Patch 1.11 et PBE

Mais où est le patch 1.11 ?

Le 30 octobre 2020 à 19:06

Les notes de patch 1.11 sont disponibles depuis quelques jours, et pourtant, pas de patch en vue. Alors que les joueurs espéraient pouvoir se faire la main sur Skye avant la fin des vacances de la toussaint, la mise à jour peine à nous arriver. Mais que s’est-il passé ?

Le patch 1.11 a bien été déployé mardi soir, sur le continent américain. Malheureusement, il a provoqué énormément de bugs et de crashs de parties. Des problèmes ont commencé à apparaitre avec Omen, mais d’autres bugs et glitchs en tout genre, certains absolument improbables, sont apparus. Les ralentissements et saccades, contre lesquels les développeurs se battent depuis quelques patchs, se sont accentués pour certains. Plus grave et étrange, certains joueurs ont pu constater que les modèles 3D des personnages étaient coincés à l’horizontal après une mort.

Devant le chaos général, Riot Games a décidé de revenir en arrière, de supprimer le patch 1.11 des serveurs américains et d’annuler le déploiement dans le reste du monde pour le moment. Le compte Twitter officiel a fait l’annonce mardi soir alors que les lead de Valorant présentaient leurs excuses.

C’est un véritable problème et qui est malheureusement récurrent. Depuis sa sortie, quasiment aucun patch de Valorant n’a pu être déployé sans causer des problèmes. Parfois, il faut désactiver des maps, d’autres fois ce sont les Agents qui disparaissent. Et à chaque couac, les excuses continuent à apparaitre sur les réseaux sociaux.

On comprend tout à fait qu’il est très difficile de lancer un jeu et d’y apporter des modifications toutes les deux semaines, surtout en pleine pandémie qui force le studio entier à travailler depuis la maison. En revanche, la récurrence de ces problèmes heurte la réputation du jeu et de son équipe de développeurs, voire celle de Riot en général. Il est impératif que les développeurs de Valorant soient plus rigoureux sur le déploiement des patchs, quitte à les retarder ou les rendre moins réguliers.

« C’est une situation merdique pour nos joueurs, et ça nous donne une très mauvaise image. Je (nous) suis (sommes) déterminés à grandement nous améliorer à ce sujet. »

Dans un Vos Questions sur Valorant, Riot Games a évoqué l’arrivée prochaine d’un serveur PBE pour Valorant. PBE signifie Public Beta Environment, un serveur bêta où Riot déploierait les patchs avant de les déployer sur les serveurs lives où se déroulent les véritables parties. C’est un système qui existe déjà sur League of Legends et qui est ouvert à une poignée d’inscrits. L’arrivée d’un tel serveur n’est surement pas étrangère aux problèmes de stabilité du jeu.

Aucune séance de test en interne chez des développeurs ne peut égaler l’expérience de centaines, voire de milliers de joueurs. En plus de pouvoir tester en conditions réelles les différents aspects du jeu, cela permet aussi de voir comment fonctionne chaque patch sur une multitude de configurations différentes. Chaque PC est différent et parfois, l’alliance de deux composants bien spécifiques peuvent générer des problèmes quasiment impossibles à discerner à l’avance.

L’arrivée d’un serveur PBE devrait pouvoir éviter les déconvenues comme celles du patch 1.11. A voir si les joueurs seront assez investis pour jouer sur un serveur qui risque d’avoir des bugs et où il n’y a aucune progression. League of Legends profite d’une très large communauté et propose sans arrêt de nouveaux skins et de nouveaux champions. Ces contenus poussent naturellement les joueurs à vouloir jouer sur le PBE. Les nouveaux contenus sont plus rares sur Valorant, il va potentiellement être plus difficile de motiver les troupes.

En attendant, on ne sait toujours pas quand sera déployé le patch 1.11. Si ce n’est pas ce soir, ce ne sera probablement pas avant la semaine prochaine.