FeaFeaFea remporte la Valorant Cup

FeaFeaFea remporte la Valorant Cup

Le 27 septembre 2020 à 23:00

Les FeaFeaFea ont remporté la Valorant Cup de l’Occitanie Esports. Ils ont vaincu l’équipe des Opportunists au terme d’un BO5 très disputé. Ils partaient pourtant avec un point de retard, du fait de leur défaite contre ces mêmes Opportunists lors de la Finale Winner. Ils remportent donc les 3000€ promis aux vainqueurs.

Retour sur une finale très mouvementée.


1ère Manche : Ascent

Après avoir perdu 4-13 contre les Opportunists sur Ascent, on s’attendait à voir FeaFeaFea perdre la première manche. Quelle erreur. L’équipe de fearoth semblait particulièrement remontée. Elle remporte les deux premiers rounds sans perdre un seul de ses joueurs. Une prestation qui donnera le ton de toute cette première map.

Fearoth a mis à profit son Odin une fois de plus, prenant de nombreux kills à travers les différents murs de la map. Les Opportunists n’avaient alors pas le loisir de préparer leurs assauts. Surtout quand Bramz et JiNKZ surveillent la moindre tête qui dépasse. Chacun des FeaFeaFea a brillé à un moment ou à un autre, réalisant des triplés régulièrement.

FeaFeaFea a remporté Ascent sans être réellement inquiété, sur un score de 13-3.


2ème Manche : Split

La deuxième manche a également très bien commencé pour FeaFeaFea qui remporte les premiers rounds en Attaque. L’équipe force les Opportunists à jouer la sécurité afin de conserver leurs armes difficilement acquises, vu le peu de kills opérés. Ce gameplay passif a provoqué leur perte dans un round, où ils se sont retrouvés coincés dans les conduits d’aération sous un ultime de Brimstone.

Conscient que la partie commence à nouveau à leur échapper, TaKas commence à jouer de manière très agressive. Plutôt que d’attendre en couvrant les lignes, Akumaaa et lui se sont mis à contourner les adversaires, voire à travers les fumigènes offensifs de FeaFeaFea. Cette stratégie gagnante leur a permis de revenir jusqu’à un score de 6-6 au changement de side.

Les Opportunists ont gardé le rythme une fois en attaque. Ils démarrent sur un perfect au pistol round et réussissent ensuite à poser le spike au round suivant. Ils prennent une avance à l’économie sur laquelle ils ont capitalisé un maximum. Une fois les deux équipes stabilisées, le spectacle est devenu explosif. Les Breach et les Raze des deux équipes ont pilonnés les lieux d’affrontements simultanément. Malheureusement pour FeaFeaFea, l’avance au score des Opportunists était trop prononcé pour remonter.


3ème Manche : Haven

Si on devait se fier au score finale de la partie, on pourrait penser que les FeaFeaFea l’ont emporté haut la main. Pourtant, chaque round a été très serrés. Opportunists prenait généralement un très sérieux avantage numérique, grâce à des cartons de Hoppy, mais perdait finalement les rounds sur des clutchs et quadrakills des différents joueurs FeaFeaFea.

Au changement de side, le score était de 8-4. Passer en Attaque n’a pas plus réussi aux Opportunists. Malgré un quadrakill en un chargeur de TaKaS, le reste de l’équipe a peiné à stopper les FeaFeaFea. Ces derniers adoptaient la même stratégie d’encerclement qu’en Défense, avec succès. FeaFeaFea remportait alors la 3ème map et les deux équipes étaient à égalité dans cette grande finale.


Dernière Manche : Bind

La dernière manche de cet Occitanie Esports a donné de quoi faire des fragmovies à la plupart des joueurs. Entre les Ace, les Quadrakills et certains skillshots improbables, le spectacle était au rendez-vous.

La première moitié de la partie a été plutôt serrée, mais à l’avantage des Opportunists. Logan et TaKas ont assuré une défense de fer sur les shorts des deux sites. Les flèches de Fearoth sur son Sova ont réussi à déloger ses adversaires quelques fois, permettant des entrées sur les sites. FeaFeaFea sauve les meubles à plusieurs reprises, notamment grâce à des clutchs de LaAw, dont la Reyna peinait à convaincre jusqu’ici, mais qui s’est finalement révélée déterminante.

Avec un score de 8 à 4 au changement de site, on imaginait mal Opportunists perdre cette finale. Et pourtant, les FeaFeaFea, et plus particulièrement JiNKZ nous ont offert une véritable démonstration. Malgré une défaite au pistol round, ils n’ont plus perdu un seul round jusqu’à la fin de la partie.

Sur sa Killjoy, un personnage pourtant défensif, il a réalisé carton sur carton, enchainant les quadrakills. Bramz a également brillé, réalisant également des séries d’exécutions spectaculaires. Les Opportunists semblaient complètement dépassés par l’agressivité des FeaFeaFea et l’ont payé très cher.

Alors que l’on imaginait les FeaFeaFea perdants de cette finale, ils ont finalement prouvé qu’ils étaient la meilleure équipe de France aujourd’hui.