Mangatory.GG Cup : Day Two Recap

Récap du Jour 2 – Ignition Series x Mandatory.GG Cup

Le 2 août 2020 à 00:30

Ce deuxième jour de la Ignition Series x Mandatory.GG Cup était composé d’affiches plutôt inédites. De nombreux favoris sont tombés avant les quarts de finales, mettant à mal la plupart des pronostics. Il était donc difficile d’affirmer avec assurance qui serait capable de se hisser jusqu’en finale.


Résultats du Jour 2

Ignition Series x Mandatory Cup : Bracket Final
Ignition Series x Mandatory Cup : Bracket Final

Retour sur le Jour 2


Quarts de finale

Les quarts de finale ont très bien commencé pour G2 Esports. Ils ont réussi à prendre leur première game contre DreamChasers sans trop de difficulté. Mixwell sur sa Jett s’assurait de prendre au moins un kill sur ses adversaires afin d’obtenir l’avantage numérique. Le reste de son équipe encerclait méticuleusement les joueurs restants avant de resserrer l’étau. Davidp, la nouvelle recrue officielle de G2, a été une fois de plus particulièrement décisif et a terminé avec un KDA de 24/8/6.

Alors qu’on s’attendait à voir G2 survoler le match une fois de plus, la deuxième game a été bien plus disputée. L’équipe de Mixwell, qui excelle dans les manœuvres en équipe, a eu beaucoup plus de mal à prendre l’ascendant sur Haven et ses 3 BP. DreamChasers en Attaque a très régulièrement réussi à poser le Spike, imposant une véritable pression à G2 qui a trop souvent confondu vitesse et et précipitation. G2 a finalement repris le contrôle de la partie au changement de côté. En ne concédant qu’un round en tant qu’Attaquants, G2 remporte la deuxième partie et se qualifie en demi finale.

Du côté de Ninjas in Pyjamas vs Those Guys, les choses étaient compliquées dès le départ. Tout comme aux 8ème de finale, l’équipe de HyP a eu énormément de mal à faire la différence lors de la première partie sur Ascent, gagnée à l’arraché. La deuxième partie a été en faveur de Those Guys. La Jett de starxo nous a offert une véritable démonstration, en terminant sur un KDA de 39/12/0.

Les Ninjas in Pyjamas semblaient pris dans une spirale infernale et la troisième game sur Split n’a vraiment pas bien commencé pour eux. Le score était à 0-4, jusqu’à ce que Crea décide de prendre les choses en main. Le français a enchaîné les triple kill avec son Omen grâce à de très judicieux positionnements. C’était l’impulsion dont l’équipe avait besoin pour reprendre du poil de la bête et gagner les 7 rounds suivants. Malgré de belles actions de RETO et JotKa, rien ne pouvait plus stopper les Ninjas in Pyjamas.

Le troisième quart de finale opposait TBD et BBL Esports. Les premiers ont éliminé FABRIKEN et Fish123, les seconds ont éliminé Need More DM. Mathématiquement, on était plus enclin à croire en TBD, et pourtant BBL Esports nous prouve une fois de plus qu’on ne peut jamais être trop sûr de soi dans la Mandatory.GG Cup. L’équipe turque a remporté ses deux maps grâce au trio cNed, russ et AsLanM4ShadoW dirigeant les hostilités.

Enfin, Bonk n’a fait qu’une bouchée de 9X. En terminant ses deux games sur des scores de 13-5 et 13-6, le mix de bonkar est finalement l’équipe qui s’est qualifiée le plus facilement en demi-finale.


Demi-finales

G2 Esports vs BBL Esports

Si personne ne s’attendait à voir BBL Esports en demi finale, ils ont prouvé qu’ils n’étaient pas là par hasard. G2 Esports a réussi à remporter la première partie, mais pas sans s‘être vu opposé une véritable résistance pour la première fois dans ce tournoi. Ce n’est pas tout le monde qui peut mettre 9 rounds à G2. Davidp s’est exprimé sur Twitter en qualifiant cette partie comme la pire qu’il ait joué depuis ses débuts sur Valorant. Heureusement pour G2, Ardiis était particulièrement en forme.

