Valorant Guide : Économie

Gérer l’économie dans Valorant

Le 25 mai 2020 à 20:13

Savoir jouer à Valorant, c’est aussi savoir gérer son économie. Ce n’est peut être pas le point le plus intéressant, mais il n’en reste pas moins très important ! Fort heureusement, c’est la partie la plus théorique du jeu. Une fois la leçon apprise, il n’y a plus qu’à l’intégrer à votre routine de jeu. Si vous voulez progresser à Valorant, il va donc falloir potasser un peu.

Qu’est ce que l’économie dans Valorant ?

On ne parle bien entendu pas des Valorant Points ou des Radianite Points, mais bien des crédits que vous gagnez au cours d’une partie. Ces mêmes crédits que vous allez devoir dépenser pour acheter des armes, des compétences ou des armures.

Bien gérer son économie, c’est savoir quoi acheter, mais surtout quand NE PAS acheter. C’est un point assez contre-intuitif pour les joueurs qui n’ont jamais touché à un FPS tactique, mais sur lequel nous reviendrons plus en détail plus tard.

L’économie est avant tout un effort collectif. Tous les intérêts des stratégies se basant sur l’économie volent en éclat dès lors qu’un ou deux joueurs ne les suivent pas. Mettez à profit la phase d’achat pour vous mettre d’accord sur la stratégie à adopter avant d’acheter tout et n’importe quoi. N’oubliez pas, la communication est la clé de la réussite.

Qu’est ce qui rapporte des crédits ?

Vous gagnez des crédits dès que vous faites une action qui a de l’impact sur le tableau des scores et le déroulement de la partie. Il n’y a pas de gains de crédits spécifiques à l’utilisation de compétences, comme la résurrection de Sage.

Voici les gains exacts de crédits en cours de partie :

  • Crédits en début de round : 800
  • Crédits en cas de round gagnant : 3000
  • Crédits en cas de round perdant : 1900
  • Crédits pour le deuxième round perdant consécutif : 2400
  • Crédits en cas de défaite (au dessus de 2 consécutives) : 2900
  • Crédits en cas de kill : +200
  • Crédits pour la pose du Spike : +300
  • Crédits pour le désamorçage du Spike : +0

Tous les gains de crédits sont globaux et s’appliquent à toute votre équipe. Quand vous remportez un round, c’est tous vos alliés qui gagnent 3000 crédits (même s’ils sont morts) et si vous posez le Spike, c’est toute votre équipe qui gagne 300 crédits. La seule exception à cette règle est le kill, celui-ci ne rapportant 200 crédits supplémentaires qu’à celui qui a fait une victime. Bien entendu, les crédits des kills se cumulent aussi bien entre eux qu’avec les crédits de fin de round.

Même s’il ne s’agit pas de crédits direct en fin de partie, sachez que si vous terminez le round en vie, les armes, les armures et les compétences non-utilisés sont conservés, ce qui signifie que vous aurez moins d’achats à effectuer au prochain round.

Et parce qu’il n’y a pas de petits profits, pensez à poser le Spike, même si vous avez déjà battu toute l’équipe adverse, pour faire gagner au global 1500 crédits à votre équipe.

Comment dépenser ses crédits ?

Commençons par le commencement : le 1er round. Il s’agit d’un round particulier ayant sa propre logique. C’est l’un des deux rounds où vous serez forcément à égalité en terme d’économie avec vos adversaires et où vos options sont limitées. Dans le premier round, vous devez considérer quel Agent vous jouez et dans quelle partie de la map vous allez attaquer.

Si vous jouez un Agent avec de bonnes compétences : achetez une armure légère et vos compétences. Le pistolet de base est forcément moins intéressant que les autres armes, mais vous compenserez par vos compétences.

Si les compétences de votre Agent ne sont pas excellentes, il va falloir faire vos achats en fonction de votre plan d’attaque. Si vous comptez combattre principalement dans de petits couloirs et lieux étroits, achetez le Frenzy et un bouclier léger. Si vous allez combattre dans de longs couloirs ou des lieux ouverts, prenez plutôt le Ghost et vos compétences.

Notez que cette stratégie est également à appliquer au 13ème round, puisque votre économie est remise à zéro au changement de côté.

Eco, Force, Full Buy, les stratégies prédominantes

Il y a trois stratégies dont vous avez forcément déjà entendu parler en jouant ou en regardant des compétitions de Valorant ou Counter-Strike. L’éco, le force buy et le full buy sont trois stratégies liées à l’économie d’une équipe et qui doivent être adaptée en fonction de la situation globale.

– L’Éco

Un round d’Éco est un round où aucun membre de votre équipe n’achète que le minimum de matériel possible. L’idée est de conserver l’argent pour le prochain round, quitte à prendre le risque de perdre celui-ci. En acceptant une défaite, vous maximisez vos chances de remporter le tour suivant grâce à vos économies et pourrez potentiellement renverser la vapeur.

