machine je suis allé naturellement vers AMD.

ZeratoR, à propos de sa configuration PC.

Que vous vouliez monter votre propre tour comme ZeratoR ou acheter des ordinateurs prêts à l’emploi, la FNAC, distributeur officiel d’AMD, propose de nombreuses options. Pour ceux qui veulent profiter un maximum de leur jeu tout en restant libre d’emporter leur config partout avec eux, on vous suggère le PC Portable HP Omen 16-c0100nf

Il est équipé d’un processeur AMD Ryzen 7 5800H, d’une carte graphique AMD Radeon™ RX 6600M, de 16 Go de RAM et d’un SSD de 1 To. Ce bijou de technologie est aussi compact que puissant et permet de faire tourner les jeux les plus récents avec une fluidité  et une réactivité optimales, essentielles pour les jeux esports. De plus, le couplage d’un processeur et d’une carte graphique AMD apporte des performances supérieures tout en consommant moins de ressources et d’énergie, les deux technologies étant complémentaires.

fr_FRFR