Valorant Bannière Infographie Mandatory Cup

Infographie : Les Stats de la #MandatoryCup

Le 12 mai 2020 à 20:20

Vous le savez, nous avons organisé ce weekend notre tout premier tournoi Valorant : la #MandatoryCup. Maintenant que tous les matchs ont été joués, c’est l’occasion pour nous de faire le bilan et un point sur les statistiques les plus intéressantes de la compétition. En effet, en rassemblant 640 joueurs venus de toute l’Europe et avec pas moins de 131 parties jouées, on peut dégager des informations assez intéressantes !


La #MandatoryCup

La #MandatoryCup était un tournoi ouvert à toute l’Europe. Nous avons eu le plaisir de voir participer des joueurs de nombreuses nationalités différentes. Si on retrouve bien entendu une majorité de Français, nous avons également vu des joueurs venus Allemagne, d’Angleterre, de Belgique, d’Espagne, de Grèce, d’Italie, de Roumanie, de Russie, de Suède, de Norvège… et bien d’autres. Un véritable melting-pot de joueurs !

Au total, nous avons reçu 894 inscriptions. 128 équipes ont été retenues et 640 joueurs ont pu participer à la compétition. Merci encore à tous les participants.

Nous avons également eu le plaisir de compter plus de 325.000 spectateurs uniques en live, avec un pic à 29.482 spectateurs simultanés pendant la finale. Merci à vous, qui avez suivi le tournoi commenté par ZeratoR et AlphaCast, sur Elo Hell Esports ou sur les différents streams mis en place par la communauté et les joueurs.


L’Infographie complète

Infographie de la Mandatory Cup
Notre infographie complète de la #MandatoryCup

Les Pickrates

Le pickrate représente le nombre de fois où un Agent a été joué. Il nous en dit beaucoup sur sa popularité et par extension, sur son efficacité.

Mandatory Cup : Pickrate
Pickrates des différents Agents au cours de la #MandatoryCup

On ne sera donc pas surpris d’apprendre que Sage est l’Agent le plus utilisé de la compétition. Avec 99,24% de pickrate, elle a été jouée 260 fois sur 132 parties. Cela signifie qu’elle n’a pas été sélectionnée qu’à seulement 4 occasions dans ce tournoi.

En deuxième position, on retrouve Cypher. L’agent secret a quant à lui été joué dans 84,35% des parties, soit 221 fois sur 132 parties. Il est talonné de près par Brimstone et ses 83,5% de pickrate, ce qui équivaut à 219 sélections sur 132 parties.

Toujours au dessus des 50% de sélection, on retrouve Breach (66,41%) et Raze (60,31%). Le premier se trouve une place de choix depuis quelques semaines déjà dans les équipes établies de 5 joueurs, tandis que l’efficacité de Raze en tant que duelliste autonome n’est plus à prouver.

Ensuite, c’est la dégringolade. Phoenix est l’Agent qui s’en sort le mieux parmi les derniers avec 29,77% de sélections. Sova et Omen sont dans un mouchoir de poche, avec respectivement 25,57% et 24,43% de sélections. Enfin, Jett, mais surtout Viper, ont peiné à se trouver une place avec seulement 15,65% pour la jongleuse de couteaux et 10,69% pour l’empoisonneuse.

Attention, cependant. Le manque de popularité d’un Agent à lui seul ne signifie pas que le personnage est faible ou inutile pour autant. Comme nous en parlait ec1s en interview , vainqueur de la Mandatory Cup, un personnage comme Viper aurait été bien plus joué si plus de matchs s’étaient déroulés sur la map Bind. De la même manière, Ardiis (icepaperhands) nous a démontré qu’une Jett bien utilisée peut être absolument redoutable une fois combinée à un Operator.


Les Winrates

Les winrates (taux de victoire) que nous allons suivre maintenant sont donc à prendre avec des pincettes. Cette statistique est d’autant plus difficile à interpréter qu’un Agent peut être joué des deux côtés à la fois, ramenant son ratio de victoire vers l’équilibre. Elle révèle tout de même des stats intéressantes.

