Valorant Cup : Retour sur la Finale Loser

Le 26 septembre 2020 à 05:46

Ce troisième jour de la Valorant Cup de l’Occitanie Esports était dédié à la la finale du Loser Bracket, dernière étape avant la Grande Finale. Le match se jouait entre FeaFeaFea, qui a perdu face aux Opportunists dans la finale winner, et l’Institut. Un match retour attendu, puisque les deux équipes s’étaient affrontées en demi-finale, ce qui a donné lieu au match le plus serré, se terminant sur un score de 14-12.


1ère Manche : Haven

Les hostilités ont démarré sur Haven. FeaFeaFea en défense ont assuré le pistol round, ce qui leur a permis de remporter les deux premiers points. Les choses sérieuses ont alors commencé à partir du troisième round où l’Institut est remontée au score avant que les équipes ne commencent à se rendre coups pour coups. Au changement de side, le score était à égalité. Une situation qui s’est répétée sur toutes les maps de la soirée.

Une fois FeaFeaFea en attaque, le rythme de la partie a changé. Grâce à un Ace de Bramz au deuxième pistol round, l’équipe a pris un avantage qu’elle n’a plus jamais perdu, malgré de belles actions de l’Institut. FeaFeaFea a joué bien plus prudemment que dans son match de la veille contre les Opportunists. Des progressions lentes mais sûres, en éliminant les adversaires un par un, quitte à entrer sur les sites au dernier moment.

Tout au cours de cette partie, ce sont les Killjoy de Jinkz et d’Apo qui ont donné le tempo aux équipes. Leurs ultimates ont forcé les deux camps à agir dans la précipitation, mettant la tactique au placard et provoquant le chaos sur les différents sites d’explosion. En dehors de ces timings, ce sont Bramz et LoWkii, tous deux sur Jett et à l’Operator, qui ont été déterminants. Plutôt que de se contenter de surveiller les longues lignes ouvertes, ils n’ont pas hésités à aller chercher leurs adversaires afin de les prendre de vitesse et d’en éliminer quelques uns. Mais au final, l’Institut n’a jamais réussi à revenir au score et FeaFeaFea a remporté la première map.

2ème Manche : Split

La deuxième manche s’est jouée sur Split. L’Institut a très bien négocié son début de partie en remportant les 5 premiers rounds en Défense. Malgré de belles performances de Bramz, les défenses ont tenu bon grâce à Apo et LoWkii qui ont tenu les lignes. FeaFeaFea a alors abandonné sa stratégie qui consistait à entrer sur les sites d’explosion depuis le mid. Un changement salutaire qui a pris de court l’Institut plus d’une fois. Bramz jouait les entry-fragger en dashant très agressivement sur les sites, tandis que le Breach de LaAw et le Brimstone d’Akukho brouillaient toutes les lignes de vues adverses. L’Institut n’a jamais véritablement réussi à s’adapter à cette méthode, les poussant à défendre bien trop en retrait. Une fois de plus, les équipes étaient à égalité au changement de side.

La partie a alors pris un autre tournant dans sa deuxième moitié. Comme dans une sorte d’état de grâce, LoWkii s’est mis à enchainer les actions incroyables ainsi que les kills à un rythme effréné. Son agressivité et le soutien apporté par la Sage de Ze1sh lui ont permis de mettre à mal les défenses de FeaFeaFea à lui seul. Fearoth et JiNKZ n’ont pourtant pas démérité, mais ils n’étaient pas à la hauteur. L’Institut n’a concédé qu’un seul round en Attaque et remporte finalement la manche sur un 13-7. LoWkii a terminé avec un score de 25 kills, dont 12 premiers sangs.

3ème Manche : Ascent

Tout s’est finalement joué sur Ascent. Le déroulement de cette map semblait être un miroir de la précédente : FeaFeaFea a remporté les 5 premiers rounds d’Attaque avant d’être rattrapé au score par l’Institut et de finir sur une égalité au changement de side. LoWkii, toujours sur Jett, et beyAz, sur Raze, étaient toujours aussi en forme, mais ils n’ont pas fait assez la différence pour stopper Fearoth. Ce dernier s’est mis à régulièrement jouer à l’Odin, repérant ses adversaires grâce à ses flèches ou à son drone avant de les éliminer en mitraillant à travers les murs et les fumigènes. Une stratégie peu orthodoxe, mais qui a fonctionné tout au long de la partie.

La deuxième moitié de cette manche était quant à elle tout aussi disputée que sur Haven en début de soirée. Les équipes ont recommencé à se rendre chaque coup, les Jett de Bramz et LoWkii effectuant des ballets aériens meurtriers. Mais le véritable héros de cette partie, c’est LaAw sur Reyna qui a su intelligemment contourner l’Institut à de nombreuses reprises et profiter des orbes pour prendre les kills qui comptaient le plus. De son côté, Ze1sh paraissait totalement absent, incapable d’apporter un soutien concret à ses coéquipiers.

FeaFeaFea a finalement remporté la partie, non pas en dominant les combats, mais en gérant bien mieux ses ressources et ses timings. Là où l’Institut était forcée de puiser dans ses économies et d’utiliser ses ultimates pour survivre, FeaFeaFea se la jouait économe afin de remporter les rounds les plus importants. Quand bien même l’Institut revenait au score, FeaFeaFea était toujours mieux préparée et équipée pour les empêcher d’aller plus loin.


Nous avons nos finalistes

FeaFeaFea sort finalement du loser bracket devra à nouveau affronter les Opportunists. Il faut espérer que la finale winner n’était qu’une mauvaise passe, l’équipe de Fearoth ayant peiné à convaincre face à l’excellence de Takas et Logan.

La Grande Finale se jouera cette fois sur un BO5 ce dimanche 27 septembre à 17h30. Le show sera assuré par ZeratoR et Lutti sur la chaîne Twitch de l’ESL France.