Pro tips
VCT - Phase 2 -Challengers 1

VCT Phase 2 : Retour sur le Challengers 1 EU

Le 12 avril 2021 à 22:53

La Phase 2 du Valorant Champions Tour 2021 est déjà bien avancée. En une poignée de semaines, le Challengers 1 est déjà terminé et le 2ème est bien en route. Retour sur les résultats du VCT européen suite au premier qualifier, ainsi qu’un point sur la méta


Les affiches du Challengers 1 de la Phase 2 ressemblaient beaucoup à celles du premier Masters. Cela n’est pas forcément surprenant, puisque seulement deux petites semaines ont séparé les deux tournois. Il n’en reste pas moins que c’est un gage de stabilité de la scène européenne. Les positions de chacune des équipes sont bien définies, quelles soient soutenues par de grandes structures ou non.

On remarque donc que Heretics, Ninjas in Pyjamas, FunPlus Phoenix, Guild Esports et Alliance sont toujours au rendez-vous. Même chose pour Acend et pour la DfuseTeam, redevenus Opportunists suite à l’arrêt de la structure. La seule nouveauté, ça a été l’arrivée de Team Vitality dans la cour des grands, à la place de Ballista.

Mais la présence de ces huit équipes dans l’arbre final implique de nouveaux échecs pour G2 Esports, Fnatic et Team Liquid. Leur absence se fait quelque peu ressentir, voire inquiète. G2 Esports tente une nouvelle organisation pour remédier à la situation et à l’absence de Zeek, tandis que Fnatic a décidé de dire aurevoir à Tsack et Moe pour accueillir Derke et Magnum. Côté Team Liquid, on continue à faire confiance au nouveau line-up lancé en février.


Quarts de finale : La mort des favoris

La phase finale du Challengers 1 ne proposait que des rencontres intéressantes, à commencer par celle de Ninja in Pyjamas et Acend. Ces derniers étaient les favoris de ce match d’ouverture, puisqu’ils avaient remporté le Valorant Masters EU. Mais malgré de bonnes performances sur la première map, l’équipe s’est faite dépassée sur les deux suivantes. CREA s’est trouvé une nouvelle muse en la personne d’Astra. La dernière Agent de Valorant a été déterminante pour les Ninjas in Pyjamas sur Haven, grâce à sa Division Cosmique. Acend est donc tombé dès le premier match du tournoi, et ce n’était que la première surprise de l’événement.

Toujours en quart de finale, on a pu voir les Opportunists vaincre la Team Heretics. Les frenchies ont impressionné tout au long du Valorant Masters EU, et il était rassurant de voir qu’à défaut d’avoir perdu leur structure, les joueurs n’avaient rien perdu de leur talent. Les Heretics avaient quant à eux l’air bien plus hésitants. Difficile de leur tenir rigueur de ce petit impair, vu la consistance générale de l’équipe depuis plus de six mois maintenant, mais les finalistes du Masters EU sont également tombées.

Le match Guild contre Alliance était quant à lui plus expéditif que les précédents. Alliance n’a jamais réussi à véritablement inquiéter Bonkar et ses coéquipiers. C’était autant une occasion manquée pour Alliance qu’une très belle démonstration de Guild, très en forme dernièrement. L’équipe n’a jamais démérité et joue de manière toujours aussi agressive, et elle a en plus corrigé la plupart de ses erreurs et approximations qui lui coûtaient souvent la victoire.

Enfin, le premier match de Vitality contre FunPlus Phoenix n’était pas très reluisant. Il est incontestable que l’arrivée de Jesmund et de LowKii, plus vif et précis que jamais, a été bénéfique pour les abeilles, les deux joueurs ayant été les plus performants du match. La domination de FunPlus Phoenix était cependant incontestable ce jour là. L’équipe a elle aussi embrassé l’arrivée d’Astra, l’agent ayant été jouée aussi bien par Ange1 que par ShadoW. Ils ont remporté Split sur un score de 13-9 et Haven sur un terrible 13-1. On imagine que Vitality espérait bien mieux.

Demi-finale : La victoire des éternels seconds

Après un premier acte aussi riche, on en attendait pas moins pour la suite. A ce titre, la demi-finale opposant Ninjas in Pyjamas à Guild Esports ne nous a pas déçu. On pourrait croire que les deux équipes se connaissent très bien depuis le temps, mais on peut toujours compter sur Yacine pour pimenter l’action. Celui qui a remporté par deux fois le titre de joueur le plus agressif de la Mandatory Cup a enchaîné les coups de génie et les actions incroyables. On n’oubliera pas de sitôt la manière dont il a gagné un 1v3 sur Split. Les Ninjas n’ont pas démérité, mais ce n’était pas suffisant pour stopper Yacine, pourtant le seul joueur de Guild Esports avec un KDA positif à la fin du BO3. Sur les 3 maps, il comptabilise 60 éliminations pour 42 morts et (seulement) 6 assistances. Un véritable monstre.

