Pro tips
Riot Games met une amende de 5000$ à 100 Thieves

Une amende de 5000$ pour 100 Thieves

Le 25 mars 2021 à 15:23

La scène américaine de Valorant est le théâtre d’un nouveau drama. Le nouveau head-coach des 100 Thieves a pris en grippe l’organisation du Valorant Champions Tour. Suite à cela, Riot Games a décidé de mettre une amende de 5000€ à l’équipe des 100 Thieves et de suspendre leur coach.

Lors du Valorant Masters nord-américain, les 100 Thieves devaient affronter la Team Immortals, mais une dispute a émergé. Elle concerne Frost, coach des 100 Thieves, et l’arbitre en charge du match. Le premier conteste la décision du deuxième par rapport au choix du serveur utilisé pour disputer le match.

Compétition en ligne oblige, toutes les équipes subissent des variations de ping. Lorsqu’un match oppose une équipe se situant sur la côte Est des Etats-Unis et une sur la côte Ouest, c’est à l’arbitre de décider quel serveur de jeu utiliser en prenant en compte différents facteurs.

Au moment de lancer le match, Frost a estimé que la décision de l’arbitre était injuste envers son équipe. Le serveur choisi pour le match offrait un ping d’environ 10ms aux Immortals et de 30ms pour les 100 Thieves. Frost voulait un autre serveur où le ping oscillait entre 35ms et 60ms pour les deux équipes. L’arbitre a estimé qu’un ping supérieur à 60ms n’était pas acceptable pour un match de Valorant. Frost n’a pas accepté cette décision car, la semaine précédente, 100 Thieves et TSM se seraient retrouvés dans une situation similaire où le serveur initialement sélectionné par arbitrage avantageait 100 Thieves, mais avait été changé pour un serveur à 60ms pour les deux équipes suite à une demande de TSM.

Devant ce qu’il estime être une injustice, Forst a demandé à ses joueurs d’aller dans la zone d’entraînement de Valorant afin que les admins du VCT ne puissent pas les inviter dans le lobby officiel. L’indisponibilité de l’équipe a forcé les arbitres à appeler l’équipe des 100 Thieves, leur rappelant qu’ils pourraient être disqualifiés s’ils ne sont pas prêts en temps et en heure, comme le stipule le règlement. C’est à ce moment-là que Frost a eu une conversation animée avec l’arbitre et un membre de Riot Games. Au cours de celle-ci, il a fait savoir son mécontentement vis-à-vis du choix du serveur. Frost a également menacé le coach : « Vous ne pouvez pas changer les règles. Si vous faites ça, on peut contre-attaquer en refusant de jouer le match et si vous nous disqualifiez, vous êtes dans un merdier encore plus gros que nous« .

Cette conversation et ces propos ont été jugés comme des menaces à l’encontre de Riot Games et de l’organisation du VCT. Le coach des 100 Thieves a sous-entendu être prêt à utiliser l’influence de l’équipe et de ses joueurs pour porter préjudice à l’image de Riot Games et de la compétition.

De plus, les 100 Thieves ont retardé la suite de la compétition d’environ 1 heure. Elle peut paraître anecdotique, mais cette perte de temps est considérable. Elle impact les organisateurs du tournoi, les animateurs, les annonceurs, mais aussi les joueurs Immortals et leur staff, ainsi que les quelques centaines de milliers de spectateurs qui attendaient la rencontre. On imagine mal une équipe de sport traditionnelle refuser de jouer un match suite à un pile ou face défavorable.

Devant ces faits, Riot Games a décidé de mettre une amende de 5000$ à 100 Thieves et a demandé la suspension de Frost pour le restant du VCT 2021. Il va sans dire que dans une compétition, surtout de cette envergure, les décisions des arbitres font loi. 100 Thieves a joué à un jeu dangereux en s’opposant aux organisateurs… surtout pour un sujet aussi trivial et commun que le ping. Faire pression sur le VCT et utiliser son influence pour créer un tribunal populaire, ce n’est pas quelque chose que Riot Games peut laisser passer. La sanction paraît même plutôt mesurée.

Mais suite à cette décision, 100 Thieves a décidé de mettre à exécution sa menace. Le compte Twitter de l’organisation a contesté publiquement la sanction et diffusé une partie d’un enregistrement de la conversation avec le coach. Cela n’a pas manqué d’opposer les fans de l’équipe à Riot Games.

Riot Games a décidé de mettre à jour son communiqué officiel en ajoutant des précisions. La conversation entre l’arbitre et Frost où les menaces ont été proférées ont été corroborées par plusieurs témoins. Frost a fini par reconnaître lui-même avoir tenu ces propos. L’équipe 100 Thieves estime désormais que l’affaire est réglée, mais elle aura créé un précédent fâcheux sur la scène Valorant. Il restera toujours des joueurs convaincus du bien fondé des pratiques de Frost.