Mandatory Cup : Winrate
Winrates des différents Agents au cours de la #MandatoryCup

Comme nous le disions plus tôt, Sage était présente dans la quasi-totalité des matchs. De fait, elle est forcément présente aussi bien chez les gagnants que chez les perdants, ce qui lui vaut un ratio de victoire parfait à 50%.

Plus étonnant, Raze possède également un ratio de victoire à 50%, alors que celle-ci a été beaucoup moins jouée. Elle était dans 79 parties gagnées et 79 parties perdues.

Celui qui figure sur le trône, c’est Breach. Avec ses 56,32% de victoire, il prouve que sa position de support agressif est très utile à qui sait reconnaître sa valeur.

Cypher, le deuxième Agent le plus sélectionné du tournoi, est également le deuxième Agent avec le plus haut ratio de victoire : 53,85%.

Tous les autres sont en dessous des 50% ! Ils ont gagné moins de la moitié des parties où ils ont été joués. Brimstone n’en est pas très loin pourtant, avec 49,77%. Les autres sont plutôt bas, Omen avec 46,88%; Phoenix avec 44,87%; Jett avec 43,90%; Sova avec 43,28%. Éternelle dernière, Viper n’a remporté que 28,57% des parties jouées.


Rounds, Maps et Spikes

Sur les 132 parties jouées, on constate que 61 se sont déroulées sur Haven. La map aux trois BP semble avoir les faveurs des joueurs. Ses grandes lignes ouvertes favorisent les snipers autant que ses couloirs permettent des combats rapprochés. Haven permet donc des stratégies plus variées.

Bind et Split ont quant à elle été jouées un nombre de fois équivalent. Bind a été jouée 36 fois, quand Split a été jouée 35 fois.

Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous dire quel est le side dominant.

Au total, ce sont pas moins de 2300 rounds qui ont été joués. Au cours de ces rounds, les Attaquants ont réussi à poser 1244 Spikes. Le Spike a donc été planté plus d’un round sur deux. Plus intéressant encore, il n’y en a eu seulement 305 désamorcés. Ce qui signifie que les équipes ayant réussi à poser le Spike ont gagné leur round plus de 75% du temps.

Cette dernière statistique est à mettre en perspective tout de même, puisque les équipes réussissant à atteindre le BP pour poser le Spike ont généralement déjà pris un certain avantage dans la partie en perçant les défenses adverses. Les parties à sens unique ont donc de bien plus grandes chances de voir les Spikes posés aller jusqu’à la détonation ou à l’élimination complète de l’équipe adverse. C’est d’ailleurs dans le premier tour du tournoi que l’on a vu le moins de Spikes être désamorcés (20%), tandis que la Finale, où le niveau était plus équilibré et élevé, possède le plus haut pourcentage de Spike désamorcés (37,50%).


Tableau d’Honneur

Joueur le Plus Agressif : Yacine (NiP Mix)
Ses escarmouches en solo lui ont permis de verser le premier sang 10 fois en une seule partie, au cours de la petite finale qui l’opposait à TooGoodForLan.

Meilleur KDA dans une Partie : Asking (!drops)
Au premier tour du tournoi, il a abattu 42 adversaires et n’a été mis au tapis que 15 fois, ce qui lui donne un ratio de 2.8. Une sacrée performance pour un match qui s’est terminé sur un 13-11.

MVP de la Finale : soulcas (fish123)
Avec 25 kills pour 17 morts, la précision et la technicité de soulcas ont créé le spectacle tout au long de la grande finale.

Notez que chacun de ces joueurs a remporté un prix en jouant … Raze.


Voilà, vous en savez un peu plus sur les chiffres de la Mandatory Cup. Nous espérons que ce tournoi vous a plu et que vous répondrez tout aussi présents si l’envie nous prenait d’en organiser un nouveau !