Pro tips
MTP Esport quitte la scène Valorant

MTP Esport quitte la scène Valorant

Le 28 juillet 2021 à 11:36

Contre toute attente, MTP Esport a annoncé hier soir sur Twitter son retrait de la scène compétitive de Valorant.

MTP Esport est une équipe ayant obtenu de bons résultats lors de l’Open Tour France, le circuit officiel francophone de Valorant. Elle s’est hissée jusqu’à la 5-6ème place du tournoi de printemps ainsi qu’à la 3ème place du tournoi d’été, en vainquant des équipes comme Alliance ou Entropiq. Grâce à ces résultats, l’équipe, ou plutôt ses joueurs, sont déjà qualifiés pour les phases finales du circuit.

Cependant, les choses ont été plus compliquées sur la scène internationale au sein du VCT, avec une élimination au deuxième tour de l’Open Qualifier des premiers Challengers de la phase 3 ainsi que deux défaites d’entrée de jeu lors du Closed Qualifier des seconds Challengers de la même phase. Notons que le hasard ne leur a pas rendu la tâche facile, en tombant contre des équipes telles que Team Heretics et Ninjas in Pyjamas.

La structure est restée plutôt vague sur les raisons de cette séparation, évoquant des problématiques liées à la scène Valorant, encore jeune. Comme l’on pouvait s’en douter, Killu, NRK, Kraît, LowaN et Vbbooy sont eux à la recherche d’une nouvelle structure à représenter ensemble, notamment pour les phases finales de l’Open Tour France auxquelles ils sont d’ores et déjà qualifiés. Néanmoins, les joueurs sont également ouverts à des propositions individuelles. En attendant, l’équipe utilisera son ancien nom, Miracles, pour ses prochains tournois.


La situation des équipes françaises

MTP Esport n’est pas le premier exemple d’une petite équipe qui peine à perdurer sur Valorant. On pense notamment à Megastitut, chez qui la situation devient plus critique que jamais. Les joueurs ont d’ores et déjà annoncé qu’ils devront mettre fin à leurs ambitions sur Valorant à la rentrée de septembre, faute de structure. D’ailleurs, même certaines structures quittent la scène compétitive, comme Entropiq qui a mis fin à ses opérations sur le FPS de Riot au début du mois de juin. 

C’est un marqueur assez inquiétant lorsque les équipes talentueuses doivent arrêter de jouer, faute de soutien. Si la tendance se confirme, il faudra que Riot Games réagisse et revoit ses stratégies de développement.