La seconde demi-finale a démarré sous des augures plutôt surprenantes. Les Opportunists ont pris le dessus sur Haven et remporté les premiers rounds de Split. Mais les Phoenix ont petit à petit ravivé la flamme, mettant à profit leur stratégie lente basée sur le contrôle et le gain de territoire. Finalement, les Opportunists ont beau eu se débattre, Zyppan, Shao et Dimasick les ont étouffés pour se qualifier en finale.

L’envolée des Phoenix en guise de Finale

La finale opposait donc Guild Esports à FunPlus Phoenix. Quoi qu’il arrive, c’était déjà une grande victoire pour les deux structures, puisque se hisser jusqu’ici signifiait qu’ils étaient d’ores et déjà qualifiés pour le Valorant Challengers EMEA. C’était également la promesse de voir enfin l’une de ces structures remporter un tournoi du circuit officiel, après plus d’un an à devoir se contenter de la deuxième place, que ce soit face à G2 Esports, Team Heretics ou d’autres. Pour toutes les autres équipes, il va falloir tout recommencer à zéro dans le Challengers EU 2 de la Phase 2.

Leo et Zyppan étaient les maîtres d’orchestre sur Ascent, la première map du BO. Leurs Sage de combat montrent que l’Agent est loin d’être obsolète, contrairement à ce qu’on pourrait penser en regardant les autres régions du monde. Le contrôle appliqué par les murs et les orbes de Sage ont mis en avant la dimension stratégique de Valorant, tout comme l’Astra de ShadoW qui a dominé les débats. La première map a été la plus disputée de la finale, et elle a été remportée par les FunPlus Phoenix sur un score de 13-9.

Sur Icebox, Ange1 a cédé sa Reyna à Zyppan, qui nous a offert une véritable démonstration. Avec un KD de 3.3, le joueur suédois a tout simplement écrasé ses adversaires. C’est assez peu commun de voir FunPlus Phoenix jouer plus agressivement que ses adversaires, et on ne s’attendait certainement pas à ce que ce soit le cas face à Guild Esports. Pourtant, Guild a été obligé de battre en retraite plus d’une fois devant la folie meurtrière de Zyppan. Les Phoenix ont remporté la map sur un 13-5.

Difficile de dire si c’est cette soif de sang qui a galvanisé FunPlus Phoenix sur Split ou si Guild était trop déstabilisée par la map précédente. En tous les cas, la supériorité de Zyppan était une fois de plus implacable. Cette fois sur Raze, il n’a fait qu’une bouchée de son homologue, Yacine. Cette dernière map a été plus expéditive encore que la précédente et Guild n’a jamais réussi à suivre le rythme imposé par Zyppan et Shadow. Les FunPlus Phoenix ont alors remporté la troisième et dernière map du tournoi, sur un score de 13-4.

C’est la première véritable consécration pour une équipe qui a sans arrêt mis les pieds sur le podium sans pour autant avoir remporté le moindre titre.


Un point sur la méta

Comme elle paraît loin l’époque où on ne voyait que Sage, Jett et Omen en Europe. La grande favorite du tournoi était sans conteste Raze. Sélectionnée 71.1% du temps, sur 27 maps, elle est de loin la duelliste préférée en Europe. La présence de Guild et FunPlus Phoenix jusqu’en finale n’est en revanche pas étrangère à cette donnée.

On constate surtout que les équipes européennes mettent déjà à profit Astra et ses compétences uniques. D’ordinaire, les nouveaux Agents de Valorant mettent beaucoup de temps à apparaître en tournoi. Ce n’est donc pas le cas cette fois, puisque la nouvelle star de la compétition a été sélectionnée 57.9% du temps, ce qui fait d’elle la troisième Agent la plus populaire, juste derrière Sova.

Pour le reste, peu de surprises. Skye, Viper et Reyna sont toujours en bas du classement. Mais la lanterne rouge revient à Yoru, complètement absent de la compétition… à moins qu’il ne soit coincé dans son transfert dimensionnel. Espérons que les changements récents apportés à l’Agent lors du patch 2.06 suffiront à piquer l’intérêt des pros.


VCT Phase 2 : Retour sur le Challengers 1 EU - valorant champions tour esports meta - Mandatory.gg

Tout savoir sur le Valorant Champions Tour 2021