Equilibrer la Défense et l'Attaque

Riot veut diminuer l’avantage des Défenseurs

Le 27 octobre 2020 à 14:14

Le patch 1.11 de Valorant devrait voir ses notes de patch publiées dans la journée avant d’être appliqué demain. Outre l’arrivée de Skye, que nous vous avons déjà présentée en détail dans notre guide, ce patch devrait être le premier d’un nouveau chantier pour Riot Games. En effet, les développeurs ne sont pas satisfaits de l’équilibrage entre les deux sides et comptent bien régler le problème. Selon eux, les Défenseurs ont trop l’avantage dans Valorant.

C’est un problème qui se manifeste sur toutes les maps et que l’on constate depuis un moment sur la scène esport. Les Défenseurs remportent plus souvent la partie que les Attaquants. Selon Riot Games, c’est tout à fait normal, car il est plus difficile de créer du jeu en tant qu’Attaquant que de maintenir ses positions en Défenseur. Selon Riot Orcane, c’était attendu et les équipes de développement estiment que les Attaquants reprendront l’avantage quand les joueurs maitriseront mieux Valorant. Ceci étant, le fossé entre Défense et Attaque s’est creusé un peu plus qu’ils ne le souhaitaient, ce qui va pousser à faire quelques changements.

Puisqu’il s’agit d’un avantage général sur tout Valorant, ce ne sont pas tant les maps qui sont remises en question, mais la méta des Agents et comment ils conditionnent le déroulement d’une partie. Les premiers désignés coupables sont les Sentinelles, comme Killjoy et Cypher. Ils sont trop efficaces pour verrouiller des zones ou véhiculer des informations sur toute la map, ce qui entrave les initiatives des Attaquants.

Les deux barbus, Breach et Brimstone, sont vus comme les deux Agents capable de renverser la situation. Même si Breach semble très puissant depuis ses derniers buffs, il s’agirait en fait d’une simple impression. D’après Riot Orcane, les joueurs ont l’impression que Breach est très présent car il a des compétences très faciles à remarquer, mais son ratio de victoire est en vérité le plus faible de tout Valorant. Breach a en fait toujours les même défauts qu’au lancement de Valorant : il est fait pour les équipes coordonnées, ce qui est plutôt rare en dehors du très haut niveau. Brimstone manquerait quant à lui de flexibilité, comparé à des agents comme Omen. Il est plus efficace en Défense qu’en Attaque.

Le patch 1.11 devrait donc apporter une première série de modifications afin d’équilibrer le tout. Rien de très significatif dans un premier temps, mais de petits ajustements qui devraient remettre le jeu à un meilleur équilibre. Avoir un ratio le plus proche possible de 50-50 en Attaque et en Défense est plus important que jamais, à quelques semaines du Valorant First Strike.