Valorant

DRX reste invaincue dans le Valorant Champions

La seconde phase du Valorant Champions a débuté vendredi dernier, avec les premiers matchs des playoffs. Durant ce neuvième jour de compétition, DRX affrontait FunPlus Phoenix, un match qui s’est soldé par une nouvelle victoire des coréens. L’autre rencontre de la journée opposait LOUD aux Leviatan. Si ces-derniers sont parvenus aux playoffs sans encombre, cette fois, ils ont fait face à plus forts qu’eux et se sont finalement inclinés.


Un sans faute pour DRX

Les joueurs de DRX sont des habitués des LAN internationales. Initialement, ils ont intégré la scène compétitive sous l’égide de Vision Strikers. Avec cette structure, ils ont participé à plusieurs Challengers, mais surtout à deux des trois Masters de la première édition du VCT. Par ailleurs, l’équipe s’était qualifiée au premier Valorant Champions, mais n’était pas parvenue jusqu’aux playoffs.

Cette année, sous l’étendard DRX, le roster a de nouveau excellé dans le circuit coréen et a même combattu durant les Master de Copenhague et de Reykjavik. En terminant première au classement des points VCT, la structure a obtenu son billet pour le Valorant Champions. Au cours de la phase de groupes, la team a décroché son pass pour les playoffs en s’imposant tour-à-tour contre FURIA Esports, puis 100Thieves. Ces deux matchs ont suivi le même schéma : les DRX ont gagné la première carte après une partie intense et extrêmement serrée, avant de remporter la seconde avec facilité.

DRX a entamé les playoffs sur les chapeaux-de-roue, et a encore remporté un match sans concéder une seule carte. Là encore, le schéma s’est répété. FunPlus Phoenix leur a largement tenu tête sur Ascent, et ont même décroché les prolongations après quatre balles de match. Les deux équipes ont montré de très belles exécutions tout au long de la partie, à l’instar de ce clutch incroyable d’ardiis à la manche 25 pour donner l’avantage à FPX. Malgré tout, les coréens ont résisté à la pression comme ils l’ont déjà fait lors des précédents matchs. Au terme du trente-sixième round, et près d’une heure quarante de jeu, le roster s’est finalement imposé 19-17.

Sur Breeze, DRX a profité du buff « victoire assurée après un match serré ». L’équipe s’est donc, de nouveau, imposée sans difficulté. Portée par stax, Zest et MaKo, le roster a plié la carte 13 à 5.


Le kiNgg a frappé fort !

L’autre rencontre de ce vendredi opposait LOUD aux joueurs de Leviatan, les premiers qualifiés aux playoffs. Les deux équipes n’avaient pas encore eu l’occasion de s’affronter par le passé. Les LOUD ont ainsi découvert, en direct, le talent de kiNgg. Sur les deux cartes de la partie, à savoir Icebox et Haven, le joueur chilien a excellé, et termine avec un KDA de 48/27/10.

Néanmoins, les LOUD ont assuré. Sur la première carte de ce match, le roster s’est pourtant retrouvé en position de faiblesse, mené alors 12 à 6. Déterminés à remporter ce point, les joueurs brésiliens ont réussi l’exploit de remonter au score, et sont parvenus à décrocher les prolongations suite à une superbe remontada. Finalement, après huit victoires successives, l’équipe s’est imposée 14-12.

Sur Haven, kiNgg a encore fait parler de lui, puisqu’il était le seul de son équipe avec un KD positif à la fin du match. Avec sa Raze, il a cumulé 22 kills, et a notamment réussi cinq 2K, un 3K ainsi qu’un 4K, trônant ainsi en haut du classement général avec un KDA de 22/14/2.


En sortant victorieux de leur match, les coréens de DRX se maintiennent dans le bracket supérieur, et atteignent les demi-finales. Pour accéder à la finale, ils devront d’abord faire tomber LOUD et leur « roi ». Cette rencontre se tiendra le 12 septembre à 16h CEST. Elle sera suivie par l’affrontement entre OpTic Gaming et XSET vers 19h CEST.

Pour suivre ces rencontres, rendez-vous sur le Stream officiel. Vous pouvez aussi profiter de la watch party organisée par HyP, directement sur sa chaine Twitch.


Toutes les infos du VCT 2022

Toute l’Actu du VCT 2022

en_GBEN