– Le Force Buy

Un round en Force Buy est un round où les membres de votre équipe dépensent tout l’argent qu’ils possèdent, même si cela ne suffit pas à avoir un équipement complet et optimisé. On privilégie en général les compétences et l’armure, puis les armes en fonction de ce qu’il reste. C’est la stratégie que l’on adopte quand on ne peut plus se permettre de predre un round, par exemple dans un round qui offrirait la victoire aux adversaires, ou avant un changement de side.

– Le Full Buy

Un round en Full Buy consiste à acheter le meilleur équipement possible. Dans un round en Full Buy, vous êtes à l’apogée de votre puissance. C’est en général l’investissement de départ pour prendre le contrôle de la situation et conserver l’avantage à l’économie.

Les autres stratégies d’économie

Il existe quelques autres stratégies, plus rares, qui dépendent entièrement du jugement de votre équipe et de votre stratégie. Contrairement aux précédentes, vous ne devez pas les appliquer de manière systématique, elles demandent généralement le consentement de votre équipe.

– Full Éco

Un round en Full Éco est un round où la stratégie de l’économie est poussée à son maximum. Aucun membre de votre équipe ne doit dépenser de l’argent. Dans ces conditions, il est quasi certain que vous allez perdre le round. Vous ne devez donc pas forcément viser la victoire, mais prendre le plus de kills possible pour avoir quelques crédits bonus. Si vous êtes capables de tuer avec votre petit pistolet un joueur qui était équipé d’une arme à 2000 crédits, c’est déjà une grande victoire qui réduit l’écart d’économie entre vos équipes.

– Le Half Buy

Un round en Half Buy consiste à acheter beaucoup d’équipement, mais pas autant que nécessaire pour un full buy. C’est une stratégie généralement adoptée par les équipes dont quelques joueurs n’ont pas encore assez d’argent pour un full buy. Les joueurs gardent alors un peu d’économie pour le prochain round, sans sacrifier leurs chances de victoire sur le round actuel.

– L’Anti-Éco

Les rounds Anti-Éco, comme le nom l’indiquent, vise à contrer les joueurs en round éco. Si vous pensez que vos adversaires sont en éco, vous pouvez les dominer avec de l’équipement au coût moindre. C’est une stratégie risquée, surtout lorsque vous n’êtes pas sûr que les adversaires sont en train d’économiser, mais qui vous permet de gagner sans trop dépenser d’argent pendant un round, et donc de partir sur un full buy ensuite.

Savoir lire l’économie adverse

Gardez toujours un œil sur l’économie de vos adversaires. De la même manière que vos stratégies s’adapte à vos revenus, celles de vos adversaires va elle aussi dépendre de leurs moyens. De là, vous pouvez prévoir la manière dont ils vont essayer de jouer le round.

Par exemple, si vos adversaires sont en round d’éco, il y a de grandes chances qu’ils tentent un rush, surtout s’ils sont en attaque. Le rush consiste à foncer sur zone, groupé à 5, pour en prendre le contrôle et surprendre l’adversaire. Soyez donc extrêmement prudents et réactifs dans ces situations là.

En revanche, les équipes pouvant se permettre un full buy vont jouer plus lentement. Ils ont un avantage en terme de puissance et de portée qu’ils chercheront forcément à mettre à profit. Ils jouent également de manière à minimiser les chances de mourir et de perdre leurs armes si précieuses, ce qui les oblige à bien plus de prudence dans leurs manœuvres.

Bilan de fin de round

A la fin de chaque round, il existe des moyens de maximiser vos gains (ou plutôt de limiter vos pertes). Dans un premier temps, il y a tout simplement la survie. On vous rappelle qu’à partir du moment où vous êtes vivant en fin de round, vous conservez vos armes, vos compétences et les points d’armure qu’il vous reste.

Cela signifie que vous avez tout intérêt à devenir un charognard ! A la fin d’un round, faites le tour des cadavres adverses et ramassez une arme qui est meilleure que la votre. Si vous êtes riche, vous pouvez aussi ramasser une excellente arme pour la donner à un allié tombé tôt au combat et qui n’aurait pas eu les moyens de faire un full buy.

Bien entendu, il est primordial de survivre dans Valorant, mais c’est d’autant plus vrai quand le dénouement du round est déjà connu. Si vous êtes seul contre cinq en attaque, ne prenez pas le risque d’aller poser la bombe. Restez en vie et conservez votre équipement. Même chose quand le Spike est sur le point d’exploser, fuyez le plus loin possible sans vous occuper des adversaires.

Cas particulier : l’Overtime

L’Overtime est le 25ème round. Il déterminera le vainqueur entre deux équipes ayant atteint un score de 12 – 12 au cours de la partie. En Overtime, l’économie des joueurs est remise à zéro, puis tous les joueurs obtiennent 5000 crédits. Les compétences sont également gratuites au cours de l’Overtime. C’est donc l’ultime combat, avec chaque joueur au maximum de ses capacités.