Killjoy interdite en compétition

Killjoy interdite en compétition jusqu’à nouvel ordre

Le 6 août 2020 à 15:22

Le début de l’Acte 2 apporte tellement de nouvelles mécaniques de jeu qu’il n’est malheureusement pas étonnant de voir certains bug s’inviter à la fête. Le patch 1.05 est particulièrement instable et pousse Riot à faire du damage control. Killjoy se voit donc interdite en compétition jusqu’à nouvel ordre.

Les nerfs apportés à Raze ainsi que la nouvelle version d’Ascent adaptée au Combat à Mort ont eu des répercussions inattendues. Riot Games s’est vu contraint de désactiver aussi bien l’Agent que la map (au grand bonheur de certains).

Dans ce climat instable, tous les yeux se tournent vers Killjoy. Pour le moment, l’Agent fonctionne correctement. Mais si des modifications mineures comme celles citées plus haut ont eu de graves conséquences, il y a fort à parier qu’un tout nouveau personnage et ses quatre compétences peuvent avoir des airs de bombe à retardement. Dans un principe de précaution, Riot Games a demandé à ce que les organisateurs des Ignition Series interdisent l’utilisation de Killjoy pour le moment.

Voir une compétition officielle rongée par les bugs et les crash du client serait aussi désastreux pour la compétition que pour Riot en termes d’image. Cette décision est donc tout à fait compréhensible, mais il faudra attendre quelques semaines de plus avant de voir ce que feront les pro deu nouveau personnage.

On est en revanche en droit de se demander comment un patch causer autant de problèmes au jeu. Il y aurait deux facteurs, plus ou moins liés. Le premier est bien entendu un certain manque de rigueur dans les mises à jour de Valorant. Le jeu semble condamné à avoir de gros problèmes à chaque patch. C’est le revers de la médaille quand on cherche à mettre un jeu régulièrement à jour, quitte à se passer de périodes de tests avancées.

La deuxième raison serait l’engouement des joueurs pour Killjoy et le Match à Mort. D’après le Twitter officiel de Valorant, le jeu a attiré de très nombreux curieux ces derniers jours. Gageons que ça n’a pas aidé les serveurs à se stabiliser.

Riot Games impose à ses employés de prendre une semaine de congés au cours du mois d’aout. Espérons que ces quelques semaines de pause permettront aux développeurs de Valorant de souffler un peu après une année particulièrement stressante. Ou au moins de se reposer suffisamment pour éviter les erreurs dans les prochains patchs.