Valorant contre les Tricheurs

Bungie et Riot Games s’associent contre les tricheurs

Le 13 January 2021 à 18:22

Les tricheurs sont un véritable fléau pour tout jeu multijoueur en ligne. Riot Games a déclaré dès le départ qu’elle ne sera absolument pas tolérée sur Valorant, et ils le prouvent aujourd’hui encore. Riot Games s’est associé à Bungie (développeurs de Destiny 2) pour porter plainte contre les créateurs de logiciels de triche.

C’est le site Polygon qui relaie la plainte. Elle vise un certain Cameron Santos et son groupe GatorCheats. GatorCheats vend aux joueurs peu scrupuleux des logiciels qui permettent de tricher sur différents FPS, dont Valorant et Destiny 2. Parmi les options proposées, on retrouve un aim-bot et du wallhacking. Les prix oscillent entre 90$ par mois et 500$ pour une licence à vie.

Dans un premier temps, Bungie avait envoyé une mise en demeure à GatorCheats. Le groupe a feint l’arrêt de ses activités publiquement pour finalement vendre leurs logiciels sur des canaux plus privés. C’est pourquoi Bungie a décidé d’aller au bout de sa démarche, après avoir été rejoint par Riot Games.

Selon la plainte déposée, GatorCheats aurait engrengé plusieurs centaines de milliers de dollars tout en ayant causé des dommages s’élevant à plusieurs millions pour les différents éditeurs. Ils attendent donc du juge qu’il fasse immédiatement cesser les activités de GatorCheats. Une procédure qui a abouti par le passé pour différentes compagnies comme Nintendo ou Activision.

Cette plainte intervient alors que Valorant a subit une grande vague de tricheurs à la fin de l’année 2020. De nombreux joueurs de tous niveaux ont noté une recrudescence de comportements suspects, ou clairement malintentionnés sur Valorant pendant les vacances.

Pour rappel, même si Riot Games dispose de nombreux outils permettant de repérer automatiquement les tricheurs, chaque sanction est passée en revue manuellement par un membre du staff de Riot Games. Les congés de fin d’année ont peut-être ralenti ces démarches.

Tricher sur un jeu en ligne compétitif n’est jamais sans conséquence. La moindre triche remet en question l’intégrité du jeu et peut mettre à mal la confiance même des joueurs. Laissez des tricheurs sur votre jeu, et les joueurs légitimes perdront leur l’intérêt. Ils quitteront votre jeu, ne s’y intéresseront plus et n’achèteront plus aucun skin. Pire encore, la triche peut empêcher des partenariats commerciaux dans le cadre de l’organisation de tournois à fortes récompenses. C’est un mal qu’il faut endiguer à la racine.

C’est pourquoi Riot Games n’est pas prêt d’arrêter cette traque. Les employés de Riot Games chargés d’empêcher la triche vont jusqu’à infiltrer des Discords ou de vieux canaux IRC pour trouver les responsables et fournisseurs des différents logiciels.

Il faudra maintenant voir si la plainte suffira à calmer les tricheurs, au moins pendant un temps.