Des serveurs privés pour les compétitions officielles

Le 19 novembre 2020 à 19:45

Dans un nouveau Vos Questions sur Valorant, Riot Games annonce l’arrivée future de serveurs dédiés aux compétitions officielles. Les futurs tournois de Valorant se joueront donc sur des environnements compétitifs stables.

C’est une nouvelle qui ne surprendra pas grand monde, mais qui reste très importante. La première semaine du First Strike nord américain avait en partie été bousculée par la sortie du patch 1.11. Un patch instable qui, non-content de modifier le fonctionnement de l’économie dans une partie, était en plus criblé de bugs en tout genre qui rendaient Valorant quasi injouable dans certains cas.

Un environnement compétitif a de nombreux avantages. Il permet donc de faire jouer les équipes sur des patchs qui ont été testés et stabilisés, mais ce n’est pas tout. Il offre également une certaine sécurité pour les joueurs et les parties. En cas de surcharge des serveurs de jeux principaux, d’indisponibilité ou d’attaque, les compétitions officielles ne seraient pas impactées. Enfin, un serveur compétitif permet également de créditer les joueurs de certains bonus, comme tous les Agents, les skins et potentiellement du contenu exclusif à afficher en tournoi.

Comme nous le disions plus tôt, c’est une décision attendue. Il est même surprenant que ce ne soit pas arrivé plus tôt. Riot Games a déjà connu avec League of Legends tous les déboires logistiques que connait Valorant à ce niveau.

Les finales des Valorant First Strike se joueront bien sur un serveur privé, dédié à la compétition. En attendant, Riot Games a annoncé dans son patch 1.12 qu’il n’y aurait plus de patch jusqu’à la fin du First Strike. Cela devrait à la fois assurer que l’environnement des tournois qualificatifs ne sera bouleversé, mais aussi donner du temps à Riot Games revoir sa logistique concernant le déploiement des patchs, afin d’éviter que l’échec du patch 1.11 ne se répète.