Valorant team Deathmatch

Du Team Deathmatch dans Valorant

Le 5 mai 2020 à 18:23

Phase de bêta oblige, Valorant ne brille pas par la profusion de son contenu. Les développeurs se concentrent, à juste titre, sur le mode classique et compétitif. Cela ne signifie pas qu’ils n’envisagent pas d’autres modes jeu pour Valorant à l’avenir.

Interrogé au cours de l’un de ses lives, le Rioter Volcano s’est exprimé quant à l’apparition d’un mode Team Deathmatch (Match à Mort par Équipe). Il confirme que les équipes de développement envisagent cette possibilité dans un futur plus ou moins lointain.

Vu la manière dont il l’aborde, il pourrait tout à fait s’agir d’un mode Échauffement, comparable aux warm-up qui précèdent les parties de Counter-Strike. Mais CS:GO possède également son propre mode Team Deathmatch, il n’est donc pas à exclure qu’un mode similaire apparaisse sur Valorant. Si tel est le cas, le mode ne serait certainement pas disponible à la sortie du jeu, toujours fixée à cet été.

Un mode Team Deathmatch n’aurait bien entendu aucune ambition compétitive, mais il aurait bien des avantages pour les joueurs de Valorant. Il retire dans un premier temps la pression et les impératifs du mode classique. La mort n’est pas spécialement punitive et il n’y a pas d’objectif à surveiller. C’est donc un excellent défouloir, qui permet aux joueurs dans un mauvais état d’esprit de continuer à jouer sans impacter les parties compétitives d’autres joueurs.

C’est aussi un meilleur entrainement aux tirs et aux réflexes que la salle d’entraînement des bots. Cette dernière à beau être très complète, elle ne rivalisera jamais avec de l’expérience de combat sur le terrain, contre des personnages contrôlés par de vrais humains.

Enfin, c’est également un mode qui pourrait attirer et satisfaire les joueurs plus occasionnels. Certains joueurs veulent simplement se détendre et s’amuser, sans avoir de prétentions compétitives.

Quoi qu’il en soit, l’ajout d’un mode Team Deathmatch à Valorant ne pourrait avoir que des conséquences positives sur le papier. Mais il faut savoir tempérer ses attentes, puisque Riot Games a déjà bien du pain sur la planche avant de pouvoir se concentrer sur des modes annexes. C’est néanmoins une idée qu’il ne faut pas exclure sur le long terme.