Valorant : Les compétences ne tuent pas ?

« Vous ne tuez pas avec vos compétences » ?

Le 13 août 2020 à 18:52

Lorsque Riot Games a annoncé Valorant, ils ont énuméré de nombreux points clés dans leur philosophie du jeu. Des mises à jour régulières, un net-code à la pointe et une guerre sans merci contre les tricheurs sont autant de promesses qui ont été faites dès le premier jour. Mais il y a une phrase écrite par le Nicolo, PDG de Riot Games, qui a tout autant marqué les esprits : « Vous ne tuez pas avec vos compétences.« 

C’était dans un tweet d’octobre 2019, soit plus de six mois avant que nous puissions jouer à Valorant. Depuis, nous avons pu découvrir les Agents et leurs différentes compétences. Celles de Raze en particulier, sont tellement détestées d’une frange de de la communauté de par leur puissance, qu’elles font ironiser quant aux propos de Nicolo. Le principe des compétences de Killjoy a dernièrement renforcé cette grogne. La phrase malheureuse de Nicolo est alors devenu un mème que les détracteurs ne se privent pas de réutiliser pour exprimer leur frustration.

Dans le Vos Questions sur Valorant N°5, Riot Morello revient sur cette formulation et vient en préciser sa signification.

Les armes sont à l’origine de la majorité des éliminations, et même les compétences de dégâts ont pour but de représenter une menace. Dans le meilleur des mondes, les armes sont le moyen principal d’achever un adversaire dont l’attention est tournée vers un élément distracteur ou qui essaie d’éviter des dégâts. 

Ryan “Morello” Scott, concepteur des personnages de Valorant

Une précision qui semble nécessaire pour calmer un peu certains esprits. Le message initial de Nicolo était pourtant clair. La phrase quant aux compétences a en fait été sortie de son contexte pour être prise au premier degré, plutôt qu’intégré à une réflexion globale.

Bien entendu qu’un joueur qui ne réagit absolument pas à une Grenade Gigogne de Raze ou à un Rayon Orbital de Brimstone va mourir (bêtement). Mais ce n’est pas la fonction première de ces compétences. Elles sont pensées pour forcer les adversaires à quitter une zone, la mort étant la punition en cas de refus de se déplacer.

Dans une partie donnée, les kills effectués par la seule puissance des compétences se comptent généralement sur les doigts d’une main. Ce sont bien les armes et le talent à viser qui tuent.

Ceci étant, Morello reconnait qu’il existe tout de même quelques compétences trop puissantes et qui ne laissent pas le temps aux adversaires de réagir. Il cite par exemple le Pack Explosif de Raze et promet qu’il sera prochainement modifié. Ce dernier a déjà été nerfé lors du patch 1.05, tout comme le Bouquet Final qui offre justement un meilleur temps de réaction à ses adversaires.

Morello en profite pour établir les limites que les développeurs s’imposent dans la création des personnages. Les équipes se refusent à créer des compétences qui porteraient atteinte aux mécaniques de tir. On imagine donc qu’il n’y aura jamais aim-bot à la manière du Soldat 76 d’Overwatch ou de capacité qui empêche des adversaires de tourner la tête.