La deuxième manche était tout aussi compliquée pour G2 Esports. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup tout au long de la partie. On a même vu l’équipe de Mixwell faire quelques erreurs stratégiques assez inquiétantes, comme oublier le Spike au spawn alors que le BP avait été sécurisé. Pyth a expliqué en interview que la gestion du Spike était l’un des problèmes que rencontrait l’équipe, et cela leur a coûté plusieurs points. Une fois passé en Défense, la gestion du Spike n’étant plus un problème, G2 a finalement repris le dessus, non sans avoir eu à batailler dur. BBL Esports a extrêmement bien joué et ils peuvent être fiers d’être les premiers à véritablement inquiéter les champions d’Europe.


Ninjas in Pyjamas vs Bonk

Cette demi-finale avait des goûts de revanche. Bonkar faisait partie de la première équipe Valorant de Ninjas in Pyjamas avant d’être remercié et de voir sa place offerte à HyP. C’était très clairement une affaire personnelle du côté de Bonk.

La première manche était probablement la plus disputée des demi-finales. Les deux équipes n’arrivaient pas à se départager et le score revenait à égalité tous les 2 à 4 rounds. L’hyper agressivité de Yacine, déjà explosif à l’époque de la première Mandatory Cup, a pris de court NiP plus d’une fois. Bonkar a également été impérial, mettant à profit son intelligence de jeu et ses réflexes pour accomplir des actions particulièrement impressionnantes. Là où Bonk brille de par ses individualités très marquées, les Ninjas proposaient un travail d’équipe solide. Il aura cependant été insuffisant sur cette map, Bonk l’emportant 13-10.

Ninjas in Pyjamas a fort heureusement repris des couleurs sur Bind… ou plutôt, Bonk y a perdu tous ses moyens. L’équipe de Bonkar n’a pas du tout semblée au point. Il n’y avait aucune cohésion entre les joueurs qui se sont tous laissés cueillir un à un. Leur stratégie à base de Breach, Brimstone et Raze n’a absolument pas payé et l’absence d’une Sage s’est fait ressentir. En progressant doucement, mais surement, rhyme sur Cypher et Crea sur Omen ont désamorcé toutes les tentatives de velléité de leurs adversaires. Fearoth et luckeRRR se chargeaient ensuite de nettoyer les différents sites dans des combats à sens unique. Profitant de leur avantage à l’économie, les Ninjas ont roulé sur Bonk, 13-4.

Bonk a su rebondir et mettre de côté cette piètre performance. Par bien des aspects, cette troisième et dernière manche sur Ascent ressemblait à la première. Un va et vient constant au score, la victoire et la défaite se décidant sur les coups de génies ou les erreurs de Bonk. Cette prestation en dents de scie témoigne d’un véritable potentiel, qui n’est pas encore véritablement maîtrisé de la part de cette équipe. Qu’à cela ne tienne, contre la toute nouvelle formation Ninjas in Pyjamas qui n’est pas encore entièrement rodée, ça suffira. Bonk remporte finalement la demi-finale sur un score de 13-9.


Les équipes qualifiées

Voici nos 2 équipes finalistes qui s’affronteront dimanche 2 août, à partir de 19h00.


G2 Esports
Pyth – Patitek – Ardiis – Mixwell – Davidp

G2 Esports a montré quelques fêlures pour la première fois, aujourd’hui. Et contre une équipe méconnue qui plus est. Les joueurs vont absolument devoir se ressaisir lors de la finale s’ils veulent remporter leur 3ème titre aux Ignition Series.


bonk
bonkar – Sayf – Yacine – ziz – Salah

Les performances de Bonk peuvent être aussi impressionnantes que désastreuses. Il est indispensable que les joueurs canalisent leur énergie et la mette au profit de manœuvres collectives. S’ils y arrivent, il se pourrait bien qu’ils soient inarrêtables.


Suivez la Ignition Series x Mandatory.GG Cup