Valorant

Fnatic remporte le Red Bull Home Ground 4 face à Cloud9

La quatrième édition du Red Bull Home Ground s’est achevée sur un match d’anthologie opposant Fnatic à Cloud9. Les américains ont tout donné pour conserver le titre acquis par 100 Thieves l’an dernier, malheureusement pour eux, le trophée du Home Ground est revenu en Europe. Fnatic s’est imposée après un superbe come-back. On vous fait un récap’ du match.


Les maps et scores de la rencontre

Fnatic remporte le Red Bull Home Ground 4 face à Cloud9 - mandatory valorant news maps finale red bull home ground 4 -

Bind
Cloud9 7 – 13 FNC

Breeze
Cloud9 13 – 9 FNC

Ascent
Cloud9 13 – 9 FNC

Lotus
Cloud9 8 – 13 FNC

Haven
Cloud9 5 – 13 FNC


Une rencontre électrique !

Pour la première fois dans l’Histoire du Red Bull Home Ground, des équipes japonaises participaient au tournoi. ZETA Division, Scarz et FENNEL rêvaient sans aucun doute d’un sacre à la maison, mais les autres teams, Américaines et Européennes, en ont décidé autrement. Finalement, l’ultime rencontre de la compétition opposait l’Europe aux Etats-Unis, avec d’un côté les FNATIC, et de l’autre, les joueurs de Cloud9. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce match fut spectaculaire !

On ne voit que très rarement Yoru en match officiel, pour ne pas dire jamais, mais, en général, lorsqu’il fait une apparition, il fait des dégâts. Non seulement parce qu’il est difficile d’anticiper ses mouvements, mais aussi parce que les joueurs qui le jouent sont très créatifs. Et, il faut le souligner, OXY, joueur de Cloud9, a fait mouche sur Bind avec cet Agent. Il a largement contribué au bon démarrage de son équipe, enchaînant les kills avec une précision déconcertante. Il finit d’ailleurs la phase d’Attaque avec le meilleur rating, 1.44, et 388 d’ACS. Pourtant, c’est bel et bien FNATIC qui s’est imposée sur la carte. Une fois en Défense, l’équipe américaine s’est comme éteinte, et n’est parvenue à prendre qu’un point supplémentaire.

Sur Breeze, OXY a de nouveau fait des miracles, mais cette fois-ci avec Jett. S’il a eu un peu de mal à impacter la game en Attaque, il s’est montré intransigeant en Défense, cumulant pas moins de 19 éliminations. A la fin du side, il affichait un rating supérieur à 2 et plus de 460 d’ACS. Il n’y a pas à dire, la jeune recrue venue de G2 Esports était l’une des stars de cette rencontre. Cloud9 a remporté cette carte, en partie grâce à lui. A ce stade, les deux teams étaient à égalité, tout était encore possible.

Galvanisés par leur victoire, les nord-américains sont allés chercher un second point sur Ascent, non sans mal. Ils ont d’abord dominé le début de partie, avant de s’effondrer dans la deuxième moitié du side d’Attaque. Il faut dire que Leo et Chronicle étaient là pour leur mettre la pression. Malgré ce moment de doute, les Cloud9 ont su garder leur sang-froid et ont repris le lead en Défense, jusqu’à remporter cette troisième carte. S’ils parvenaient à s’imposer sur Lotus, la rencontre prendrait fin et le trophée du Red Bull Home Ground retournerait aux Etats-Unis.

C’était sans compter sur l’efficacité de Chronicle et Leo au cours des deux cartes suivantes. Alors que le premier à complètement imposer son rythme sur Lotus, enchaînant les éliminations, l’autre a démontré, une nouvelle fois, que c’est bien lui le clutcher de cette rencontre sur Haven. Grâce à leurs très belles performances individuelles, FNATIC est revenue au score et est sortie victorieuse du match.

Fnatic récupère le trophée du Red Bull Home Ground 4
en_GBEN