Guide Valorant : le Strafe et le Contre Strafe

Déplacements, Strafe et Contre-strafe dans Valorant

Le 12 avril 2020 à 14:40

Si vous souhaitez vous améliorer dans Valorant, vous devez absolument apprendre à vous déplacer correctement. Vous l’avez sans doute remarqué, vos armes sont beaucoup moins précises si vous tirez en vous déplaçant. Nous allons ici parler du strafe/contre-strafe, une technique indispensable pour progresser et quasiment aussi importante que l’aim (visée).

Le strafing

Tout d’abord, le strafing qu’est-ce que c’est ? Tout simplement le fait de bouger latéralement (sans avancer ou reculer) avec vos touches Q et D ou flèche gauche et flèche droite selon votre style de jeu. C’est un mouvement de base dans Valorant comme dans tous les FPS, mais dont découle aussi certaines subtilités qui font une énorme différence en jeu.

Strafe et Contre-strafe

Comme expliqué en introduction, vos armes sont beaucoup moins précises lorsque vous vous déplacez. Un phénomène qu’il est facile de constater grâce au viseur dynamique qui va s’élargir lorsque vous courez et reprendre sa forme initiale à l’arrêt. Toutefois s’arrêter dans Valorant n’est pas instantané lorsque vous lâchez la touche de déplacement. Vous allez alors tirer trop tôt de manière très imprécise ou perdre de précieux instants avant de tirer. C’est là qu’intervient le contre-strafe.

Partons du principe que vous jouez avec les touches ZQSD. Si vous pressez D pour vous déplacer latéralement sur la droite puis lâchez la touche vous mettrez un court laps de temps avant de vous arrêter. En revanche si vous appuyez brièvement sur la touche Q pour aller à l’opposé, votre personnage s’arrêtera instantanément. Vous pourrez alors tirer précisément beaucoup plus vite, ce qui fera énormément de différence dans votre gameplay.

Se déplacer, tout le temps et en variant le rythme

Une cible immobile est extrêmement facile à atteindre. Maintenant que vous maitrisez le strafe/contre-strafe, veillez à vous déplacer latéralement en permanence lors d’un échange de tir afin d’être plus difficile à atteindre tout en restant précis.

Pensez également à varier le rythme et l’amplitude de vos strafes afin de ne pas être trop prévisible pour l’adversaire qui pourrait alors vous preshot.

Petite astuce supplémentaire : avec une bonne maîtrise de contre-strafe, vous pouvez décaler très légèrement un mur afin de forcer le sniper adverse à tirer, puis décaler plus largement pour le punir.

Une fois tout ceci maîtrisé, il est temps d’entraîner votre crosshair placement et votre aim !