Pro tips
Miniature Polémique T11 Stunner

Stunner, le nouvel assistant coach de T1 fait polémique

Le 13 avril 2021 à 15:56

L’équipe T1 est plutôt dans une mauvaise passe aux États-Unis. Après avoir perdu dès les premières étapes des 2 précédents Challengers NA, du changement était à prévoir. C’est pourquoi, le 8 avril dernier, T1 a annoncé sur Twitter que Cody “Stunner” MacLeod sera son nouvel assistant coach. Une annonce qui a créé la polémique sur les réseaux sociaux.

Stunner, tricheur sur PUBG : la communauté s’indigne

Décision qui a vite fait réagir les internautes, et pour cause : Stunner est connu pour avoir utilisé un logiciel de triche sur deux de ses comptes PUBG, ce qui lui avait coûté un ban d’un an en 2018.

Cette annonce pose la question de la longévité et de la portée des bans sur différents jeux compétitifs. Un joueur banni pour triche sur un circuit compétitif devrait-il l’être sur tous les autres ? Si oui, pour quelle durée ? De plus, ce n’est pas la première fois que T1 recrute des joueurs au passé complexe. Rappelons que l’équipe s’est construite autour de Brax, lui-même condamné pour match fixing sur CSGO.

Ce sont surtout des joueurs PUBG qui pointent du doigt le problème de ce recrutement. Beaucoup rappellent le fait que Stunner, qui avait une vingtaine d’années au moment des faits, a été banni de la scène compétitive de PUBG. D’autres critiquent le fait que l’assistant coach ait complétement changé de pseudo, remplaçant Exko pour Stunner. Ils se demandent si ce dernier assume réellement son historique ou non.

En revanche, bien que les enquêtes menées par le staff de PUBG aient établi que le joueur trichait sur ses comptes secondaires, ils n’ont trouvé aucune trace de tricherie pendant des compétitions officielles. Ses victoires sont donc légitimes et tendent à crédibiliser le joueur dans sa position.

T1 défend son choix

Depuis son bannissement, Stunner s’est éloigné de PUBG pour s’intéresser à d’autres jeux. Il a d’abord joué à Fortnite pendant un moment. Il s’est ensuite illustré sur Apex Legends, notamment en remportant la saison 2 du APEX.PRO North America League. A l’annonce de Valorant, il s’est redirigé sur CSGO pour se préparer à jouer au jeu de RIOT. Depuis, il a décidé de se réorienter vers le coaching.

T1 a réagit rapidement aux questionnements et indignations. Dès le lendemain, l’équipe a publié une seconde vidéo du head coach David Denis, ainsi que de Stunner.

Denis affirme que T1 est bien au courant du passif de sa nouvelle recrue. Stunner, quant à lui, estime avoir toujours été transparent auprès de ses coéquipiers sur son historique et son bannissement, notamment quand il a été joueur pro sur Apex Legends. Il prétend regretter ses actes et confie que cela lui a valu de nombreuses opportunités.

Le head coach conclut en déclarant que T1 croit aux secondes chances. Il déclare que Stunner était à l’essai depuis plusieurs mois et a su le convaincre de ses qualités. Il pense que sa capacité à continuer d’évoluer dans l’e-sport est une raison de lui en donner une.

Cette réponse n’a pas l’air d’avoir convaincu les sceptiques, mais T1 campe sur ses positions. Stunner devra donc faire ses preuves, sur le terrain.